FAGUET émile (1847-1916)

De

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis FFAAGGUUEETT éémmiillee ((11884477--11991166)) La bourgeoisie cultivée de la

Publié le : jeudi 27 mars 2014
Lecture(s) : 9
Source : Encyclopaedia Universalis
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
FAGUET émile (1847-1916)

La bourgeoisie cultivée de la Belle Époque raffola de ce critique : curieux, disert, bon conférencier, Émile Faguet passe pour subtil et brillant. Il sait exposer avec clarté, doser érudition légère et impressionnisme de bon ton ; il se défie des idées générales et des approches trop théoriques ; il a le goût du classement, de la comparaison et de l'analyse, et décortique les œuvres et les auteurs qu'il étudie seulement pour mieux marquer l'unité de leur recherche. Il défend très fermement la tradition classique (en particulier contre le xviiie siècle, qu'il ne prise guère) et s'attache à dégager la valeur morale des grands textes. On voit comment cet esprit clair, enjoué, superficiel, aimablement réactionnaire, sachant cacher son dogmatisme derrière un bavardage humaniste, élégant et plus ou moins discrètement moralisateur, pouvait plaire à son public. Ses études sur les différents siècles de la littérature française comme ses monographies sur des auteurs (Corneille, La Fontaine, Voltaire, Flaubert), écrites avec alacrité, sont parfois encore appréciées. Mais, dans l'ensemble, les travaux de ce critique à la plume trop souvent intempérante tombent peu à peu dans l'oubli.

Auteur: CLAUDE BURGELIN
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

AUGIER émile (1820-1889)

de Encyclopaedia-Universalis

Définition de libertinage

de Encyclopaedia-Universalis

DESCHAMPS dom (1716-1774)

de Encyclopaedia-Universalis

suivant