La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

"Le bio, j'admire mais c'est compliqué"

De
2 pages
Portrait : Christian DUCHEMIN, agriculteur « L’agriculture bio j’admire, mais c’est compliqué ». On peut être un agriculteur attentif à ses méthodes de production et à l’environnement sans céder à la démagogie verte. La preuve avec cet agriculteur bas-normand. Son exploitation a bu la tasse en même temps que le Rainbow Warrior à la fin des années 80.
Voir plus Voir moins

Portrait : Christian DUCHEMIN, agriculteur
« L’agriculture bio j’admire, mais c’est compliqué ».
On peut être un agriculteur attentif à ses méthodes de production et à
l’environnement sans céder à la démagogie verte. La preuve avec cet
agriculteur bas-normand.

Son exploitation a bu la tasse en même temps que le Rainbow Warrior à
la fin des années 80. En 1987, Christian Duchemin venait de faire
construire une bergerie pour 250 moutons dans l’exploitation agricole
qu’il avait reprise en fermage 3 ans plus tôt, quand le navire de
Greenpeace a été envoyé par le fond. « Dans la foulée, les cours du
mouton se sont effondrés de 40%, car la France en a importé
massivement de Nouvelle-Zélande pour calmer le jeu avec les autorités
locales », rigole plus de 20 ans après, ce normand de souche de 56 ans
dont l’exploitation est aujourd’hui 10 fois plus étendue.
A partir de 1992, les moutons ont cédé la place aux vaches, aux
taurillons et surtout aux pommes-de-terre. La « patate », est le produit
vedette de l’exploitation située à Tourville/Odon à une dizaine de
kilomètres de Caen. A chair ferme blanche, à chair ferme rouge, pour la
purée ou pour les frites, Christian Duchemin en produit pas moins de 15
variétés. Avec un credo, la qualité. « Dès le démarrage, j’ai voulu faire
de la pomme-de-terre haut de gamme à chair ferme. C’est peut-être
parce que toute mon enfance j’ai mangé de la Bintje qui se décompose
à la cuisson », plaisante ce fils de chauffeur-routier issu d’une famille de
7 enfants. Les consommateurs lui ont depuis donné raison.















Christian Duchemin au milieu de ses champs, à Tourville/Odon (Calvados).
  1 Aujourd’hui, l’innovation et l’écologie le font avancer. Il y a 5 ans, il a
lancé un nouveau produit doté d’un emballage microperforé,
entièrement recyclable, grâce auquel les pommes-de-terre cuisent en
quelques minutes au micro-ondes comme à la vapeur. Il en écoule plus
de 22 000 unités par mois. Plusieurs magasins Leclerc et Intermarché du
Calvados ont le produit sur leurs étagères. Carrefour et Système U
également. « J’ai mis une jeune commerciale formée chez nous sur le
dossier. D’ici 5 ans, j’aimerais qu’on ait démarché en direct tous les
hypermarchés et supermarchés du Calvados », annonce Christian
Duchemin. Sur le sujet de l’écologie ce véritable amoureux de la nature
est un pragmatique. Lui qui a commencé à entretenir des propriétés dès
l’âge de 12 ans (jardinage, tonte…), en parallèle de ces études, travaille
à l’élimination systématique des phytosanitaires dans ses récoltes. Il
utilise bien encore un défanant et un anti-germinatif, mais il compte se
passer du premier dès l’année prochaine grâce à la technique du
broyage et du second à court terme en y substituant un alcool de
menthe. Cet agriculteur propre n’est pas pour autant un extrémiste.
« L’agriculture bio, j’admire mais c’est compliqué. Autour de moi, les
exploitants ont perdu l’année dernière la moitié de leur production à
cause du mildiou. Si tout était bio on irait vers une famine, et ce n’est
pas le but d’une société moderne », conclut-il.

Son exploitation
1984 : reprise de l’exploitation.
8 millions€ : chiffre d’affaires du dernier exercice clos.
500 hectares : superficie totale.
75 : nombre de salariés en haute saison (arrachage des pommes de
terre) et 47 le reste de l’année.
12 000 tonnes : production de pommes de terre commercialisée
annuellement.
300 : nombre de têtes de bétail dont 250 taurillons (race à viande) et
50 vaches allaitantes.
Sous 3 ans : démarrage d’un projet de méthanisation.
 
 
  2 

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin