Lettre-info n°1– Janvier 2008

De
Publié par

Édito. Le Conseil d'Administration de l'Association SOL et toute l'équipe du projet SOL vous souhaite une très belle an- née 2008. SOL démarre l'année 2008 ...

Publié le : mardi 17 avril 2012
Lecture(s) : 96
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Lettre-info n°1Janvier 2008
Édito Le Conseil d’Administration de l’Association SOL et toute l’équipe du projet SOL vous souhaite une très belle an-née 2008. SOL démarre l’année 2008 (dernière année d’expéri-mentation dans le cadre du programme Equal) avec cet-te lettre-info, qui, nous l’espérons, vous apportera tou-tes les informations utiles pour donner à votre carte SOL tout son potentiel. Nous vous remercions touspartenaires, financeurs, solistes ou simples lecteursde votre engagement et de votre soutien. SOL ne peut se construire qu’avec vous. Pour cette année, nous souhaitons que chacun d’entre nous puisse devenir un « ambassadeur SOL » afin de donner au SOL toute son ampleur. Cette lettre-info se veut un outil pour cela. contact@sol.ouvaton.org
 la meilleure adresse pour commander votre carte SOL, savoir où utiliser votre carte,gérer votre compte SOL, se tenir au courant de l’agenda du SOL,avoir des informations sur l’association SOL,en savoir plus sur le SOL (documents, arti-cles de presse, …).Cette adresse vous permettra également, très prochainement, de suivre l’actualité du SOL engagement.
Commandez ici votre carte SOL
Quelques chiffres après un an de fonctionnement1200 cartes SOL. 60 prestataires. Plus de 150.000 SOLs injectés dans le circuit, soit 15.000 € fléchés vers le réseau prestataire. Plus de 450 transactions, en aug-mentation constante.
Un volume total de transactions de plus de 20.000 sols. Chaque SOL étant utilisé lors d’une transaction en euros, cela concerne un volume d’affaires de plus de 80.000 € dans les entreprises du réseau.(si 3% du montant total de chaque transaction est transformé ou payé en SOL).
Si vous ne voulez plus recevoir cette lettre-info,cliquez ici
Retrouvez sur les prestataires
www.sol-reseau.coop AlsaceBretagneÎle de FranceNord Pas de CalaisRhône AlpesOu en géo localisation sur le site de notre partenaire « Le Marché Citoyen »
Le SOL démarre également en AlsaceD’ores et déjà, 3 structures sont agréées pour accepter et distribuer des SOL Coopération : restaura-tion, agence immobilière et énergie verte. Dès les premiers mois de 2008, Belfort rejoint le réseau. Le catalo-gue est mis à jour régulièrement sur le site. alsace@sol.ouvaton.org
Les prochains rendez-vous en région sont sur l’AGENDA.
Utiliser ma carte SOL ? Il vous suffit de vous rendre dans l’une des boutiques du réseau, et là, acheter un produit donnant droit à des SOLs. Lors du passage en caisse, le commerçant crédite votre carte du nombre de SOLs correspondants. Vous voilà prêts à revenir faire un tour en boutique, ou à al-ler connaître les autres boutiques du réseau, et à utiliser vos points SOL pour régler une partie de vos achats ! Les points SOL sont valables 3 ans. Mais passé un délai de 6 mois, ils subissent une « érosion »progressive (voir les conditions exac-tes sur le site). Mais, pas de panique ! Si vous ne les utilisez pas, ces points seront versés dans un compte commun, pour le finance-ment de projets solidaires.
Nord-Pas de Calais : AGG et Artisans du Monde, partenaires depuis le démarrage du projetAGG, boutique de commerce équitable du Vieux Lille, utili-se SOL comme carte de fidélité. Au dixième achat, une carte SOL créditée de 1% de la valeur des 10 premiers achats est offerte. 60 cartes ont été distribuées, le poten-tiel pour AGG étant de 1000 solistes. Artisans du Monde Lille offre une carte SOL après 5 achats, créditée de 5% de la valeur de ceux-ci. Tous les 5 achats la carte est re-créditée. … rejoints par de nouveaux prestatairesSept nouvelles boutiques viennent diversifier le réseau : commerce équitable et alimentation bio, ressourcerie, transports (location de vélos, voitures en libre service) et habillement. nord-pas-de-calais@sol.ouvaton.org
Rhône Alpes :une dynamique en mouvement SOL a été lancé surl’agglomération grenobloisefin no-vembre avec 10 entreprises diversifiées et riches par la nature de leur activité (alimentaire, culture, transports doux, éco-construction, papier recyclé, banque coopérative et une pépinière d’associations étudiantes), et une trentai-ne de solistes enregistrés. Fin décembre, ils étaient déjà près de 300.LeVal de Drômedémarre avec une première liste d’en-treprises identifiées.rhone-alpes@sol.ouvaton.org
Île de France :les prestataires s’organisentLes 18 prestataires déjà agréés se rencontrent régulièrement lors des comités d’agrément : c'est l'occasion de connaître les futurs membres du réseau et,pour les anciens, d’échanger bonnes pratiques et «trucs» faci-litant lamise en place du SOL. La Coordination régionale Ile de Fran-ce organise également des Marchés SOL comme lors du Marais Solidaire (mai 2007, 3° arrondissement) ou, lors du marché de Noël organisé avec le soutien du Conseil Régional dans le hall des locaux de la Région. Le réseau fonctionne aussi coté client, qui vont d'un prestataire à l'autre pour utiliser leur carte. Un reportage TVsur la chaîne TNT CAP 24aura lieu chez Puerto Cacao avec interviews de solistes et de prestataires SOL . ile-de-france@sol.ouvaton.org
Bretagne : un véritable engouement pour le SOL On en fait :à Rennes et Carhaix, de nouvelles structures sont venues agrandir les rangs du SOL coopération. De la cosmétique bio, au commerce équitable, en passant par la gestion durable des forêts et un nouveau café bio-librairie, les produits et services du réseau se diversifient. La dynamique se renforçant à Rennes, l’Associa-tion SOL locale se structure et recrute : avis aux amateurs ! … On en discute:le 2ème mardi de chaque mois, lors de la perma-nence SOL au café la Cour des Miracles (rue Pen-hoët, métro Saint Anne, à Rennes) à 18h30. … Et on le voit:sur TV Rennes le 12 février à 19h00 (avec rediffusions dans la semaine). bretagne@sol.ouvaton.org
Des échanges en temps (SOL enga-gement) Dans le Nord-Pas de Calais, à Fives, à l’initiative du centre social Mosaïque,des bénévoles sont au service d’autres bénévoles, et créent du lien social à travers des activités éducatives. D’où l’idée d’utiliser le SOL engage-ment pour développer les activités. Pour des par-ticipants réguliers et des animateurs bénévoles (activité tricot, périscolaire, aide aux personnes âgées, …), des SOLs sont crédités sur les cartes. Nous mesurons ainsi l’échange…La cerise sur le gâteau pour les SOListes large-ment créditeurs: la possibilité d’accéder à des services proposés par le Centre Social : des prêts de jeux, un stage de secourisme, un BAFA de ba-se…Le centre social est d’autre part en lien avec des associations du quartier. La suite s’impose: éten-dre l’expérimentation du SOL Engagement à tout le quartier.
Le Sol engagement démarre également en Ile de France, à Nanterre sous la forme d’échanges inter associatifs; dans l’agglomération grenobloi-se, avec 2 associations engagées (Espace Vie Étudiante et Secours Catholique) et l’Eco-site de Dionnay, en Isère; en Bretagne, à Carhaix,sous la forme de passeport SOL engagement. Le CCAS Carhaix ainsi que les centres sociaux de Rennes sont actuellement en phase d'étude pré-opérationnelle.
La parole à nos partenaires: La MACIF Nord-Pas de Calais et la MACIF Rhône Alpes lancent sur chacune des deux régions une opé-ration d’envergure auprès de leurs sociétaires. De longue date engagée dans le développement de l’économie sociale et soli-daire dont elle se revendique, la MACIF est un des initiateurs du projet SOL. En Nord-Pas de Calais, puis en Rhône Alpes, les deux ré-gions MACIF ont donc décidé de se lancer dans l’expérimentation de la monnaie SOL. L’idée de départ est simple: venir doper les circuits SOL existants en distribuant des car-tes SOL créditées et donc utilisables auprès des prestataires du réseau SOL local. Cela suppose évidemment l’existence d’un réseau de partenaires SOL distribuant et acceptant déjà les SOLs. Les modalités de mise en oeuvre sur la mé-tropole lilloise pour le Nord-Pas de Calais et le territoire de Grenoble pour Rhône Alpes différent un peu mais on relève de grandes similitudes : un ciblage de sociétaires et une invitation par email à venir retirer sa carte SOL créditée ou à la demander sur le site du réseau SOL, un volume de 500 cartes, cor-respondant à 50 000 SOLs distribuées sur Grenoble et un objectif de 1 000 cartes (100 000 SOLs) pour la métropole lilloise.En Nord-Pas de Calais ou en Rhône Alpes, l’objectif est le même: permettre au projet SOL de prendre son essor et augmenter sa pénétration sur les territoires d’expérimenta-tion.
Le SOL, c’est aussi...
Une monnaie affectée en SOL. La Mairie du 3° arrondissement, à Paris, a dégagé une subvention pour permettre à des familles en situation difficile d’ac-céder aux paniers bio. Cette subvention , transformée en SOLs, est distribuée aux familles. Cette initiative est aussi l'occasion pour les différents prestataires SOL de réaliser une action commune. Ainsi, les paniers seront distribués par la Régie de quartier, un des partenaires SOL du 3° arrondissement. Puerto Cacao et Artisans du Monde propose-ront un « plus panier », chocolat, jouet ou biscuits, à destination des enfants. Ce « plus panier » correspond à la participation solidai-re des Paniers du Val de Loire , producteurs des paniers , dans cette opération.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.