L’association Big-Bang dénonce : « Le manque de sérieux des cabinets de recrutement »

De
Publié par

Avec la pénurie de médecins en campagne, les cabinets “chasseurs de têtes“ ont trouvé une opportunité dans le domaine de la santé. Recruter un professionnel en provenance de pays étrangers, de plus en plus souvent de l’Est moyennant rémunération est devenu chose courante. Mais encore faut-il être un spécialiste et remplir pleinement sa mission jusqu’à ses aboutissements...
Publié le : mardi 10 avril 2012
Lecture(s) : 394
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
PAREID : communiqué de presse du 19 MARS 2012
L’association
Big-Bang
dénonce :
« Le manque de sérieux
des cabinets de recrutement »
Avec
la
pénurie
de
médecins
en
campagne, les
cabinets
“chasseurs
de
têtes“
ont
trouvé une opportunité dans le domaine de la
santé. Recruter un professionnel en provenance
de pays étrangers, de plus en plus souvent de
l’Est (Roumanie 40 % des praticiens étrangers)
moyennant rémunération est devenu chose
courante. Mais encore faut-il être un spécialiste
et remplir pleinement sa mission jusqu’à ses
aboutissements... Bon nombre de cabinets se
contentent de faire venir des médecins sans
aucune garantie de sédentariser les candidats, de
les aider à l’installation, de les former, de
donner des garanties de remplacement en cas de
départ. Le seul but est financier sans se soucier
des résultats. Le professionnalisme de ces
recruteurs est donc sérieusement remis en
cause, car recruter efficace, consiste aussi à
savoir sélectionner le bon candidat pour le
placer sur un poste en fonction de ses
compétences, de ses attentes, et des besoins du
client et de la population.
Le phénomène devient inquiétant car les
collectivités locales et les établissements de
santé,
prêts
à
débourser
des
sommes
exorbitantes pour trouver la perle rare se font
duper chaque jour de plus en plus.
Après
voir
payé
les
frais
d’honoraires
au
cabinet
de
recrutement,
ils
n’ont
aucune
certitude que le candidat sélectionné restera en
poste. En effet, aujourd’hui la plupart des
médecins étrangers installés en France sont en
situation d’échec (70 %) car ils n’ont jamais été
formés ni préparés par le recruteur aux
difficultés qu’ils pourraient rencontrer.
La différence de culture, des façons de
travailler, la
barrière de
la
langue,
sont
des
points
importants
qu’il
faut
aborder
avec
le
médecin,
ce
qui
est
malheureusement rarement le cas. Or, pour que
leur installation se passe pour le mieux, il est
primordial que les cabinets les accompagnent,
les soutiennent dans leurs démarches et assurent
un suivi régulier. Tout cela ne fait qu’amplifier
la mauvaise image dont souffrent ces praticiens
Association BIG-BANG
Mobilisation nationale et internationale pour la défense des droits à l
’accès aux soins de
proximité à toutes personnes, égalitairement, sans discrimination.
13, Rue de l’église 55160 PAREID
Tél : + 33 (0)3 29 83 82 81 Fax + 33 (0)3 29 83 82 81
étrangers, en particulier les médecins Roumains
souvent décriés dans nos médias.
De plus en plus de cabinets ou de personnes sur
le
territoire
et
à
l’étranger,
s’improvisent
comme
des
“spécialistes
en
ressources
humaines“
sans avoir aucune compétences en
la matière.
Ils proposent leurs services sans pour cela, que
les clients puissent obtenir satisfaction. Les
praticiens se retrouvent parachutés livrés à eux
mêmes, dans le plus grand des désarrois.
Nous retrouvons ce genre de structures qui
travaillent en réseau, allant jusqu'à réaliser des
alliances, en toute illégalité, avec les conjoints
des médecins. Dans certains cas, nous avons pu
constater que l’intérêt financier de ces activités,
devient une priorité pour des médecins installés
en France et proposent leurs services aux
communes, pour faire venir des confrères
étrangers. Tout en haut de la liste de ces
pratiques, nous retrouvons la communauté
Roumaine qui fait feux de tout bois en la
matière.
Attention !
Le
domaine
des
ressources
humaines fait partie
de celles qui demandent un
réel professionnalisme. Rares sont les cabinets
qui sont installés en France et qui travaillent
avec sérieux à l’international.
La majorité, sont des structures qui travaillent
en réseau opaque avec des relais dans d’autres
pays, pour brouiller les pistes,
et se donner une
notoriété.
Pour illustrer ces propos nous pouvons citer le
cas
de l’hôpital de la ville de PONTIVY en
Bretagne qui avait eu recours à une praticienne
Roumaine, recruté par un
cabinet peu
consciencieux. Celle-ci n’était pas inscrite à
l’Ordre des médecins et n’avait pas pratiqué
depuis plus de 13 ans. Il s’est avéré que ce
médecin, en complément de ses activités
professionnelles,
recrutait
également
à
l’étranger pour d’autres personnes. Son nom est
présent
sur
bien
des
sites
d’annonces
de
recrutement en Roumanie.
Ceci
pour
souligner
l’importance
de
règlementer la profession afin d’assurer des
recrutements de qualité effectué avec rigueur et
sérieux. En attendant, l’association
big-bang
met en garde les médecins et les organismes qui
font appel à ces cabinets et leur recommande
vivement de se renseigner pour avoir des
garanties sur la qualité et la véracité des
services qui proposés.
www.asso-big-bang.eu
/
redac@asso-big-bang.eu
Tél : + 33 (0)3 29 83 82 81
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.