Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 1,49 €

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Publications similaires

Virée nomade

de editions-le-muscadier37401

Le Chapeau bleu

de bnf-collection-ebooks

Vous aimerez aussi

Critique de la raison pratique

de bnf-collection-ebooks

Physiologie de la femme

de bnf-collection-ebooks

Après la bataille

de bnf-collection-ebooks

suivant
etc/frontcover.jpg
À propos de BnF collection ebooks

 

BnF collection ebooks est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection fine réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF par un comité éditorial composé de ses plus grands experts et d’éditeurs, BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés.

Morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse, tous les genres y sont représentés.

Éditée dans la meilleure qualité possible eu égard au caractère patrimonial de ces fonds, conservés depuis de nombreuses années par la BnF, les ebooks de BnF collection sont proposés dans le format ePub, un format ouvert standardisé, pour rendre les livres accessibles au plus grand nombre sur tous les supports de lecture.

Note de l’éditeur

 

Paris ou le Livre des Cent-et-Un publié en quinze volumes chez Ladvocat de 1831 à 1834, constitue une des premières initiatives éditoriales majeures de la « littérature panoramique », selon l’expression du philosophe Walter Benjamin, très en vogue au XIXe siècle. Cent un contributeurs, célèbres pour certains, moins connus pour d’autres, appartenant tous au paysage littéraire et mondain de l’époque, ont écrit ces textes pour venir en aide à leur éditeur qui faisait face à d'importantes difficultés financières… Ainsi ont-ils constitué une fresque unique qui offre un véritable « Paris kaléidoscopique ».

Le présent ouvrage a été sélectionné parmi les textes publiés dans Paris ou le Livre des Cent-et-Un. De nombreux titres de cette fresque sont disponibles auprès de la majorité des librairies en ligne.

Le jardin du Luxembourg
Est iter in sylvis, ubi cœlum condidit umbra….
In medio ramos annosaque bracchia pandit
Ulmus opaca, ingens : quam sedem Somnia vulgo
Vana teuere ferunt, foliisque sub omnibus hærent.

VIRGILE, Æneid., I. VI.

Salut, profondes allées, épais et verts ombrages, arbres chenus, retraite silencieuse, les Tuileries de la jeunesse et de l’enfance, où mon enfance a tant de fois promené ses jeux, et ma jeunesse ses douleurs, salut ! Beau jardin des Médicis, j’habite près de tes murs, et combien il y a d’années que mes pas ne s’étaient détournés jusqu’à tes portes ? C’est que tu n’es plus la ville, et tu n’es point la campagne encore. Point la campagne !… pourquoi m’aurais-tu attiré ? Plus la ville ! et, quand je suis emprisonné dans ses barrières, comme le tisserand fait sa toile, comme le manœuvre fait sa tâche, ainsi je fais la mienne, me pressant afin de retourner où l’air est abondant et pur, l’horizon vaste et paisible, la nature libre et féconde. Là, elle est la compagne et la muse de l’homme. Ici, elle est son esclave ; comme l’esclave, inanimée, muette, flétrie, montrant partout les stygmates de la servitude. Pour horizon, des murailles de tous côtés, de tous côtés des maisons à six étages, en qui la ville semble se dresser à nos yeux avec son entassement d’hommes, et nous poursuivre jusque dans cet asile ! Pour parterre, quelques rangées méthodiques de fleurs qu’on est réduit à voir captives et voilées, comme les femmes espagnoles, derrière des grilles de fer ! Pour tapis, du sable, de la poussière, et rien de plus ! Car pas un brin d’herbe n’est souffert aux pieds de ces arbres citadins. Ce n’est point le park Saint-James avec ses chênes superbes et ses vaches pittoresques, également jetés çà et là sur une verte pelouse, prairie vivante qui semble la...