La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Comprendre Jean-Jacques Rousseau

de le-magazine-des-livres

Résurrection

de grasset

Positivement votre

de Manuscrit

Salut René,
Je suis régulièrement en contact avec des étudiants. Ou des jeunes adultes que sont les ami(e)s de mes
aînés. Et donc ouvre mes yeux et mes oreilles à un monde qui tente de m'échapper.
Je suis effaré par l'ignorance et l'acculturation d'une grande partie de ce public. Ceci, et je sais que je
m'adresse à un père de famille, enseignant, docteur, et féru d'informatique, à mon avis par manque
d'éducation et…Internet qui pour certain est devenu le père, la mère, l'amant ou la maîtresse.
Lorsque je posais certaines questions à des étudiants de 3ème cycle, il m'a été souvent répondu "On va
aller voir sur le net. Pourquoi retenir ça ?". Et ceci pour des notions de base. A désespérer de donner
cours.
Je pense qu'entamer un doctorat, avec une jolie thèse à la clef, c'est bien, mais que c'est la curiosité qui
non seulement forge un savoir mais encore fait progresser la science et la connaissance. Et un ingénieur
qui ne connaît pas Baudelaire, Brahms, les Beatles ou Musset, par exemple, rate quelque chose dans sa
vie. Outre la connaissance, il s'agit d'un amour de la vie, qui permet un épanouissement de tous les
instants. Et même les statistiques, par exemple, peuvent être passionnantes. Si on essaye d'en discerner
une finalité. On pourrait en dire autant du latin ou de la flûte traversière.
Il est plus inquiétant de penser que le futur serait confié à des personnes n'ayant pour autre lecture que
leur programme de télévision et se reposant sur le net pour le reste. Orwell n'est pas loin !
Mais ne sommes-nous pas un peu responsables de cet état de choses ? J'ai vu mon fils terminer sa thèse
en travaillant essentiellement sur le net. Il ne m'a quasiment jamais demandé d'acheter un livre. Et
j'avoue que je lui ai payé une télé dans sa chambre. Or que ma fille aînée (criminologue) dévore des livres
au kilo. Des bons livres comme je les aime, en papier, bien dans la main, sous un arbre, que tu peux
annoter d'une manière subtile (ma femme n'aime pas que j'écrive dans les livres).
Oui l'ignorance commence à faire peur. Mais il faut se dire qu'on n'y est peut-être pas pour rien. Sommes
nous des 'moteurs' pour dynamiser cette jeunesse ?
On ne m'a pas encore qualifié de dinosaure (et je connais Simple Minds..!) Mais je prétends que notre
société, dans son mode de Fonctionnement actuel au point de vue de l'éducation au sens général du
terme, nous mène à un nivellement par le très bas. Au ras des pâquerettes. J'en veux aussi pour preuve
la littérature vendue dans les kiosques. A chaque retour en Europe, je dois bien chercher pour avoir autre
chose que du people ou du c… (et évidemment pas d'abonnement au Congo, il n'y a plus de poste depuis
plus de vingt ans).
Mais je pense qu'un black out ferait du bien en Europe (en outre). Et réapprendre l'odeur de la
bibliothèque.
Je suis très content que mes enfants aînés aient fait des humanités latines. Il était de notoriété que cela
ne servait à rien. Eux-mêmes maintenant réalisent la richesse que cela leur a apportée.
Réaction rapide. Je ne sais pas si cela changera grand-chose. Essayons déjà d'agir autour de soi. Et je
constate qu'il est plus facile de faire aimer Debussy, les Doors ou le Dhammapada de Bouddha à une
sentinelle (askari) qui ne cherche qu'à apprendre, qu'à un doctorant imbibé de télé, Ipod etc… D'ailleurs,
avec 10 millions d'habitants dans un mouchoir de poche comme la Belgique, mais chacun avec ses
écouteurs dans les oreilles, je suppose que la communication, outil du savoir, a disparue ?
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin