Les Dubinettes - Highway to hell

De
Publié par

ASMousquetaires.comLes DubinettesHighway to HellPourquoi « Les Dubinettes » ?Février 2008.

Publié le : mardi 10 avril 2012
Lecture(s) : 596
Nombre de pages : 84
Voir plus Voir moins
ASMousquetaires.com
Les Dubinettes
Highway to Hell
Pourquoi « Les Dubinettes » ? Février 2008. Alors que le site des mousquetaires vogue fièrement vers son sixième anniversaire, au fin fond de la taverne, le forum sombre et malodorant du site, la fine équipe des mousquetaires est à nouveau réuni pour comploter et vider une bouteille de limoncello, encore et toujours. Ils étaient tous là dans l’arrière-salle : Jartagnan, El Cadetiño, Wougney, Bonze de merde, Taz et messire Dubinou. Au comptoir, Alb se pavanait dans son dernier déguisement, alors que MatMat vidait un
énième godet sous les passablement saoul.
yeux de
Fifi,
déjà
Les mousquetaires se sont ainsi réunis pour parachever leurs derniers travaux, une vaste revue d’effectif du cheptel, satirique à souhait, exhibant fièrement des illustrations d’un format nouveau. En effet, peu de temps auparavant, Wougney s’était pointé avec un site internet permettant de modeler à loisir des personnages inspirés de la très célèbre série South Park. Ces personnages, avec quelques retouches Photoshop pouvant passer très facilement pour quelques membres du cheptel. Et c’est juste à ce moment-là que la légende s’est écrite. Le dernier godet était à peine vidé qu’une voix s’est élevée du plus profond de la taverne : «on ne pourrait pas utiliser ce système pour faire des petits des strips, ces petits dessins de presses simples et
efficaces ?» Cette voix qui venait de résonner dans toute l’arrière-salle, c’était celle de messire Dubinou…
Les Dubinettes étaient nées !
Ensuite, tout est allé de travers. Pour le club, cela va sans dire. Les mousquetaires étaient quant à eux encore bel et bien présents pour dénoncer ce qui n’allait pas, pour contester les mauvaises décisions, pointer les tords et cibler les défauts de cette caste footballistique qui de par ses frasques, ne méritait pas mieux. Fred Piquionne, Jérôme De Bontin, Michel Aubery, Freddy Adu, Ricardo, le magasine Diagonale, Yohan Mollo, Guy Lacombe, tous vont tomber sous les traits de crayon numériques acerbes et satiriques, en compagnie de prestigieux personnages, tels que Tortue Géniale, Sainte Dévote, le Docteur House, et même quelques
membres de la compagnie venues appuyer un peu plus là où ça fait mal. Le site a fermé une première fois ses portes en juin 2010, laissant seules, sur un coin de Facebook, les archives de ces très nombreuses dubinettes (quasiment 200).
Après plus de six mois de négociations et de mises à l’épreuve, nous avons repris les rênes du site en septembre 2011, vaillants et motivés à l’idée de se lancer dans cette nouvelle aventure dans le respect des traditions ancestrales léguées par nos prédécesseurs.
Et c’est pour rendre hommage à un des symboles caractéristiques des mousquetaires du Prince que nous avons propulsé, dans une édition 100% numérique, le meilleur des dubinettes, les strips les plus marquants de cette période qui a vu le cheptel Munegu, jadis finaliste de la ligue des champions, s’enfoncer inexorablement vers le néant et les bas fonds, pour finir dans l’enfer de la Ligue 2.
Daghe Munegu !
Une victoire, c'est comme le sexe, même quand on est mauvais, c'est bon !
Dr House - Dubinette 34
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.