Les maisons d’assistants maternels : une solution aux problématiques de santé

De
Publié par

Association BIG-BANG Mobilisation nationale et internationale pour la défense des droits à l’accès aux soins de proximité à toutes personnes, égalitairement, sans discrimination. Lutter contre les désertifications médicales en proposant des solutions.
Publié le : mercredi 6 juin 2012
Lecture(s) : 213
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Association BIG-BANG obilisation nationale et internationale pour la défense des droits à l’accès aux soins de proximité à toutes personnes, égalitairement, sans discrimination. Lutter contre les désertifications médicales en proposant des solutions . 13, Rue de l’église 55160 PAREID Tél : + 33 (0)3 29 83 82 81 Fax + 33 (0)3 29 83 82 81 Site :www.asso-big-bang.euContact :info@asso-big-bang.eu
PAREID. Communiqué de presse du 06 JUIN 2012.
« Les maisons d’assistants maternels : une solutionaux problématiques de santé ? » soutenue Sylvain BLONDIN Les maisons d’assistants maternels sontLes parents sont libres de choisir quel type reconnues en France depuis 2009 et leurde structure accueillera leurs enfants mais existence est confirmée avec la loi du 9 JUINavec des crèches de plus en plus complètes, 2010. Les assistants maternels ont pourdes listes d’attente qui n’en finissent pas et habitude d’accueillirles enfantsdes assistants maternels trop occupés, il est qu’ils gardent dans leur propre domicile. Dans cesnécessaire d’envisager cette solution au nouvelles maisons, il peut y avoir quatreniveau national afin de garantir aux parents assistants maternels qui travaillentun suivi global de leur enfant. ensemble, au sein d’un même local. Il doit garantir la sécurité et la santé des mineurs et peut accueillir jusqu’à 16 enfants dont l’âge accepté diffère selon les maisons. Travailler en commun regroupe plusieurs bénéfices: des horaires d’accueil plus adaptés, de plus en plus de sécurité et un coût raisonnable car ces assistants maternels ne sont plus à la charge des mairies. L’offre d’accueil s’accroît car la création des maisons d’assistants maternels augmente le volume de l’offre de garde en permettant aux personnes dont le logement est situé dans une zone où la demande est faible ou ne L’association Big-Bangpar présidée correspond pas aux critères nécessaires Sylvain BLONDIN luttecontre les d’exercer en dehors de leur domicile. désertifications médicalesune pour proximité des soins équitable à tous.Le Ce projet a commencé dans le présidenttoujours défendu la création de a département de la Mayenne et reste pôles pluridisciplinaires de santépour pallier intéressant notamment dans leszones auxdifficultés d’accès aux soins, dans les ruralesn’ont pas forcément les moyens qui zones rurales notamment. Il défend de financer des crèches. Ces maisons également ce projet de maisons d’assistants permettent ainsi aux enfants et aux maternels car il est nécessaire d’aider les assistants maternels, de ne plus rester parents dans leur quête de garde d’enfants. confinés dans leur domicile et d’échanger De plus, des centres permettent de des expériences et découvertes. Les redynamiser les économies locales, tout en maisons sont aménagées pour les enfants et répondant aux attentes des populations. une délégation d’accueil permet aux Plusieurssolutions auxproblématiques de assistants maternels de ne pas dépasser les santé sont développées dans son ouvrage 45 heures par semaine. «Zones rurales… A votre santé» dont la Plusieurs parents sont contre ce projet carsortie est prévue pour le 15 JUIN. il représente de nombreuses responsabilités pour les assistants maternels qui pourraientAssociation Big-Bangempiéter sur leur travail avec les enfants.litteraire@asso-big-bang.eu/ 03 29 83 20 12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.