de la demande d'emploi au 30 juin 2010 n° 2 Septembre 2010

De
Publié par

30 juin 2010 – BAROMÈTRE de la demande d'emploi au 30 juin 2010 des JEUNES BRETONSde moins 26 ans. POINTS DE REPÈRE. 385 000 jeunes ...

Publié le : mardi 17 avril 2012
Lecture(s) : 185
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
BAROMÈTREde la demande d’emploi au 30 juin 2010 desJEUNESBRETONS de moins 26 ans
n° 2 Septembre 2010
Document réalisé par le service Etudes, statistiques et évaluation de la DIRECCTE Bretagne et la Mission Observatoire emploi-formation du GREF Bretagne POINTSDEREPÈRE AU30JUIN201012 060sont accompagnés dans le cadre du Contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS)
31 100jeunes bretons en recherche d’emploi
18,2% de l’ensemble des demandeurs d’emploi bretons (18,2% pour la France métropolitaine)
+3,6% de la demande d’emploi des jeunes en un an (+3,8% pour la France métropolitaine)
26
Les jeunes dans les mesures pour l’emploi 18 200sont en apprenssage er (Source : Conseil régional de Bretagne - inscrits en CFA au 1 janvier 2010) 6 390sont en contrat de professionnalisaon 1 220sont en contrat aidé du secteur marchand
8
7
980sont en contrat aidé du secteur non marchand (Source : Données DARES - stock au 30 juin 2010)
3
385 000jeunes bretons en 2006 soit 12,4% de la population bretonne
56
ϱϲй ĞŶ ĨŽƌŵĂƟŽŶ
ϰϭй ƐŽŶƚ ĂĐƟĨƐ ĚŽŶƚ ă ƚĞŵƉƐ ĐŽŵƉůĞƚ ;ϮϲйͿ ă ƚĞŵƉƐ ƉĂƌƟĞů ;ϴйͿ
ĞŶ ƌĞĐŚĞƌĐŚĞ Ě͛ĞŵƉůŽŝ ;ϳйͿ
ϯй ƐŽŶƚ ŝŶĂĐƟĨƐ
(Source : INSEE, EAR au lieu de résidence 2006) POINTSCLÉS Au 30 juin 2010, 31 100 bretons de moins de 26 ans sont en recherche d’emploi, soit 18,2% de la populaon des demandeurs d’emploi enÞn de mois (DEFM). Après une a énuaon au premier trimestre 2010, l’évoluon de la demande d’emploi des jeunes connue de ralenr (+3,6% sur un an, contre +9,7% au trimestre précédent). L’évoluon est plus favorable pour les jeunes que pour l’ensemble des DEFM (+9,9%). Contrairement aux trimestres précédents, la hausse du nombre de DEFM de moins de 26 ans est plus importante pour les femmes que pour les hommes.
La progression des DEFM de moins de 26 ans est quasiment nulle en catégorie A (+0,3%) mais elle est très importante en catégorie C (acvité réduite de plus de 78 heures). Au total 40% des DEFM de moins de 26 ans exercent une acvité réduite.
Une très forte progression des DEFM jeunes de longue durée (> 12 mois) est observée : +39,6% sur un an, +60,9% pour les hommes. A l’inverse les DEFM inscrits depuis moins de 6 mois sont moins nombreux qu’un an auparavant. Cela signiÞe qu’une pare des jeunes qui se sont inscrits pendant la crise de 2008/2009 deviennent désormais demandeurs d’emploi de longue durée. Le nombre d’entrées des moins de 26 ans est d’ailleurs en retrait (-7,5% sur un an), notamment les entrées suite aux licenciements (-33,7%).Les sores augmentent (+5,2%), parculièrement les entrées en stage (+23,8%). La situaon est très diérente selon les pays : la situaon s’améliore à Vannes, Vitré et Vallons de Vilaine, alors qu’elle connue de se dégrader dans le COB et Brocéliande.
B r e t a g n e
PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE
Nombre
*Définition des catégories en fin de document
2
0,63
Catégorie des demandeurs d’emploi*
Catégorie A Catégorie B Catégorie C
Ancienneté de la demande
0,77
0,48
1,38 1,16
1,02 1,29
0,96 0,99
SPÉCIFICITÉSDELADEMANDEDEMPLOIDESJEUNES
(Source : DARES, Pôle Emploi - Données CVS - Catégories ABC, base 100 en janvier 2005)
Niveau de diplôme
Moins de 6 mois De 6 à 12 mois Plus de 12 mois
1,01
100
120
Note de lectureUn indice supérieur à 1 (en vert) signiÞe que les moins de 26 ans sont sur-représentés par rapport à l’ensemble des DEFM. Un indice inférieur à 1 signiÞe que les moins de 26 ans sont sous-représentés.
Jeunes Femmes Réparon Evoluon
12,0% 47,9% 23,4% 10,9% 5,3% 100,0%
+3,2% +3,3% +0,0% +4,7% +4,7% +2,4%
18,5% 17,5% 18,1%
Evoluon annuelle
+7,1% +7,0% +20,0%
101 351 27 701 41 445
Part des jeunes
Réparon
Ensemble DEFM
-2,5% +0,5% +21,5%
Hommes Réparon Evoluon
+5,7% +3,6% +2,9% +5,7% +3,0% +3,6%
Jeunes Nombre 15 891 15 220 Répar48,9%on 51,1% Evolu+4,7% +2,4%on annuelle Ensemble des demandeurs d’emploi (DEFM) Nombre 88 273 82 224 Répar48,2%on 51,8% Evolu+9,1% +10,9%on annuelle Part des jeunes 18,0% 18,5%
Ensemble
+8,7% +10,6% +9,8% +9,4% +10,3% +9,9%
56,5% 17,8% 25,8%
+3,6% -1,2% +12,0%
+9,7% +4,0% +5,1% +6,5% +2,0% +4,7%
7,7% 37,6% 31,9% 13,8% 8,5% 100,0%
64,3% 13,3% 22,5%
60
70
Sans diplôme BEP CAP Bac Bac +2 Bac +3 et plus
80
90
Réparon
Evoluon annuelle
0,97
Jeunes
Le rapport entre la part des DEFM de moins de 26 ans et ce e même part dans l’ensemble des DEFM est calculé pour chacune de ces caractérisques.
L’indicateur ci-contre estl’indicateur de spéciÞcité. Il permet de me re en évidence les spéciÞcités des demandeurs d’emploi de moins de 26 ans par rapport à l’ensemble des demandeurs d’emploi (DEFM).
110
170 497 100,0% +9,9% 18,2%
14,0% 18,6% 23,5% 17,8% 11,5% 18,2%
53,7% 29,2% 17,1%
-1,5% +7,3% +23,8%
-11,4% +9,3% +60,9%
52,5% 30,2% 17,3%
25,1% 21,1% 8,8%
Source : DARES, Pôle Emploi - Données brutes catégories A, B et C au 30 juin 2010 - Traitement DIRECCTE et GREF Bretagne
21 758 71 253 36 847 21 702 18 729 170 497
-3,7% +6,8% +33,0%
65 749 43 702 61 046
* Note de lecture 60,3% des jeunes demandeurs d’emploi sont de catégorie A.
Cet indicateur est décliné suivant trois grandes caractérisques : la catégorie des demandeurs d’emploi, l’ancienneté de la demande et le niveau de diplôme.
Catégorie des demandeurs d’emploi Catégorie A 18 756 60,3%* Catégorie B 4 844 15,6% Catégorie C 7 511 24,1% Ancienneté de la de Moins de 6 mois 16 523 53,1% De 6 à 12 mois 9 230 29,7% Plus de 12 mois 5 358 17,2% Niveau de diplôme Sans diplôme 3 054 9,8% BEP CAP 13 257 42,6% Bac 8 644 27,8% Bac +2 3 861 12,4% Bac +3 et plus 2 158 6,9% Total 31 111 100,0%
-6,5% +8,3% +39,6%
+0,3% -0,5% +16,1%
CARACTÉRISTIQUESDELADEMANDEDEMPLOIDESJEUNES Evolution de la demande d’emploi en Bretagne
31 111 100,0% +3,6%
Caractéristiques sociodémographiques
Ensemble
Changement ALE 2%
Arrêt de recherche 9%
Personnel des services aux personnes Personnel de la vente
(4,7%) 1 467
Principaux métiers recherchés par les jeunes ...Femmes
(6,1%) 1 883
(5,5%) 1 717
1 100(3,5%)
1 184 (3,8%)
(5,4%) 1 695
3 373(10,8%)
Principaux domaines professionnels recherchés par les jeunes
(hors motifs de sorties non précisés)
Part des jeunes
Evol. annuelle
-33,7% -14,2% -10,4% -23,7% +2,9% +5,7% -7,5%
35,1% 48,4% 47,5% 57,9% 60,4% 48,8% 49,8%
756 605 6 387 1 693 1 812 5 815 17 068
Nombre
Part des femmes
Reprise d’emploi 25%
(9,1%) 2 835
Les 10 méers les plus recherchés par les hommes concentrent 26,3% d’entre eux.
FLUXDENTRÉESETDESORTIESDESJEUNES
Licenciement Démission Fin contrat ou mission intérim
Première entrée
Reprise d’acvité Autres Total
Flux d’entrées(cumul des entrées sur les 3 derniers mois)
Absence au contrôle 53%
ZadŝaƟon 6% Entrée en stage 9%
3
Mofs d’entrées
(hors motifs d’entrées non précisés)
Fin contrat ou mission intérim 57%
Part des jeunes
Démission Licenciement 5% 7%
Evol. annuelle
48,0% 44,8% 64,0% 54,4% 44,1% 40,4% 50,3% 46,5%
Hommes
Femmes
4,1% 3,0% 2,7% 2,6% 2,5% 2,5% 2,3% 2,3% 2,2% 2,1%
La demande d’emploi diminue pour l’ensemble des méers les plus recherchés par les femmes. Elle décroît fortement pour les méers de secrétaire bureauque spécialisé (-32,8%), d’hôtesse de caisse (-19,3%) et d’agent de service de collecvité (-18,2%)
...Hommes
Source : DARES, Pôle Emploi - Données brutes catégories A, B et C au 30 juin 2010 - Traitement DIRECCTE et GREF Bretagne
Mofs de sores
Entrée en stage Arrêt de recherche Changement ALE
Reprise d'emploi
-0,4% +23,8% +0,8% +13,7% -1,6% -0,9% +97,7% +5,2%
27,0% 40,0% 18,1% 30,5% 35,4% 30,3% 24,8% 30,7%
Flux de sorties(cumul des sorties sur les 3 derniers mois)
Radiaon Autres cas Total
Principaux méers recherchés par les femmes de moins de 26 ans
Absence au contrôle
Vendeuse équipement de la personne ŐĞŶƚ ĚĞ ƐĞƌǀŝĐĞ ĚĞ ĐŽůůĞĐƟǀŝƚĠ Intervante auprès enfants Intervenante à domicile Hôtesse de caisse libre service ^ĞƌǀĞƵƐĞ ĞŶ ƌĞƐƚĂƵƌĂƟŽŶ Employée libre-service Vendeuse produits frais (détail) ^ĞĐƌĠƚĂŝƌĞ ďƵƌĞĂƵƟƋƵĞ ƉŽůLJǀĂůĞŶƚ ^ĞĐƌĠƚĂŝƌĞ ďƵƌĞĂƵƟƋƵĞ ƐƉĠĐŝĂůŝƐĠ
Note de lectureUn domaine professionnel est un regroupement établi à parr du code ROME de Pôle Emploi (Répertoire Opéraonnel des ers et des Emplois). Ce e nomenclature correspond aux 3 premiers chires du code ROME et est structurée en 61 domaines professionnels. Le premier graphique repose sur ce e nomenclature, les deux suivants sur le ROME.
Principaux méers recherchés par les hommes de moins de 26 ans La demande d’emploi des hommes de moins de 26 ans est en recul pour les principaux méers recherchés. Les méers d’agent de manipulaon et de déplacement des charges et d’agent de stockage et de la réparon des marchandises enregistrent les plus fortes diminuons avec respecvement -26,4% et -19,7% de la demande d’emploi sur un an.
12,2% 29,4% 37,8% 81,9% 27,5% 26,4% 30,6%
Part des femmes
Les 10 méers les plus recherchés par les femmes concentrent 38,9% d’entre elles.
Les 8 domaines professionnels les plus recherchés par les jeunes concentrent 49,0% d’entre eux.
Nombre
4 513 1 729 972 423 9 571 1 048 1 572 19 828
6,8% 6,2% 5,2% 4,2% 3,3% 3,2% 2,6% 2,6% 2,5% 2,2%
MÉTIERSRECHERCHÉSPARLESJEUNES
WĞƌƐŽŶŶĞů ĚĞ ůĂ ƌĞƐƚĂƵƌĂƟŽŶ Personnel des services ĂĚŵŝŶŝƐƚƌĂƟĨƐ Personnel du second oeuvre
WĞƌƐŽŶŶĞů ĚĞ ůĂ ĚŝƐƚƌŝďƵƟŽŶ WĞƌƐŽŶŶĞů ĚĞ ůĂ ůŽŐŝƐƟƋƵĞ Personnel du gros œuvre et des travaux publics
Première entrée 15% ZĞƉrisĞĚΖacƟǀité 16%
Agent de stock. et de la répart. de march Ouvrier maconnerie Electricien du BTP Agent de manip. et déplac. de charges Assistant Travaux publics et gros œuvre Jardinier espaces verts Cuisinier Peintre en bąƟment Employé libre-service Décanicien de véhicule parƟculier et ind.
Vitré 880 -2,2%
Saint-Malo 1 590 +0,6%
Fougères 900 +10,2%
Réparon
Ensemble DEFM
Plus d’un an
de +10 à +20 %
Saint-Brieuc 2 050 +3,5%
Absence de diplôme
Jeunes
Evol. annuelle
Part de la cat. A
Part des femmes
Part des jeunes
GREF Bretagne Mission Observatoire emploiformation Technopole Atalante Champeaux91,rue de SaintBrieuc CS 6434735043 RENNES CEDEXTél 02 99 54 79 00 email : observatoire@grefbretagne.comwww.grefbretagne.com
PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE
B r e t a g n e
AURAY 2,2% +2,3% 64,8% 45,9% 10,2% 45,4% 53,6% 13,3% 2,5% +14,1% 15,7% BREST 12,7% +5,1% 61,1% 51,2% 9,4% 42,6% 50,4% 17,6% 12,6% +11,7% 18,4% BROCÉLIANDE 1,9% +13,8% 57,4% 53,8% 9,4% 39,5% 58,4% 15,7% 1,8% +14,0% 18,6% CENTRE-BRETAGNE 1,3% +3,0% 51,1% 55,3% 10,6% 45,0% 56,5% 16,5% 1,1% +7,0% 20,8% CENTRE-OUEST BRETAGNE 2,9% +18,7% 61,7% 50,9% 9,3% 46,1% 50,5% 17,3% 2,9% +13,0% 18,3% CORNOUAILLE 9,6% +5,9% 59,0% 49,9% 9,6% 43,9% 55,3% 15,9% 10,5% +10,3% 16,6% DINAN 3,5% +6,6% 60,2% 52,3% 7,5% 45,6% 51,8% 19,7% 3,4% +10,1% 18,8% FOUGÈRES 2,9% +10,2% 56,7% 54,7% 9,9% 47,8% 48,0% 21,4% 2,5% +11,7% 21,3% GUINGAMP 2,3% +3,9% 61,1% 52,1% 10,0% 44,6% 55,6% 17,5% 2,4% +12,5% 17,8% LORIENT 8,5% +3,4% 61,5% 51,6% 10,5% 43,6% 52,6% 19,6% 8,0% +6,5% 19,2% MORLAIX 3,8% +0,1% 61,3% 52,7% 9,5% 46,3% 56,2% 15,8% 3,9% +8,9% 17,7% PLOERMEL 2,1% +6,0% 50,8% 57,8% 8,7% 41,9% 47,9% 22,3% 1,9% +8,6% 20,8% PONTIVY 2,5% +8,4% 55,2% 53,9% 9,4% 40,6% 55,2% 15,5% 2,5% +13,1% 18,6% REDON ET VILAINE 3,5% +0,9% 53,3% 51,6% 8,5% 46,5% 46,7% 24,6% 3,5% +10,3% 18,1% RENNES 15,7% +3,1% 64,2% 49,4% 10,0% 34,1% 54,4% 15,2% 15,3% +10,4% 18,7% SAINT-BRIEUC 6,6% +3,5% 59,9% 51,3% 9,6% 44,3% 55,1% 15,8% 6,5% +7,7% 18,6% SAINT-MALO 5,1% +0,6% 58,9% 49,4% 13,6% 47,3% 52,5% 17,8% 5,2% +8,8% 18,1% TRÉGOR-GOËLO 3,3% +3,6% 61,1% 49,3% 9,7% 45,3% 49,9% 17,9% 3,5% +6,9% 17,5% VALLONS DE VILAINE 1,4% -0,9% 54,0% 46,2% 8,1% 45,0% 49,1% 18,0% 1,4% +15,8% 17,1% VANNES 5,9% -3,7% 64,0% 51,7% 9,9% 43,1% 53,5% 17,4% 6,3% +8,1% 16,9% VITRÉ 2,8% -2,2% 54,6% 51,4% 9,1% 43,2% 59,4% 15,0% 2,6% +9,5% 20,1% BRETAGNE 100,0% +3,6% 60,3% 51,1% 9,8% 42,6% 53,1% 17,2% 100,0% +9,9%18,2% (Source : DARES, Pôle Emploi - Données brutes catégories A, B et C au 30 juin 2010 - Traitement DIRECCTE et GREF Bretagne)
de +5 à +10%
TABLEAUDESYNTHÈSE
Niveau de formaon
Pays
TERRITOIRESETDEMANDEDEMPLOIDESJEUNES
Rennes 4 880 +3,1%
Réparon
Evol. annuelle
Auray 680 +2,3%
PonƟvy 780 +8,4%
Centre Ouest Bretagne 910 +18,7%
Cornouaille 2 980 +5,9%
Lorient 2 640 +3,4%
Morlaix 1 180 +0,1%
Trégor-Goëlo 1 030 +3,6%
Guingamp 720 +3,9%
Moins de 6 mois
Vallons et Vilaine 420 -0,9%
Ancienneté
de -5 à 0%
de +3 à +5%
de 0 à +3%
Brest 3 950 +5,1%
ǀŽůƵƟŽŶ ĂŶŶƵĞůůĞ ĚĞ ůĂ ĚĞŵĂŶĚĞ Ě͛ĞŵƉůŽŝ ĚĞƐ ũĞƵŶĞƐ ƉĂƌ ƉĂLJƐ
Redon et Vilaine 1 080 +0,9%
Ex : Pays de Vannes Au 30 juin 2010,1 830en recherche d’emploi, jeunes
Note de lecture
Ploërmel 660 +6,0%
Vannes 1 830 -3,7%
-3,7%de la demande d’emploi des jeunes en un an
CAP-BEP
4
DIRECCTE BRETAGNE Service Etudes, Statistiques et Evaluation 1315, rue Dupont des LogesBP 3147 35031 RENNES CEDEXTél 02 23 42 00 35 email : secretariat.sepes@direccte.gouv.fr www.drtefpbretagne.travail.gouv.fr
Brocéliande 590 +13,8%
Centre Bretagne 410 +3,0%
Dinan 1 100 +6,6%
juill.
61,9%
38,1%
Des contrats plus longs en apprenssage
WůƵƐ ĚĞ24ŵŽŝƐ
13ă24ŵŽŝƐ
WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
mai
3,5% 0,0%
72,0%
Au regard de la date de début de contrat, les saisonnalités pour ces deux disposifs sont assez proches. La majorité des contrats commence en septembre : cela concerne 43% des contrats de professionnalisaon et 58% des contrats d’apprenssage. Un pic de moindre ampleur est également observé pour l’apprenssage en juillet (20% des contrats signés).
50%
1ă12ŵŽŝƐ
mars
avril
A la diérence du contrat d’apprenssage qui est à durée déterminée,le contrat de professionnalisaon peut être à durée indéterminée : 83,9% des contrats de professionnalisaon sont signés en CDD, 13,6% en CDI et 2,5% sont des contrats de travail temporaire.
La durée de contrat est en moyenne plus longue en apprenssage : 75% des contrats d’apprenssage durent plus d’un an contre seulement 38% en contrat de professionnalisaon.
er L’étude concerne les contrats de travail débutant entre le 1 juin 2008 et le 31 mai 2009 (campagne 2008-2009). Elle couvre les contrats de travail conclus avec les établissements employeurs bretons.
Saisonnalité des contrats (selon la date de début de contrat)
6 550contrats de professionnalisation
Sur la campagne 2008-2009, 6 550 contrats de professionnalisaon et 11 000 contrats d’apprenssage ont été conclus par les entreprises bretonnes. Ces deux contrats dépendent tous les deux du code du travail, et sontÞnancés pour pare par des fonds des entreprises (OCTA : Organisme collecteur de la taxe d’apprenssage ou OPCA : Organisme paritaire collecteur agréé). L’apprenssage relève davantage de la formaon iniale et les contrats de professionnalisaon de la formaon professionnelle connue. En foncon de leurs besoins (besoins de méers de services, administrafs, commerciaux ou techniques) et de leur secteur d’acvité, les entreprises choisissent de mobiliser l’un ou l’autre des contrats.
ZOOMDUBAROMÈTRE Septembre 2010 CONTRATSENALTERNANCEENBRETAGNE, CHOIXDESENTREPRISESETPROFILDESBÉNÉFICIAIRESLes contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation
ER DU1JUIN2008AU31MAI2009
Durée des contrats
LESCONTRATS
11 000 contrats d’apprentissage
Des saisonnalités relavement proches entre contrats de professionnalisaon et contrats d’apprenssage
60%
20%
B r e t a g n e
5
24,5%
ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
0% juin
40%
30%
10%
PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE
nov. déc. janv. fév. WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
août sept. oct. ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
6
PROFILDESBÉNÉFICIAIRES
Une populaon majoritairement masculine en contrat d’alternance En contrat de professionnalisaon, les femmes sont signataires de 44% des contrats alors qu’en apprenssage, seuls 29% des contrats les concernent. Ces diérences sont liées en pare aux méers préparés et aux secteurs d’acvité des entreprises. Les hommes restent majoritaires, ce sont eux qui ont le plus recours aux contrats en alternance.
Ages comparés des deux dispositifs
30%
ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
20%
10%
40
35
30
25
20
15 0%
WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
10%
20%
30%
Peu de salariés et de demandeurs d’emploi avant l’entrée en contrat pour l’apprenssage
Les bénéÞciaires des contrats d’apprenssage sont principalement en poursuite de cursus scolaire : 64% sont issus du système scolaire et 28% étaient déjà en contrat d’apprenssage.
La provenance des bénéÞciaires de contrats de professionnalisaon est plus diversiÞée. Comme en apprenssage, ce sont les jeunes issus du système scolaire qui sont majoritaires (32%). Néanmoins, les demandeurs d’emploi occupent une place importante. Ils représentent 29% des contrats. Viennent ensuite les salariés (22%) puis les contrats en alternance (13%). Les autres bénéÞciaires sont soit inacfs, soit stagiaires de la formaon professionnelle, soit déjà bénéÞciaires d’un contrat aidé.
CONTRATS D’APPRENTISSAGE (Disposif de formaon iniale) Le contrat d’apprenssage est un contrat de travail de type parculier par lequel un employeur s’engage, outre le versement d’un salaire dans des condions prévues par le code du travail, à assurer à un jeune travailleur une formaon professionnelle, dispensée pour pare en entreprise et pour pare en centre de formaon d’apprens. Il s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans (des dérogaons à celimite e d’âge sont possibles dans certaines situaons).
Son objecf : l’acquision d’un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique ou d’untre répertorié.
Ladurée du contratvarie d’un à trois ans en foncon du type de profession et de la qualiÞcaon préparée.
Apprenssage
Professionnalisaon
29,2%
44,2%
70,8%
55,8%
Une populaon plus jeune en apprenssage
Age moyen
18 ans
23 ans
Les publics visés par ces deux disposifs ne sont pas les mêmes, le contrat d’apprenssage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans alors que le contrat de professionnalisaon couvre un public plus large : les jeunes et les publics adultes (demandeurs d’emploi de plus de 26 ans).
Par conséquent, les bénéÞciaires en apprenssage sont plus jeunes avec une moyenne d’âge de 18 ans (celle des signataires des contrats de professionnalisaon est 23 ans). En contrat de professionnalisaon, les 22 ans et plus représentent près de la moié des contrats alors qu’en apprenssage cepart est e de 15%.
Situation antérieure des bénéficiaires
Demandeur d'emploi
Salarié 80 %
60
40
20
0
Contrat en alternance
ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
Scolaire, universitaire
WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION (Disposif de formaon professionnelle connue) Le contrat de professionnalisaon est un contrat de travail remplaçant le contrat de qualiÞcaon, d’adaptaon et d’orientaon. Il consiste en l’alternance de périodes d’acquision de savoir-faire en entreprise et de périodes de formaon théorique dispensés en centres de formaon ou par l’entreprise elle-même, si elle dispose d’un service de formaon agréé. Il s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéÞciaires de minima sociaux. Son objecfperme :  re à ses bénéÞciaires d’acquérir une qualiÞcaon et favoriser leur inseron ou leur réinseron professionnelle. C’est un contrat de travailà durée déterminéede 6 à 12 mois avec extension possible à 24 moisou à durée indéterminée.
Source : DIRECCTE, Base des contrats de professionnalisation - Conseil régional de Bretagne, Base des contrats d’apprentissage - Traitement : GREF Bretagne
Domaines de formaon (GFE) Agriculture
Mécanique - Automasmes
ment : équipement etÞnions
Producon alimentaire - Cuisine
4,3%
Professionnalisaon 3,3%
Travail du bois
Poids des principaux domaines de formation par dispositif
Source : DIRECCTE, Base des contrats de professionnalisation - Conseil régional de Bretagne, Base des contrats d’apprentissage - Traitement : GREF Bretagne
7
Teraire de bureau - Teraire spécialisé
Hôtellerie - Restauraon - Tourisme - Loisirs
TerƟĂire
Paramédical - Travail social - Soins personnels
Commerce et distribuon
16,5% 6,8%
10,3% 8,4%
WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
BTP
4,6%
Industrie
0
Apprenssage 6,5%
5,8%
1,2%
Transports - Conduite - Manutenon - Magasinage
6,7%
10,9% 9,5%
4,3%
Grands domaines de formation
Niveau III
0
Niveau de formation des bénéficiaires avant l’entrée en contrat
Niveau V
20
3,9%
40
60
80 %
Des bénéÞciaires plus diplômés en contrat de professionnalisaon Comparé à l’apprenssage, le niveau de diplôme des bénéÞcontrats de professionnalisaciaires des on est en moyenne plus élevé à l’entrée en contrat.
46% des bénéÞciaires de contrats d’apprenssage ont un niveau de formaon inférieur au niveau V à l’entrée en contrat contre 11% pour les bénéÞciaires de contrats de professionnalisaon.
Electricité - Electrotechnique - Electronique
40
< Niveaux V
60%
Niveau IV
ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
EMPLOISETMÉTIERSVISÉS
Agriculture, Pêche
Niveaux II et plus
En apprenssage, les formaons sont moins spéciÞques. Elles se ra achent majoritairement au domaine de l’industrie qui représente 44% des contrats dont 16,5% en Producon alimentaire - cuisine. Vient ensuite le teraire avec 34% des contrats dont 10,9% en Commerce et distribuon. La construcon et l’agriculture rassemblent respecvement 16% et 6% des contrats.
WƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĂůŝƐĂƟŽŶ
Une forte concentraon de formaons teraires en professionnalisaon, un nombre important de formaons dans le domaine industriel en apprenssage Les contrats de professionnalisaon et les contrats d’apprenssage se disnguent par rapport aux domaines de formaons suivies. Le teraire concentre 70% des formaons suivies en contrat de professionnalisaon, avec 36% des formaons relaves au domaine Commerce et distribuon, 15% liées au domaine Teraire de bureau - Teraire spécialisé. Viennent ensuite l’industrie avec 16% des contrats, la construcon 9% puis l’agriculture 3%.
15,3% 36,4% 7,1%
4,1%
3,4%
1,8%
5,2%
3,0%
4,7%
ment gros œuvre - Génie civil - Extracon
ƉƉƌĞŶƟƐƐĂŐĞ
20
64% des bénéÞciaires de contrats de professionnalisaon sonttulaires d’un diplôme au moins équivalent au niveau baccalauréat contre 23% pour les bénéÞciaires de contrat d’apprenssage
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.