Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Cerner les enjeux Éviter les erreurs Introduction

De
3 pages

Cerner les enjeux Éviter les erreurs Introduction

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 155
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

P
R
É
P
A
R
A
T
I
O
N
Cerner les enjeux
Ce texte est bien sûr un texte de philosophie politique puisqu’il est question
du nécessaire respect des lois. Mais la position que tient Socrate face à
Criton, qui lui propose de s’évader de la prison où il doit mourir, est le
résultat d’un choix moral. Il convient donc de bien distinguer justice légale
et justice morale.
Éviter les erreurs
Par ailleurs, il est question dans ce texte de la confrontation entre l’opinion
de Socrate, celle de Criton et celle de l’opinion publique. Il est peut-être
préférable de traiter séparément cette question de celle du rapport entre
justice et loi pour pouvoir seulement ensuite les articuler ensemble.
P
R
É
S
E
N
T
A
T
I
O
N
Introduction
Accusé de « corrompre la jeunesse » et de « ne pas croire aux dieux de la
cité », Socrate fut condamné à mort, à boire la ciguë après un procès qui
s’est tenu en 399 avant Jésus-Christ. Dans cet ouvrage, vient lui rendre
visite Criton son disciple qui, à la veille de son exécution, lui propose et
même le supplie de
s’enfuir de sa prison
. Socrate
refuse par « devoir »
(sous-titre du
Criton
) en raison de l’idée qu’il se fait de la
justice
: l’impor-
tant n’est pas de vivre mais de vivre une vie belle et juste.
Après un prologue qui situe les conditions du dialogue, et une première
partie où Criton tente de convaincre Socrate de s’évader, c’est dans une
seconde partie que Socrate répond par le refus. C’est juste avant une pro-
sopopée des lois (réponse imaginée par Socrate aux lois personnifiées) que
se situe cet extrait.
Pourquoi Socrate refuse-t-il de s’enfuir ? Socrate répond qu’en dépit de
l’opinion publique, désobéir aux lois serait une forme d’injustice et donc
répondre à l’injustice par l’injustice irait contre l’idée qu’il se fait du devoir.
On étudiera donc le
rapport de la morale et de la loi
, puis dans quelle
mesure une véritable justice se situe au-delà de l’
opinion
pour enfin com-
© H A T I E R
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin