Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

1945-2000 Les conflits israelo-palestiniens.pdf - Une terre, deux ...

De
2 pages

1945-2000 Les conflits israelo-palestiniens.pdf - Une terre, deux ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Une terre, deux peuples : Israël, Palestine
Les conflits au proche orient
Le conflit qui oppose les palestiniens et les israéliens de 1945 à nos jours apparaît comme un cas à
part qui échappe à toute catégorisation ; deux peuples se disputent la possession du même territoire.
Il procède autant du processus de décolonisation que de la guerre froide, et par la suite, des conflits
régionaux qui secouent le Tiers Monde.
I. UN CONFLIT NÉ DE LA DÉCOLONISATION ? LA LUTTE
POUR LA CRÉATION DE L'ÉTAT D'ISRAËL (1945-1948)
Mars 1946 : GB accorde l'indépendance à la Transjordanie mais conserve son mandat de la
Palestine. Les juifs du monde entier y affluent depuis la fin du XIX. Le mouvement sioniste fondé
par T Herzl, revendique la Terre Promise pour le peuple juif et s'oppose à la présence des arabes
palestiniens ; les britanniques ont promis d'y établir un « foyer national juif » – Lord Balfour 1917
tandis que les arabes s'inquiètent des achats de terre par les immigrants.
En 1945, les juifs (550 000 contre deux fois plus d'arabes) réclament un état indépendant : l'opinion
publique y est favorable, la GB est réticente.
Ben Gourion, leader juif, décide alors de conduire une lutte armée contre les anglais. En octobre 45,
le Haganah, armée clandestine, collabore avec les terroristes pour faire pression sur les britanniques.
Cette lutte prend la forme de guérilla de décolonisation. La question palestinienne est confiée aux
Nations Unies par la GB.
Le 29/11/47 : l'ONU propose un partage entre un état juif 55% du territoire, et arabe 45% ainsi que
l'internationalisation de Jérusalem. Le plan est accepté par les juifs, rejeté par les arabes. En mai 48;
la GB met fin au mandat et Ben Gourion proclame l'indépendance d'Israël.
II. UN CONFLIT RÉGIONAL PARTIE PRENANTE DE LA
GUERRE FROIDE (1948-1973) ?
Le conflit s'étend aux états arabes voisins ; Syrie, Égypte, Jordanie et Liban. Le proche orient vit au
gré des rythmes de la guerre froide, entre tensions et détentes. Trois points suscitent la crise : la non
reconnaissance de l'état d'Israël par les arabes, le statut des zones frontalières de l'état d'Israël :
Golan, Sinaï, Gaza, Cisjordanie.
A) Première guerre 48-49
La Ligue Arabe attaque immédiatement Israël, soutenus par la GB. L'armistice de Rhodes se fait en
faveur des israéliens : Israël récupère 78 % du territoire, les palestiniens ne conservent que Gaza.
Israël entre à l'ONU et aucun traité de paix n'est signé.
B) La crise de Suez (1956)
Israël envahit provisoirement le Sinaï et Gaza. Les USA font des livraisons d'armes à Israël
(Kennedy et Johnson). Il s'agit de combler le vide géostratégique laissé par les britanniques et
endiguer les nationalismes soutenus par les soviétiques (Nasser et le régime Baas).
1945 – 2000 ; Les conflits israëlo-palestiniens
1 / 2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin