Ils ont fait leurs valises pour revenir !

De
Publié par

Lancement des travaux gouvernementaux.
Le rapport de François Baroin cédé à Pierre Moscovici scellerait-il définitivement toute espoir de changement souhaité au Parti Socialiste dont les membres du gouvernement ont sûrement découverts un rapport économique et financier paralysant, déroutant qui figerait leur volonté à dette ultérieure ? Question qui vient subitement à l'esprit aux vue de la conférence de presse de Mme Valleaud - Belkacem qui eût du mal à enchaîner le début de son intervention, ne parvenant pas à aligner ses premières phrases sans buter sur des mots, sans heurter la tenue du phrasé qui aurait pu garantir la sûreté des propos tenus. Un peu de timidité qui devrait rapidement s'effacer
devant l'immensité de sa fonction de porte-parole gouvernementale. D'ailleurs, la fin en fût nettement plus brillante…
Publié le : vendredi 18 mai 2012
Lecture(s) : 113
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Ils ont fait leurs valises pour revenir !
Première photo de l'ensemble des membres du gouvernement à l'issue du premier Conseil des ministres© Reuters Pascal Rossignol chipée sur le site de FranceInfo Lancement des travaux gouvernementaux. Le rapport de François Baroin cédé à Pierre Moscovici scellerait-il définitivement toute espoir de changement souhaité au Parti Socialiste dont les membres du gouvernement ont sûrement découverts un rapport économique et financier paralysant, déroutant qui figerait leur volonté à dette ultérieure ? Question qui vient subitement à l'esprit aux vue de la conférence de presse de Mme Valleaud - Belkacem qui eût du mal à enchaîner le début de son intervention, ne parvenant pas à aligner ses premières phrases sans buter sur des mots, sans heurter la tenue du phrasé qui aurait pu garantir la sûreté des propos tenus. Un peu de timidité qui devrait rapidement s'effacer devant l'immensité de sa fonction de porte-parole gouvernementale. D'ailleurs, la fin en fût nettement plus brillante Ils espéraient le faire sortir par la petite porte il reviendra sur les chapeaux de roue ! S'échelonneront les Législatives ultérieures et avec un peu de chance, groupes de gauche s'additionneront pour atteindre une majorité absolue avec l'obligatoire entente à concrétiser, pour cela, avec le Front de Gauche à l'Assemblée et d'alors certainement retrouver un François Hollande forcer de nommer J.-L. Mélenchon second premier Ministre de son ère ! La majorité n'étant toujours pas atteinte aux seules voix des socialiste du Parti Socialiste avec les quelques écologistes additionnées aux tentatives de sympathies avec les centristes représentatifs d'un MoDem faible Il y faudra impérativement prendre en ligne de compte, pour franchir la barrière majoritaire, le nombre de Députés qui seront alors capables de pousser vers le haut, la rigueur politique du Président F. Hollande ! Le niveau du changement risque ensuite d'augmenter en régime, multipliant la concrétisation du vague irréalisable auquel espérait nous vouer dors-et-déjà une opposition emmurée dans ses descriptions guerrières de la situation (Copé avait la vision d'un chef de guerre)... Le Front de gauche constituerait ainsi une charnière intéressante et efficace dans la configuration que prendra ou changera l'Assemblée Nationale lors de la mise en place de ses nouveaux éligibles Il pourrait même devenir la partie incontournable sans laquelle le gouvernement de François Hollande ne pourrait développer sa politique ! Réflexion faite, dans les mots utilisés et par le texte employé, il était quand même jusqu'à présent plus question d'UMP-FN que d'UMPS ! Le travail mis en route parviendra à rapidement effacer tout cela en posant les orientations majeures qui se doteront d'un essor supplémentaire dès lors que les élections législatives seront surmontées.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi