Mémorable Mélenchon qui bloque Marine sur un plateau et en toute sécurité

De
Publié par

Un rare instant de bonheur donc dans cette campagne électorale, dans ce Des Paroles et des Actes, qui montrât une Marine LePen "ignorant" la partie confrontation avec Jean-Luc Mélenchon - se met à montrer une couverture de journal favorable à son choix, ne répond pas à la question posée - en se murant derrière un mutisme étonnant n'osant exprimer, ni même aborder clairement ses positions sur des questions d'ordre sociales et politiques… En ne s'exprimant pas sur le sujet, soit elle masque les violences dont sont capables ses hordes d'anti-avortement, soit elle prouve aux "féministes" sa totale inutilité dans les luttes égalitaires, sexistes… De toutes façons qu'aurait-elle bien pu répondre face à des questions aussi cruciales que sont les théorèmes du harcèlement dans les méthodes du traitement inégalitaire des femmes au bureau, à l'usine ou à l'Assemblée ? Qu'a-t-elle à imposer des points de vue sur l'avortement qui n'intéressent qu'une minorité fondamentaliste religieuse dont l'application généralisée n'aurait pour conséquence que de nous faire entrer dans un régime intégriste ? Et que répondrait-elle encore à cette femme qui serait morte si elle n'avait pas avorter à cause d'une malformation de la matrice reproductive ?
Publié le : vendredi 24 février 2012
Lecture(s) : 744
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Mémorable Mélenchon qui bloque Marine sur un plateau et en toute sécurité*
Si après ça vous n'avez toujours pas envie d'être copain avec Jean-Luc Mélenchon soit vous n'êtes plus du tout à gauche, soit vous êtes depuis longtemps de l'autre côté ou vous estimez toujours qu'il n'y a pas de côté du tout en politique et que de toutes façons vous avez toujours regardé à tracer ou au travers du drapeau ! Mais là il était franchement cocardier et patriote, détendu par-dessus le marché, inflexible - je me demande si il ne l'a pas un peu traumatisée la "madame" -, carrément "historique" au sens où son socialisme le conçoit, dans la confrontation directe et nécessaire qui fait taire l'adversaire. Face à Mélenchon il faut savoir ou pouvoir réagir au dixième de seconde pour se relancer dans la conversation C'est certainement aussi pour cela que François Hollande n'ose pas se lancer dans un débat avec lui, il pourrait se retrouver bloqué.
Un rare instant de bonheur donc dans cette campagne électorale, dans ceDes Paroles et des Actes, qui montrât une Marine LePen "ignorant" la partie confrontation avec Jean-Luc Mélenchon - se met à montrer une couverture de journal favorable à son choix, ne répond pas à la question posée - en se murant derrière un mutisme étonnant n'osant exprimer, ni même aborder clairement ses positions sur des questions d'ordre sociales et politiques En ne s'exprimant pas sur le sujet, soit elle masque les violences dont sont capables ses hordes d'anti-avortement, soit elle prouve aux "féministes" sa totale inutilité dans les luttes égalitaires, sexistes De toutes façons qu'aurait-elle bien pu répondre face à des
questions aussi cruciales que sont les théorèmes du harcèlement dans les méthodes du traitement inégalitaire des femmes au bureau, à l'usine ou à l'Assemblée ? Qu'a-t-elle à imposer des points de vue sur l'avortement qui n'intéressent qu'une minorité fondamentaliste religieuse dont l'application généralisée n'aurait pour conséquence que de nous faire entrer dans un régime intégriste ? Et que répondrait-elle encore à cette femme qui serait morte si elle n'avait pas avorter à cause d'une malformation de la matrice reproductive ?
D'ailleurs n'aurait-elle pas fait la même chose si nous étions encore à l'époque où se choisissait dans le public présent sur le plateau quelques questions pertinentes susceptibles de la mettre dans l'embarras auxquelles elle n'aurait pas eu envie de répondre ?
Quelle est votre position exacte sur l'avortement - remarquez, la réponse est dans la question -, c'est pourtant clair et elle ne répond pas Madame LePen se fige, se tait - ce sera peut-être la seule fois durant ses prises de paroles -, ne dit mot, virevolte d'un sourire égaré vers les chaises du public, ferait presque la timide et pratique le devenu trop habituel "détournement" de la conversation En tous cas J-L Mélenchon nous aura ravi en montrant un niveau de combativité rarement égalé dans ces sortes d' "entrevue" qu'ont deux adversaires candidats pour la même élection Comme on aimerait l'avoir contre Sarkozy dans un duel sans langue de bois, histoire d'avancer un peu dans la confiance qu'on pourrait encore avoir dans la politique ! Vous avez pas vu ça ? Mais il l'a muselée ! Plus de crocs, comme si elle rentrait ses griffes dans l'attente d'une décision judiciaire pour insultes mais elle fît quand même à deux reprises - et ça aussi c'est nouveau dans ses apparitions télévisuelle et peut-être unique - la même moue tiré vers le bas que pratiquait son père avant de laisser déferler son humour de haine et ses polémiques racistes ou ses mains tendues vers les tendances religieuses extrêmes vraiment intégristes C'est dans cet instant exceptionnel qu'elle s'est le plus rapprochée de son père, autrement elle est restée sa fillette déstabilisée.
*http://www.dailymotion.com/video/xp0eyl_j-l-melenchon-face-a-le-pen-fuyante_news
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.