La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Baromètre des projets Viavoice-BPCE pour Le Monde et France Info - avril

De
16 pages
LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ET DE CONSEIL BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS VIAVOICE – GROUPE BPCE Pour Le Monde et France Info Avril 2015 Viavoice Paris. Études et conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris. + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Maïder Beffa, Cyprien Venot, François Miquet-Marty 1 Sommaire Synthèse des enseignements Questions récurrentes 6 Pouvoir d’achat : anticipations 7 Pouvoir d’achat : antics (présentation graphique) 8 Postes de dépenses les plus préoccupants 9 Postes de dépenses les plus préoccupants (présentation graphique) 10 Intention d’épargne 11 Intention de consommation courante 12 Intention d’achat d’une voiture Questions d’actualité 14 Évolution du pouvoir d’achat 15 La confiance en Manuel Valls pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages Modalités de réalisation du sondage Sondage Viavoice réalisé pour Groupe BPCE, Le Monde et France Info. Interviews effectuées en ligne du 13 au 17 avril 2015. Échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, région et catégorie d’agglomération. 2 Synthèse des enseignements (1/2) Pouvoir d’achat : forte défiance envers l’exécutif, préoccupations pour l’avenir La dynamique d’amélioration subirait-elle un coup d’arrêt ?
Voir plus Voir moins

LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ET DE CONSEIL
BAROMÈTRE
DES PROJETS DES FRANÇAIS
VIAVOICE – GROUPE BPCE
Pour Le Monde et France Info
Avril 2015
Viavoice Paris. Études et conseil
9 rue Huysmans, 75 006 Paris. + 33 (0)1 40 54 13 90
www.institut-viavoice.com
Maïder Beffa, Cyprien Venot, François Miquet-Marty
1Sommaire
Synthèse des enseignements
Questions récurrentes
6 Pouvoir d’achat : anticipations
7 Pouvoir d’achat : antics (présentation graphique)
8 Postes de dépenses les plus préoccupants
9 Postes de dépenses les plus préoccupants (présentation graphique)
10 Intention d’épargne
11 Intention de consommation courante
12 Intention d’achat d’une voiture
Questions d’actualité
14 Évolution du pouvoir d’achat
15 La confiance en Manuel Valls pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages
Modalités de réalisation du sondage
Sondage Viavoice réalisé pour Groupe BPCE, Le Monde et France Info.
Interviews effectuées en ligne du 13 au 17 avril 2015.
Échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée
de 18 ans et plus.
Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants :
sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, région et
catégorie d’agglomération.
2Synthèse des enseignements (1/2)
Pouvoir d’achat :
forte défiance envers l’exécutif,
préoccupations pour l’avenir
La dynamique d’amélioration subirait-elle un coup d’arrêt ?
Après trois mois consécutifs de modération des inquiétudes en matière de pouvoir
d’achat, enregistrée dans le cadre de ce « Baromètre des projets » Viavoice-BPCE réalisé
pour Le Monde et France Info, les Français expriment aujourd’hui un degré de
préoccupations comparable à celui du mois dernier. Qui plus est, ils affichent une forte
défiance envers l’exécutif quant à sa capacité à agir en faveur du pouvoir d’achat.
Pouvoir d’achat : la fin d’une embellie
Le premier trimestre 2015 était porté par un vent d’espoir, les préoccupations en matière
de pouvoir d’achat baissant mois après mois (de 57 % en décembre à 45 % en mars),
notamment à la faveur d’une stabilisation, voire d’une baisse des prix (fiscalité,
carburants, alimentation, nouvelles technologies).
Aujourd’hui, cette embellie connaît un coup d’arrêt : 47 % des personnes interrogées
estiment que leur « pouvoir d’achat » va « diminuer » au cours des « trois prochains
mois », soit un score stabilisé (+ 2 points) par rapport au résultat enregistré le mois
dernier ; les plus inquiets sont nettement les retraités (62 %).
Cette stabilisation nouvelle s’explique par la coexistence de deux phénomènes
divergents :
- La poursuite d’un repli des inquiétudes sur deux postes clés : l’alimentation (32 %, -2
points) et les carburants (21 %, -4) ;
- Des inquiétudes qui ne diminuent pas sur d’autres postes : la fiscalité (50 %, + 1) et la
santé (26 %, + 2).
La persistance des préoccupations en matière de financement des soins est
particulièrement intéressante dans le contexte du vote au Parlement du projet de loi
Touraine (vote à l’Assemblée le 14 avril), alors que ce texte prévoit pour l’essentiel une
aide à l’accès aux soins : la généralisation du tiers payant dispensera les patients pris en
charge à 100 % d’avancer les sommes nécessaires. Mais l’évocation médiatique de ce
sujet, et les débats qui l’ont entouré, rappellent indirectement les dépenses à réaliser par
les patients au quotidien.
3Synthèse des enseignements (2/2)
Pouvoir d’achat : forte défiance envers l’exécutif
Alors que le pouvoir d’achat en France a augmenté sensiblement l’année
dernière (+1,1 %, donnée Insee), les Français se révèlent aujourd’hui
particulièrement défiants concernant l’exécutif sur cet enjeu : les deux tiers
d’entre eux (67 %) ne font « pas confiance » à Manuel Valls en tant que Premier
ministre pour améliorer le pouvoir d'achat au cours des mois et des années qui
viennent.
Cette défiance est d’autant mieux établie qu’elle est partagée par des milieux
sociaux très variés (cadres 66 %, ouvriers 66 %, retraités 67 %) et toutes les
générations (60 % des 18-24 ans, 73 % des 35-49 ans, 65 % des 65 ans et plus).
Elle est en partie paradoxale, car elle contraste avec la réalité de l’amélioration
même timide du pouvoir d’achat en 2014, et avec les mesures fortes adoptées
par l’exécutif, en particulier la suppression de la première tranche d’impôt sur
le revenu.
Cette défiance s’explique surtout par la conjoncture générale, la persistance
d’un niveau de chômage élevé sans décrue, qui alimentent des perceptions
souvent négatives, enregistrées précisément par notre baromètre. Mais y
compris après trois mois d’amélioration des perceptions, la défiance envers
l’exécutif demeure la norme.
Dans ce contexte, un scepticisme prévaut pour 2015 : seuls 8 % des Français
estiment que « la progression du pouvoir d’achat » enregistrée l’année dernière
« va se poursuivre et s’amplifier » ; une majorité relative de Français (45 %)
estime qu’elle « va ralentir », et 35 % se stabiliser.
Ces inquiétudes pour le pouvoir d’achat sont essentielles, non seulement pour
la vie quotidienne des ménages français, mais plus largement parce qu’elles
nourrissent les critiques sur notre système de prélèvements – jugé
insuffisamment redistributif et souvent injuste – et sur les dirigeants
politiques – jugés trop impuissants à améliorer nos vies quotidiennes -.
François Miquet-Marty
Viavoice
4BAROMÈTRE « POUVOIR D’ACHAT,
ÉPARGNE,
INTENTIONS D’ACHAT »
5Pouvoir d’achat : anticipations
Au cours des trois prochains mois, à votre avis, est-ce que votre pouvoir d’achat…
Avril 2015
9%Sous-total « Va augmenter »
2%Va fortement augmenter
7%Va un peu augmenter
42%Va rester stable
47%Sous-total « Va diminuer »
32%Va un peu diminuer
Va fortement diminuer 15%
Non réponse 2%
Évolution par rapport aux enquêtes précédentes
(en %) Janvier Février Mars Avril
Sous-total « Va augmenter » 8 8 9 9
Va fortement augmenter 1 1 1 2
7 8Va un peu augmenter 7 7
Va rester stable 37 41 44 42
Sous-total « Va diminuer » 53 49 45 47
36 31Va un peu diminuer 36 32
13 14Va fortement diminuer 17 15
Non réponse 2 2 2 2
6Pouvoir d’achat : anticipations
Au cours des trois prochains mois, à votre avis, est-ce que votre pouvoir d’achat…
(Présentation graphique)
Votre pouvoir d'achat « va diminuer »
Septembre 2012
Printemps 2012 Nouveau plan
Campagne d’économies
présidentielle budgétaires et Printemps 2011 Août 2011 Printemps 2013 Printemps 2014
hausses d’impôt« Printemps Accentuation de la Entrée en récession, Annonces de baisses
arabe », hausse crise de la dette, annonces de réformes d’impôts sur les bas
du prix des plan d’économies structurelles (retraite, salaires
hydrocarbures budgétaires Sécurité sociale,
et hausses d’impôts fiscalité écologique…)
65%
63% 63%
62%
59%61%
59%57% 59%
57%
56% 56% 57%55% 55%
56%
54% 52%53% 53%
51%50% 53% 53% 53%
49%
48% 49% 49%
47% 47%
46%48% 47%
45%42% 42%
39%
41%
39%
37%
36%
7Postes de dépenses les plus préoccupants
Pour les trois prochains mois, quelles sont les dépenses qui vous préoccupent
le plus pour votre pouvoir d’achat ? (Trois réponses possibles, total supérieur à 100 %)
Avril 2015
Rappel mars

49%Les impôts 50%
34%L’alimentation 32%
La santé 24%26%
Le logement 27%24%
Les travaux et l’entretien de la
25%23%
maison
L’électricité 23%23%
L’essence 25%21%
Le gaz 10%10%
L’achat de la voiture 8%10%
L’habillement 4%7%
Les technologies (ordinateur,
4% 4%
Internet, téléphone)
Les transports en commun 3% 4%
L’école 3% 2%
Autres dépenses 4% 3%
Aucune 5% 5%
Ne se prononce pas 2% 2%
8Postes de dépenses les plus préoccupants
Pour les trois prochains mois, quelles sont les dépenses qui vous préoccupent
le plus pour votre pouvoir d’achat ?
(Présentation graphique)
54% 54%
52% 52%52% 52%52%
51%
50%
Les impôts50%49% 50%51%
49% 49%47%50% 49%
48%
48% 48%48% 47%
45% 45%45%
44% 43%45% 44%
43% 43%
41% 41%40%
40%
41%
40%
38% 38%40%40% 38%37% 37% 37%
38%37% 37%36%38% 36%
37%35% 35%36%
37%
34% 34%36%36% 34% 34%35%35%
34%34% 33%32% 32%
34% L’alimentation33% 32% 33%31% 31%31% 32%33% 33%
30%32%30% 30%29% 31%
29%29% 31% 31% 29%30% 29%28%29%27%
26%28% 26%27%27% La santé25% 27% 25%27%27%25%
24% 25%24%26%
24%23% 23%25%25% 25% 25%25%23% 23%24% 23% L’électricité24%24%23% 23%22%22% 23%21% 21%20% 22% 20%22% 22%22% 22% 21% L’essence21% 21%19%20%
20%
17%18%
17% 17%
15%
9Intention d’épargne
Au cours des trois prochains mois, envisagez-vous de…
Avril 2015
Mettre plus d’argent de côté 13%
que ces derniers mois
Mettre autant d’argent de côté 33%
que ces derniers mois
Mettre moins d’argent 21%
de côté que ces derniers mois
28%Je ne mets pas d’argent de côté
Non réponse 5%
Évolution par rapport aux enquêtes précédentes
(en %) Février Mars Avril
Mettre plus d’argent de côté que ces derniers mois 13 14 13
Mettre autant d’argent de côté que ces derniers mois 33 33 33
Mettre moins d’argent de côté que ces derniers mois 18 18 21
Je ne mets pas d’argent de côté 32 31 28
Non réponse 4 4 5
10

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin