La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Arbalange, vers une fin des objets à usage unique?

De
8 pages
Arbalange propose un service de lavage de couches textiles à disposition des structures de la petite enfance. Cette démarche s’inscrit dans une logique de développement de l’économie de fonctionnalité ainsi que dans une logique sociale et respectueuse de l’environnement. Cette vision n’est que renforcée par le statut coopératif d’Arbalange.
L'auteure est diplômée d'HEC, Majeure Alternative Management, en 2011.
Voir plus Voir moins






Observatoire du Management Alternatif
Alternative Management Observatory
__

INITIATIVE


Arbalange, vers une fin des objets à usage
unique ?












Audrey BOULKAID – Novembre 2010
Majeure Alternative Management – HEC Paris – 2010-2011

Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 1
2010 Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ?


Cette fiche a été réalisée dans le cadre du cours « Grands défis planétaires » donné par
Denis Bourgeois, David Khoudour-Castéras et Thanh Nghiem au sein de la Majeure
èmeAlternative Management, spécialité de 3 année du programme Grande Ecole d’HEC Paris.


Résumé: Arbalange propose un service de lavage de couches textiles à disposition des
structures de la petite enfance. Cette démarche s’inscrit dans une logique de développement
de l’économie de fonctionnalité ainsi que dans une logique sociale et respectueuse de
l’environnement. Cette vision n’est que renforcée par le statut coopératif d’Arbalange.


Mots clés: Couches textiles, Lavable, Environnement, Economie de fonctionnalité




Arbalange, an end to the single use of objects

This review was presented in the « Global challenges » course of Denis Bourgeois, David
Khoudour-Castéras and Thanh Nghiem. This course is part of the “Alternative Management”
specialization of the third-year HEC Paris business school program.

Abstract: Arbalange sells « textile » diapers for day-care centers and nursery schools. It
promotes a service economy and a sustainable development. Moreover, it was created as a co-
operative to develop a participative management.


Key words: Textile diapers, Washable, Environment, Service economy



Sommaire


1. Données élémentaires : p.3
2. Fonctionnement : p. 4
3. Mission (s) et valeurs : p. 6
4. Analyse de l’auteur de la fiche : p. 7
5. Références : p. 8



Charte Ethique de l'Observatoire du Management Alternatif
Les documents de l'Observatoire du Management Alternatif sont publiés sous licence Creative Commons
http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/ pour promouvoir l'égalité de partage des ressources
intellectuelles et le libre accès aux connaissances. L'exactitude, la fiabilité et la validité des renseignements ou
opinions diffusés par l'Observatoire du Management Alternatif relèvent de la responsabilité exclusive de leurs
auteurs.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 2
2010 1. Données élémentaires

Arbalange est une coopérative créée en 2009 par Caroline Shaw et Ludovic Plisson avec
l’aide de l’incubateur Social de l’Essec. Leur démarche s’inscrit dans une double logique
sociale et environnementale. Tous deux issus d’une carrière « classique » - Caroline dans un
cabinet de recrutement et Ludovic dans le design – ont ressenti cette volonté d’être plus en
phase avec leurs convictions personnelles et ainsi de s’engager dans l’entrepreneuriat social.
Se joint aussi à eux Nathalie qui travaille dans le secteur de la grande distribution.
En proposant un service de location-entretien de couches lavables, Arbalange s’inscrit bien
dans une logique de lutte des objets à usage unique et tente de promouvoir une “économie de
fonctionnalité”. Son initiative fut récompensée puisqu’en 2009 Arbalange fut lauréat du prix
de la fondation Macif des pratiques responsables.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 3
2010 2. Fonctionnement

L’association propose un service clé en main de location-entretient de couches lavables à
l’attention des structures de la petite enfance. Il s’agit donc des crèches, services en
maternelle et assistantes maternelle. Pour l’instant, le service n’est pas disponible pour les
particuliers, mais une étude est en cours. Par ailleurs, le service est proposé à Lille, Paris et
Nantes. Il est facturé aux parents sous feux formes :
- Frais d’adhésion 14,90€ + 1,20€ par jour de présence (couches illimitées)
- Frais d’adhésion 14,90€ + ou 0,30 € (une couche à la sieste)
1
Ci-dessous le cycle de fonctionnement d’Arbalange :


1 « Un service clé en main pour votre crèche – Notre fonctionnement », Arbalange,
http://www.arbalange.com/index.php?page=serviceService, consulté en novembre 2010
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 4
2010
1. Récupération des couches lavables propres
2. Mise en forme des couches lavables
3. Préparation de l’envoi des couches
4. Livraison des couches lavables en vélo
5. Usage des couches dans les structures de la petite enfance
6. Collecte des couches usées
7. Tri
8. Envoi des couches en blanchisserie
9. Lavage des couches (méthode RABC de décontamination utilisée dans les
hôpitaux)

Il existe trois modèles de couches lavables et trois tailles différentes. Celles-ci disposent
d’un système anti-fuites en trois couches avec un insert absorbant, une alèse anti-fuite, et une
culotte.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 5
2010 3. Missions et valeurs

Les enjeux :
La consommation de couches paraît excessive : cinq mille quatre-vingt dix couches
jetables ou biodégradables sont utilisées pour un enfant sur deux ans et demi contre vingt-
quatre couches textiles pour la même période. Il existe par conséquent un problème
environnemental : les couches textiles engendrent une consommation d’énergie moindre et
une diminution des déchets solides. En effet, une étude menée par l’université Victoria
(Nouvelle-Zélande) souligne bien que « l'empreinte écologique des couches textiles – deux
mille trois cent mètres carrés - est 46% inférieure à celle des couches jetables – quatre mille
2trois cent mètres carrés - selon le même scénario d'usage ». Par ailleurs, au niveau de
l’emploi, seuls sept sites industriels fabriquent des couches en France. 59% des couches sont
importées. Enfin, le traitement des déchets est difficile : les couches biodégradables, 40% plus
chères, et intègrent la filière de traitement des déchets des couches jetables ordinaires. En
effet, il existe encore peu de collecte sélective des déchets organiques en France. Elles ne sont
donc pas traitées par compostage ou méthanisation.

Le pari d’Arbalange :
L’entreprise veut contribuer à développer une économie de fonctionnalité, en proposant un
service, une utilisation plus qu’un bien en soi. Les couches textiles proposées sont garanties
pour quatre cent cycles de lavage. Elle mise sur le recyclage : en fin de vie, les couches sont
envoyées au relais Emmaüs dans le cadre du programme Métisse (collecte et tri des
vêtements par le relais afin de produire de l’isolant thermique en fibres textiles recyclées pour
le bâtiment). Le projet est également écologique : les textiles utilisés sont respectueux de
l’environnement et la distribution des couches se fait en vélo.
La démarche d’Arbalange s’inscrit véritablement dans une logique sociale,
environnementale et économique. L’association tente de promouvoir des pratiques et un
produit durable en prenant en compte les grands enjeux planétaires. Mais il s’agit aussi de
mettre fin à une production de masse et proposer un modèle nouveau afin de lutter contre
l’usage unique de la plupart des objets que nous pouvons acheter.



2 « Les couches jetables sur le banc de couche », Arbalange,
http://www.arbalange.com/index.php?page=conceptDebat, consulté en novembre 2010.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 6
2010 4. Analyse de l’auteur de la fiche

La démarche et la vision d’Arbalange est intéressante dans la mesure où elle s’inscrit dans
la logique d’économie de fonctionnalité. Il ne s’agit plus de proposer un bien, une propriété
mais plutôt un service ou un usage. Ce service s’inscrit forcément dans une logique locale et
favorise le développement d’un « esprit communautaire ». Une étude sur l’avenir dans les
vingt prochaines années de l’économie de fonctionnalité a été réalisée en juin 2008 par quatre
étudiants HEC, Etude prospective sur l’économie de fonctionnalité en France (Violette
3
Combe, Stéphane Perrier, Bruno Pireyn et Caroline Richard .
Dans le cadre d’Arbalange, on peut se demander dans quelle mesure l’activité peut se
développer. En effet, la livraison et la collecte se faisant par vélo, peut-on sensiblement
augmenter les volumes? S’implanter dans de nouvelles villes? Proposer le service à domicile
à des parents? Il me semble pour ma part que cette initiative ne puisse être mise en place qu’à
petite échelle et de manière locale. Ce qui entraînera très rapidement une banalisation du
modèle car mis en place par des concurrents là où Arbalange ne peut se développer.



3
Colson Marie (2008) : « Etude prospective sur l’économie de fonctionnalité en France », Inspire Institut,
http://www.inspire-institut.org/etude-prospective-sur-leconomie-de-fonctionnalite-en-france.html, consulté en
novembre 2010.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 7
2010 5. Références.

Colson Marie (2008) : « Etude prospective sur l’économie de fonctionnalité en France »,
Inspire Institut, http://www.inspire-institut.org/etude-prospective-sur-leconomie-de-
fonctionnalite-en-france.html, consulté en novembre 2010.

« Un service clé en main pour votre crèche – Notre fonctionnement », Arbalange,
http://www.arbalange.com/index.php?page=serviceService, consulté en novembre 2010.

« Les couches jetables sur le banc de couche », Arbalange,
http://www.arbalange.com/index.php?page=conceptDebat, consulté en novembre 2010.
Boulkaid A. –Fiche d’initiative: « Arbalange, vers une fin des objets à usage unique ? »– Novembre 8
2010