Lyon Le Confluent

Publié par

Lyon Le Confluent

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 221
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Lieux Dits éditions
Lyon Le Confluent  Derrière les voûtes »
Dossier de presse
Sommaire ______________________________________________
Communiqué de presse
Renseignements pratiques
Iconographie
Présentation
Biographie des auteurs
Sommaire
Autour de la publication
Lieux Dits éditions
2
3
4
6
7
8
9
10
Lyon le Confluent – Derrière les voûtes (Cahiers du patrimoine n°80)est un ouvrage réalisé par le Service régional de lInventaire général du patrimoine culturel, dans le cadre de la convention signée entre lEtat (Ministère de la culture et de la communication) et la Ville de Lyon, publié aux éditions Lieux Dits.
Communiqué de presse
Les éditions Lieux Dits sont heureuses de présenterLyon le Confluent, passionnante synthèse du travail conduit par le Service régional de lInventaire sur ce quartier emblématique de la ville, véritable creuset dexpériences et de mutations urbaines.
A Lyon, la ville du XXIe siècle se construit peu à peu. Parmi les nombreux chantiers qui ponctuent son territoire, celui du Confluent est un des plus importants. Sur ce site bordé par le Rhône et la Saône, point fort dans la topographie urbaine, lenjeu est de casser la césure imposée au milieu du XIXe siècle entre ce secteur et le nord de la presquîle, et de construire un nouveau quartier mêlant services, logements, offre culturelle (archives municipales, musée des Confluences) et détente (berge de la Saône, place nautique).
Conquis sur les îles du Rhône dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le quartier de la presquîle Perrache a connu plusieurs plans daménagement importants. Son créateur, Antoine-Michel Perrache, prolonge en 1770 le quai du Rhône de lhôtel-Dieu à la Mulatière, construisant ainsi lancêtre de lautoroute A7. En 1826, le maire Jean de Lacroix-Laval décide du plan durbanisme qui structure encore ce territoire et du partage entre zone dhabitat au nord et industrielle au sud. La construction de la gare de Perrache en travers de la Presquîle en 1855, sur une plate-forme haute de six mètres, isole le quartier du centre-ville, séparation soulignée par lappellation populaireDerrière les voûtescoupure est accentuée par la construction du centre. Cette déchanges en 1971. Parallèlement, voies ferrées et routes qui fractionnent la presquîle Perrache, en font lun des points de passage les plus fréquentés de la cité.
Le potentiel historique et architectural du quartier reste pourtant très fort. Berceau de lindustrialisation de la ville, il a hébergé ses premières usines (Grands moulins de Perrache, usine à gaz). Situé à lextrémité sud de la cité, il a accueilli les prisons, institutions rejetées mais objets de programmes architecturaux raisonnés. Le chemin de fer a produit des infrastructures de qualité et entraîné la construction dun des plus beaux hôtels de la cité, lhôtel Terminus. Sur ce territoire loti au début du XIXe siècle, les immeubles dhabitation offrent un catalogue de la production de lhabitat populaire et social lyonnais depuis deux siècles.
La Ville de Lyon et lEtat ont signé, en 1998, une convention, renouvelée en 2003, dont lun des volets porte sur linventaire topographique du patrimoine de la commune. Cet ouvrage présente les résultats du premier secteur détude réalisé dans ce cadre. Lenquête, menée à la veille des bouleversements que le plan daménagement va faire connaître à ce quartier, répond à la double mission de lInventaire général du patrimoine culturel : enregistrer la mémoire des constructions vouées à disparaître en raison de lévolution de lurbanisme, et signaler les éléments patrimoniaux dont la conservation paraît nécessaire.
PublicationLyon, le Confluent
2
______________ Parution
______________ Auteurs
______________ Fiche technique
______________ Maison dédition
______________ Diffusion
______________ Contacts presse
Informations pratiques
Lyon le Confluent, Derrière les voûtes
28 novembre 2005
TextesMaryannick Chalabi, Véronique Belle, Nadine Halitim-Dubois, sous la direction de Françoise Lapeyre-Uzu PhotographiesDessert, Jean-Marie Refflé, avec la collaboration Eric de Martial Couderette et Didier Gourbin Dessins et cartographiePaul Cherblanc Service régional de lInventaire général du patrimoine culturel (DRAC Rhône-Alpes)
Lyon le Confluent Une édition Lieux Dits 21 x 27 cm – 160 pages – 150 illustrations – 30 euros TTC ISBN 2-914528-16-7
Lieux Dits 17, rue René Leynaud – 69001 Lyon Tel/fax 04.72.00.94.20 lieux.dits@free.fr www.lieuxdits.fr
Comme lair Diffusion / Distribution 17, rue René Leynaud – 69001 Lyon Tel/fax 04.72.07.97.64 comlair@free.fr
Service régional de lInventaire Françoise Lapeyre-Uzu, conservateur régional Tel 04.72.00.43.73
Direction Régionale des Affaires Culturelles Michel Kneubühler, chargé de communication Tel 04.72.00.44.49
Lieux Dits Marion Vivier Tel 04.78.28.73.69
Comme lair Isabelle Vincensini Tel/fax 04.72.07.97.64
PublicationLyon, le Confluent
3
Iconographie
Iconographie disponible auprès des éditions Lieux Dits dans le cadre de la promotion de louvrage et selon les conditions fixées par le Service régional de lInventaire
PublicationLyon, le Confluent
Vue densemble de la presquîle depuis le sud-ouest (couverture)
E. Dessert © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
Gare de Lyon-Perrache, le volume défini par la halle Saint-Etienne vers lest, pris dun escalator desservant les quais depuis le mail
J.-M. Refflé © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
La Saônevers le sud depuis le poste d‘aiguillage Lyon-Perrache 1
E. Dessert © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
Prison Saint-Paul, chapelle, vue partielle du premier niveau, état en 1984
J.-M. Refflé © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
4
PublicationLyon, le Confluent
Cœur dîlot, rues Ravat et Seguin et cours Charlemagne
E. Dessert © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
Le cours Charlemagnedepuis le nord avant la construction du tramway
J.-M. Refflé © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
Le Confluent en 2004, depuis le nord-ouest. Au premier plan, les ponts de la Mulatière
E.Dessert © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
Le viaduc de la Quarantainedepuis la rive gauche de la Saône
E. Dessert © Inventaire général, Ville de Lyon, ADAGP
5
Le Service régional de lInventaire
Présentation
L'Inventaire général du patrimoine culturel recense, étudie et fait connaître le patrimoine de la France ; service de recherche et de documentation, créé en 1964 par André Malraux, il a développé une méthode scientifique nationale pour ses enquêtes et constitue peu à peu l a p l u s importante documentation historique, graphique et photographique sur l'ensemble du patrimoine français, architectural et mobilier "de la petite cuiller à la cathédrale", selon la formule désormais célèbre. La loi n° 2004-809 relative aux libertés et aux responsabilités locales du 13 août 2004 a transféré aux Conseils régionaux les compétences en matière dInventaire à compter de janvier 2005. En Rhône-Alpes, les bureaux du service régional de l'Inventaire, créé en novembre 1976, restent localisés à la DRAC.
Une convention patrimoniale
L'inventaire du patrimoine de la ville de Lyon, associé à la rénovation du musée Gadagne, futur musée de ville, s'inscrit dans le cadre d'une convention Etat / Municipalité de Lyon signée le 8 décembre 1998, reconduite pour 5 ans (2003-2008) et élargie à l'ensemble des secteurs patrimoniaux. Cet inventaire général de Lyon, qualifié de "pilote", est destiné à - enrichir le programme muséographique du musée Gadagne ; - alimenter la banque de données urbaines pour la gestion du bâti ; - élaborer une documentation normalisée sur ce patrimoine bâti, non bâti, urbain et industriel qui sera versé sur les bases de données du ministère. Fondé sur un système d'information géographique cet inventaire est totalement électronique. Avec les quartiers de Saint-Nizier, Bellecour, La Guillotière, le patrimoine hospitalier (lAntiquaille) et le patrimoine industriel, le Confluent a constitué lun des premiers terrains dinvestigation.
Linventaire du Confluent en quelques chiffres
Salué aujourdhui par la parution dun ouvrage de synthèse, linventaire du Confluent conduit entre septembre 2000 et décembre 2003 aura généré la constitution de : 379 dossiers darchitecture, parmi lesquels 44 dossiers densemble (quartier, plan daménagement, voies ferrées, voies navigables, voirie, etc.), 20 dossiers relevant du patrimoine industriel et 225 de lhabitat. 54 dossiers de mobilier ou dobjet, dont 2 péniches, le bateau-chapelle et une péniche privée, 16 sur le mobilier déglise et 16 sur le mobilier de lhôtel Terminus. 3400 illustrations comprenant 220 cartes, relevés ou schémas, et 600 reproductions de documents anciens. Une bibliographie riche de 185 références bibliographiques, 330 références de documents darchives et 524 références de documents iconographiques.
PublicationLyon, le Confluent
6
Maryannick Chalabi
Biographie des auteurs
Maryannick Chalabi est chercheur à lInventaire depuis 1969. Après avoir travaillé en Poitou-Charente, elle est venue à Lyon en 1976. Conservateur en chef du patrimoine, ses publications ont porté autant sur des inventaires topographiques (Ile de Ré, Viviers, Abondance, Crémieu) que sur des études thématiques (Les orfèvres de Lyon et de Trévoux du XVe au XXe siècle). Depuis 1998, elle est responsable de linventaire topographique de Lyon.
Nadine Halitim-Dubois
Docteur de lUniversité, ayant travaillé à Lyon en archéologie (parkings, métro, Périphérique Nord de Lyon), Nadine Halitim-Dubois rejoint en 1999 léquipe chargée de linventaire de la ville avec comme spécialité le patrimoine industriel. Elle a également participé à lélaboration de la liste  Label patrimoine du XXe siècle ». Elle est chargée de cours à lUniversité Lumière Lyon 2 et travaille en collaboration avec lEcole dArchitecture de Lyon et de Clermont-Ferrand.
Véronique Belle
Véronique Belle fait ses études dhistoire de lart à Paris I sous la direction de Léon Pressouyre avec un travail portant sur les églises du canton de Villefranche-sur-Saône (Rhône). De 1990 à 1999, ses enquêtes dans le département du Val-de-Marne au sein de lInventaire dIle-de-France lui permettent de se spécialiser dans létude des XIXe et de la première partie du XXe siècle, et plus particulièrement dans le domaine de la sculpture. Elle fait partie de léquipe chargée de linventaire de la ville de Lyon depuis 1999 : après avoir assuré létude des édifices publics du quartier du Confluent, elle est actuellement responsable du secteur des Jacobins et poursuit la veille sur les travaux e e e et démolitions dans les 3 , 6 et 9 arrondissements.
PublicationLyon, le Confluent
7
Sommaire de louvrage
Préfaces Jean-Pierre Lacroix, préfet de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional de Rhône-Alpes Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon
Avant-propos Patrice Béghain, adjoint au maire de Lyon, délégué à la Culture et au Patrimoine
INTRODUCTION Maryannick Chalabi
LINVENTION DU TERRITOIRE, carrefour déchanges à lentrée de la ville Maryannick Chalabi
Un territoire gagné sur les eaux Lunion du rail et de leau La victoire du rail Les ponts, particularité du paysage urbain Lautoroute urbaine, un choix à assumer
QUARTIER DINDUSTRIES Nadine Halitim-Dubois
Le confluent, espace de circulation industrielle
LHABITAT DERRIERE LES VOUTES, panorama de larchitecture collective des XIXe et XXe siècles Maryannick Chalabi
Un habitat diversifié Un habitat populaire Un habitat représentatif de lévolution architecturale de la ville
MONOGRAPHIES, les manifestations architecturales dun faisceau de réseaux Véronique Belle
Un édifice public à vocation nationale, la gare de Lyon-Perrache Les édifices publics à vocation régionale ou départementale Les édifices privés et publics à léchelle de la ville Les édifices publics et privés à léchelle du quartier Derrière les voûtes : une double vocation religieuse et pédagogique
VERS UN NOUVEL ESSOR
PublicationLyon, le Confluent
8
Un dossier électronique en ligne
Autour de la publication
Le Service régional de l'Inventaire a conçu un dossier électronique consacré aux immeubles du quartier du Confluent à Lyon. Ce dossier est accessible depuis le site internet de la Drac Rhône-Alpes www.culture.gouv.fr/rhone-alpes/
Un livre sur lhôpital de lAntiquaille aux éditions Lieux Dits
La Ville et les Hospices Civils de Lyon ont engagé une vaste opération de regroupements des services hospitaliers. Lhôpital de lAntiquaille, premier de ces établissements à être fermé, a fait lobjet dune étude conduite par le Service régional de lInventaire. Réalisé en partenariat avec les Hospices civils de Lyon, ce travail a donné lieu à une publication aux éditions Lieux Dits,LAntiquaille de Lyon, histoire dun hôpital .
PublicationLyon, le Confluent
LAntiquaille de Lyon, histoire dun hôpital R. Mornex, B. Ducouret, O. Faure
Décembre 2003 Format 21 x 30 cm – 176 p. – 130 ill. 30 euros TTC ISBN 2-914528-06-X
9
Lieux Dits éditions
Agence spécialisée dans la mise en valeur du patrimoine, Lieux Dits offre depuis sa création un ensemble de prestations de service liées au traitement de limage, pour des clients qui sont souvent des éditeurs.
Animée par le désir de concevoir et réaliser ses propres publications, Lieux Dits crée en 2002 une structure dédition quelle inaugure avec la collection photo de poche24 images.
Depuis l e s éditions souvrent à de nouvelles expériences photographiques mais aussi à dautres domaines, comme les arts plastiques et le patrimoine.
A paraître en 2006 :
Même pas peur, photographies de Max Barboni (OVE) François Boisjoly, La photo-carte – Portrait photographique de la France du XIXe siècle Feyzin, Mémoires dune catastrophe(Ville de Feyzin) Orfèvrerie contemporaine – La collection du Musée des arts décoratifs de Lyon (Musée des arts décoratifs de Lyon) Vitrail, Peinture de Lumière(Monuments historiques – Drac Champagne-Ardenne LIle Bouchard et la vallée de la Vienne(Inventaire du patrimoine – Drac Centre) Annequin & Jullian,Le vol du Cri(bande dessinée)
Retrouvez lensemble de notre catalogue sur www.lieuxdits.fr
Photographe au Service régional de lInventaire, Eric Dessert a réalisé une partie des photographies présentes dans  Lyon le Confluent, derrière les voûtes ». Mais Eric Dessert est aussi un auteur majeur, représenté par la galerie parisienneCamera Obscura (Marc Deneyer, Willy Ronis, Paolo Roversi, Lucien Hervé, etc.). En 2002, Lieux Dits lui consacre le numéro inaugural de sa collection photographique de poche 24 images. Issus dun voyage effectué au Japon en 2001, ses  premiers bruits du soleil » révèlent une œuvre profonde se construisant à travers les rencontres et sur les chemins solitaires de la création.
PublicationLyon, le Confluent
Les premiers bruits du soleil E. Dessert
Mars 2002 Format 15 x 19 cm – 64 p. – 24 photographies 15 euros TTC ISBN 2-914528-00-0
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.