La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Mouvement Populaire, Progressiste et Pacifique

De
9 pages
Nouveau mouvement politique populaire, visant a impliquer la population dans l'avenir de sa nation ou, pourquoi pas, d'autres societes etrangeres.
Laissez un commentaire si vous etes interesses par le developpement de ce programme, ameliorez-le, creez des liens...
Si vous etes comme moi, inquiets de l'avenir, alors reprenons les choses en main...
Voir plus Voir moins
Programme du
M3P M ouvement Populaire , · Progressis teet · P acifique . ·
I. Priorité sociale.
Nous avons depuis quelques années ressentit un malaise social en France. L’économie
fait apparemment preuve de gros défauts. Combien entendons-nous parlé de hausses de prix ? N’y a-t-il pas une solution pour palier à ce « fléau » grandissant d’années en années alors que les salaires ont même, pour la majorité, baissé.
Il n’est pas compliqué de comprendre que si le gouvernement commence à vendre son patrimoine, cela veut dire qu’il manque d’argent… Malgré les taxes, le financement a
disparu, et je ne sais pas pour vous, mais cela me fait un peu peur.
Réfléchissant donc à :
-
-
-
-
Ce qui coûte le plus cher.
Ce qui bloque le système économique.
Ce qui ferait tourner à nouveau le système de
consommation.
En amenant des solutions sociales simples et concrètes.
En effet, l’interdiction de sa consommation et son recel entrainent une surpopulation carcérale, coûtant forcément plus d’argent que si cette même population travaillait et
cotisait, … . Elle entraine également des retraits de permis de conduire, donc des accès plus difficiles à l’emploi durant ces périodes d’exigences accrues des employeurs dû à une obligation de rentabilité non négligeable (Si quelqu’un ne peut travailler, il s’éloigne de la société et tombe dans le besoin). De plus, nous voyons de plus en plus d’incarcérés malgré un manque de locaux et de personnel. Ce qui coûte extrêmement cher (prises en charges des
prisonniers en surnombre + Changement ou rénovation des locaux).
Il existe un moyen « controversé » d’améliorer ces fonctionnements. La seule substance la moins dangereuse et la moins chère de toutes les drogues pourrait représenter cette faille
économique. Le monde et la jeunesse change, il faudra changer avec elle.
Il paraît que la France est le pays d’Europe au nombre de consommateurs de cannabis et
de résine le plus élevé. C’est-à-dire que même en Hollande où elle est légalisée, un contrôle réglementé, il y a une consommation plus basse (sources anonymes). Je me demande donc où part tout cet argent ? Le roulement économique que devrait connaître la France passe
dans le marché noir, alors que si UNE REFORME était établie, permettant aux personnes à
qui l’accès à emploi est difficile (agriculteurs, immigration non intégrée, chômage de longue
durée) de monter un commerce, via la location d’un local (d’où un appel aux banques de lancer un « système de microcrédit » adapté pour les auto-entrepreneurs). Ce qui entrainerait une relance de l’économie sur plusieurs fronts.
Alorsquelintérêtauraitlétatfrançais?
II.
Relancedeléconomielocaleet
affaiblissement du marché noir français.
A supposer que les transactions dû à la consommation soit sujet à une taxe basique, la Taxe sur la Valeur Ajoutée, étant de 19,6 % (ou 20,6% si je me suis trompé d’année). Évidemment, les tarifs seraient à définir, mais si l’on le plaçait trop élevé, le « découragement au recours du marché noir » ne serait pas effectif, bien qu’il soit « immoral » de proposer cette réforme. L’intérêt financier demande à être réfléchi, je ne prétends pas avoir raison, mais je serais prêt à parier que les résultats seraient surprenants et inattendus (pour certains). Mais il est question d’un gros enjeu : l’affaiblissement du marché noir et le
rétablissement d’un roulement économique majeur.
Pour ceux qui trouveraient la proposition immorale, je dirais que je trouve immoral un
alcoolique qui frappe sa femme ! Et que l’alcool est pourtant légal !
Effectivement, une telle réforme entrainerait des contrôles règlementés tel que tout autre commerce, des contrôles qualités (je signifie par là, d’avoir un produit qui ne soit pas sujet à des produits chimiques ou toxiques), ainsi qu’une règlementation fiscale simple et
avantageuse. Évidemment, son emprise ne serait pas tolérée sur un lieu de travail, en cours
ou en conduite. Des zones prévues à cet effet
L’agriculture locale est également, d’après moi, une faiblesse grandissante dans notre
pays. La plupart des exploitants ont abandonné leurs exploitations. Mais que se passe-t-il en
Francesilenombredenosagriculteurslocauxdiminue?
L’argent encore une fois sort du pays, non pas par le marché noir, mais par des importations causées par des normes et des exigences qui surpassent les producteurs locaux sur un point de vue financier. Cet argent ne peut donc plus être renouvelé dans le circuit économique français. Puis nos agriculteurs deviennent à la charge des aides sociales, à croire que rien n’a été fait dans ce domaine là.
III.
Conséquencedelarrivéedunenouvelle
ressourcefinancière: Relance du marché de
l’emploi.
Comment se fait-il que nous voyons de plus en plus de TPE (Très Petites Entreprises),
d’artisans déposer le bilan économique et de grandes entreprises, grandes surfaces employer
demoinsenmoinsdepersonnel?
Étant donné la hauteur des charges patronales effectives en France (156 % dans le privé, source anonyme), les employeurs limitent leurs embauches, se souciant de la rentabilité de leur entreprise. On vit pourtant dans une société où tout le monde n’est pas « le meilleur des
meilleurs », mais où tout le monde a besoin de travailler (pour s’insérer/s’intégrer dans le
système économique et pour participer au financement des taxes/cotisations perçues par
l’état et assurant leur recettes).
On part sur un indice 1000 exprimant un revenu net moyen :
A B C D=A+C E=4x(A+C) F=4x(B+C)
Salaire net d’un employé Charges salariales + Cotisations Charges patronales (versées à l’état) Coût mensuel de l’employé Coût mensuel approximatif pour 4 employés Recette à l’état pour 4 employés
10002001 5602 56010 2407 040
La hauteur de cette taxe est actuellement justifiée par le manque de recettes de la France,
alors que si ce pourcentage était diminué à hauteur de 70 % :
A B C D=A+C E=4x(A+C) F=4x(B+C)
Salaire net d’un employé Charges salariales + Cotisations Charges patronales (versées à l’état) Coût mensuel de l’employé Coût mensuel approximatif pour 4/6/8 employés Recette à l’état de 4/ puis 6 employés
1 0002007001 7006 800/10 200/ 13 600 € 3 600/5 400/ 7 200 €
Pour le même coût à l’entreprise, 2 employés sont disponibles, garantissant un certain chiffre d’affaires (puis pour 2 employés de plus, permettre de relancer une formation
professionnelle « spontanée ») Pour un coût moindre, le fait de pourvoir doubler son effectif
permettrait facilement de s'en sortir.
Il s’agit de calculs approximatifs, non-officiels mais simplifiés. Nous pouvons conclure
que si les charges patronales diminuaient (même à hauteur de 70 %), et que les entreprises
françaises jouaient le jeu, les bénéfices reviendraient à toutes les parties (en supposant une
future valorisation sur le travail effectué, par primes par exemple).
Le système de taxation est lourd, mais ne redresse apparemment pas le budget. Ayant étudié le système australien (je ne fournis encore une fois qu'un exemple simplifié, je tiens à ce qu'un maximum de lecteurs comprennent) : taxes à 20 % du salaire brut, qui sont ensuite
placées sur un compte (système bancaire) de sorte à faire marcher les intérêts de cette
globalité (ex : 2 %). Sur 40 millions de travailleurs en arrondissant leur salaire moyen à 1500 €. Cette taxe est vouée à être en partie redistribuée (ex : 8 % du montant original taxé sur un an) tous les six mois (Noël ou les vacances d'été, de sorte à relancer la consommation
et le tourisme.
1)
2)
3)
40 000 000 X (1 500 X 0,20) = 40MM X 300 = 12 000 000 000 €.
Nb de trav .X Sal. Moyen X Tax. ========== Total des taxes à placer.
12 milliards X 0,025 = 300 000 000 €. === Intérêts sur un mois.
(12 300 000 000 + 12 autres) x 1,025 = 24 907 500 000 à la fin du 2ème.
37 830 187 500 ; 51 075 942 187,50 ; 64 652 840 742 ; 78 569 161 760
92 833 390 804 ; 107 454 225 574 ; 122 440 581 213 ; 137 801 595 744 ;
153 546 635 637 au bout du onzième en répétant les opérations.
Si on rend 12 % des taxes versées à l'origine :
12 milliards x 11 = 132 000 000 000 € ; soit 21 milliards d'€ de différence
Plus de 50 milliards avec des intérêts composés (je pense qu'en vrai, cela fait bien plus). Maintenant, s'il l'on décide de reverser un mois de salaire supplémentaire (donc relancer le système de consommation sur des périodes définies, Ex : La période de Noël et le début des vacances d'été). Cela représente entre 8 et 9 % (l'état garde le reste en faisant confiance à la TVA qui suivrait automatiquement).
IV.
Changementsparallèles.
Dans les banlieues défavorisées, une relance du marché de l’emploi et une flexibilité des lois vis-à-vis de la consommation du cannabis suffiraient-elles à les insérer
économiquementetsocialement?
Il est évident que malgré des résolutions conduisant à une réintégration conséquente soulagerait le poids actuel des relations entre l’état et son peuple défavorisé. Il reste malgré
tout une priorité non négligeable.
Ouverture d'un budget culturel : La diminution de la violence commence par la création d’activités sportives et artistiques, des opportunités peuvent être ouvertes en centres culturels, dans les domaines de l’animation, comme cela a déjà été vu.
Réfection de la police et de la politique sécuritaire : Nous pourrions, via des « médiateurs », sous le modèle des anges gardiens dans certains pays d'Europe ou aux États-
Unis, assurant la sécurité dans les quartiers et rendant compte à la police, focaliser le « rôle » policier sur le désarmement et les crimes de plus grande envergure. La sécurité des femmes a été des plus négligée à mon avis. Lorsqu’on sait que des viols ont été commis dans certains
métros, et ce depuis plus d’une trentaine d’années, la création d’une file sous surveillance,
pour les femmes seules s’impose. Un garde ou un « poste de secours/sécurité » serait à
disposition.
Elles devraient avoir un « Droit à la Sécurité », elles aussi.
L'éducation nationale (qu'elle soit en zone prioritaire ou non) a pour moi beaucoup gagné en rigidité mais a perdu en intéressement. En effet, les enseignements de la vie nous
rappelle toujours queSIon avait eu une deuxième chance... on a essayé de me conditionner
à moi aussi... . Dans les zones prioritaires, il y a URGENCE d'orienter une certaine ouverture d'esprit dans les contacts entre le personnel pédagogique (qui existe déjà, mais peut-être mal
vus) ainsi que dans le programme scolaire. Un professeur dans ces milieux là devrait être
évalué sur sa capacité à intéresser l'élève de manière ludique, voire comique, afin d' « attirer » sa concentration puis de porter une instruction plus concrète (ateliers) afin de
les rapprocher du monde professionnel. NOS ENFANTS NE SONT PAS DES ROBOTS !!!
Révision écologiste :
Priorité nucléaire : Depuis l'accident de Fukushima Daiichi, au Japon, tout le monde est conscient du danger que ces centrales représentent. Évidemment, il y a des personnes qui
sont pour ou contre. Et si seulement on progressait... Un arrêt brusque semble impossible,
mais je pense qu'un changement de nos habitudes est nécessaire en ce qui concerne cette consommation. À mon avis, tout ce qui est vraiment nécessaire (hôpitaux, chambre réfrigérée, minimum de consommation par foyer,...) devront être maintenue le temps d'une
adaptation. Mais si on prenait conscience et qu'on vivait avec le moins d'électricité possible,
la fermeture d'1 centrale sur 3 est possible. Dans certaines villes, l'éclairage nocturne est
important et inutile. Quand aux lampadaires qui éclairent la route, j'ai vu dans des civilisations beaucoup moins avancées que nous un système d'éoliennes ainsi qu'un panneau solaire installé fournir assez d'électricité pour éclairer les routes toute la nuit. Il faut bien sûr créer de nouveaux emplois pour les travailleurs dans ce domaine, c'est pourquoi j'ai traîté de la relance de l'agriculture auparavent.
Gaspillage et traitements des ordures : Sur un point écologique, je ne sais pas ce que vous pensez, mais quand je regarde dans une rue et dans ma boîte aux lettres, je vois la publicité polluer notre entourage, des magazines voler dans les rues lorsqu'il y a un peu de
vent. Et j'insiste encore une fois, ce n'est pas un moyen pour relancer la consommation étant
donné que les gens n'ont plus d'argent ! Si un effort était fait pour que l'économie soit relancée, ce serait différent... De plus, comme vous le savez déjà, tout cet argent investi dans de la publicité inutile est un gaspillage conséquent pour l'économie d'un pays.
À présent, lecteurs, à vous d'approuver ce programme en laissant votre signature, plus on sera, plus l'idée sera crédible. Pour ceux qui se sentiraient réticents, je rappellerais
seulement que notre société tourne sur un plateau d'argent qui s'effrite... L'éducation, la
santé et les services dépendent du budget de l'état, et à mon avis, se sont largement détériorés ces dernières années. Diffusez l'idée, pensons à avancer ensemble, ajoutez des propositions, des arguments qui pourraient nous soutenir, construisez notre programme.
… Le MP3, qui n'est ni de gauche, ni de droite, ni du centre,
mais qui vient bien d'en bas de chez vous et qui est prêt à vous
représentez !
Signatures des adhérents au programme du M3P :
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin