Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

I. De quoi s'agit-il ?

De
6 pages

I. De quoi s'agit-il ?

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Newsletter Genre et développement 1/03
La résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU
1
I. De quoi s’agit-il ?
La signification de la Résolution 1325
Bref historique de la Résolution 1325
La Résolution 1325 sur les femmes, la
paix et la sécurité a été adoptée à l’una-
nimité par le Conseil de sécurité des Na-
tions Unies en octobre 2000. Elle s’ad-
resse à toutes les parties en présence : à
l’ONU, aux Etats membres, aux actrices
et acteurs non gouvernementaux et à la
société civile.
Le Conseil de sécurité reconnaît dans la
Résolution 1325 la nécessité de tenir
compte de la perspective de genre et des
besoins spécifiques des femmes et des pe-
tites filles à tous les niveaux du traite-
ment des conflits et du développement
de la paix. Il constate que le genre et les
questions de l’équité entre les sexes
doivent être intégrés dans l’ensemble des
missions de l’ONU. La Résolution sou-
ligne en outre la nécessité de protéger les
femmes et les petites filles pendant les
conflits armés. Elle rend les gouverne-
ments et les acteurs non gouvernemen-
taux responsables des délits qu’ils
commettent lors de conflits.
Pour la coopération au développement,
il est particulièrement intéressant de
noter le poids qu’accorde la Résolution
aux points suivants :
– „ il importe que [les femmes] parti-
cipent sur un pied d’égalité à tous les
efforts visant à maintenir et à pro-
mouvoir la paix et la sécurité et
Editorial
Chère lectrice, cher lecteur,
Newsletter Genre et développement de la paix
1/03
La Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU
Texte original de la résolution (en anglais) et en version française:
exte original de la résolution (en anglais) et en version française:
exte original de la résolution (en anglais) et en version française:
exte original de la résolution (en anglais) et en version française:
exte original de la résolution (en anglais) et en version française:
http://www.un.org/Docs/scres/2000/sc2000.htm ou http://www.un.org/events/res_1325e.pdf (anglais)
http://www.un.org/french/docs/sc/2000/res1325f.pdf (français)
Nous avons le plaisir de vous
présenter la première édition
de la newsletter „ Genre et dé-
veloppement de la paix „, pu-
bliée quatre fois par année par
le cfd (www.cfd-ch.org) sur
mandat de Copret / DDC (www.
ddc.admin.ch). Elle est desti-
née
aux
collaboratrices
et
collaborateurs de la DDC et de
ses organisations partenaires.
Par
cette
newsletter,
nous
aimerions vous fournir des in-
formations utiles sur les déve-
loppements et les possibilités
d’agir en matière de genre et
de développement de la paix.
Votre avis, positif ou critiqu, à
propos de cette newsletter
nous intéresse. Le thème de
cette édition est la Résolution
1325 du Conseil de sécurité de
l’ONU sur „ les femmes, la paix
et la sécurité „. Le teneur de
cette résolution
qui deman-
de la participation des femmes
et la prise en compte de la per-
spective de genre à tous les
niveaux
des
processus
de
paix
est presque révolution-
naire ! Cependant, la mise en
oeuvre de ces principes reste
difficile : les femmes n’ont pra-
tiquement pas accès au pou-
voir et aux négociations de
paix,
et
les
luttes
entre
hommes sont souvent con-
duites
au
détriment
des
femmes.
Cette newsletter propose des
informations sur la Résolution
1325, des exemples de mise en
oeuvre ainsi que des proposi-
tions s’adressant aux collabo-
ratrices et collaborateurs ou
partenaires de la DDC.
L’équipe de rédaction
L’origine de la résolution 1325 remonte à un séminaire du Département des opérations de
maintien de la paix de l’ONU, intitulé „ Mainstreaming a Gender Perspective in Multi-
dimensional Peace Support Operations „, qui a eu lieu en mai 2000 en Namibie. Le „ Plan
d’action de Namibie „ adopté à cette occasion - ainsi que les discussions de juin 2000 à
l’Assemblée générale de l’ONU concernant l’examen de la situation à la suite de la
Conférence mondiale sur les femmes de Beijing - ont préparé le terrain pour la session du
Conseil de sécurité de l’ONU des 24 et 25 octobre 2000, consacrée entièrement aux femmes,
à la paix et à la sécurité - une première dans l’histoire de cette organisation. En clôture de
cette session, le Conseil de sécurité a adopté la Résolution 1325, faisant explicitement
référence à la Charte des Nations Unies, ce qui donne à cette résolution un caractère
apparenté au droit international. Concrètement, cette décision signifie que les citoyennes et
citoyens peuvent demander à leur gouvernement et aux gouvernements d’autres Etats de
respecter la teneur de la Résolution. En outre, tous les Etats sont contraints de communiquer
les mesures concrètes et les progrès réalisés dans la mise en oeuvre de la Résolution.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin