//img.uscri.be/pth/795141668d70c9789694c74631b89e6a8b57a284
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La lutte contre le terrorisme : un révélateur des progrès et des ...

De
67 pages

La lutte contre le terrorisme : un révélateur des progrès et des ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Signaler un abus
N°3504 _______ ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 20 décembre 2001
RAPPORT D'INFORMATION
DÉPOSÉ
PAR LA DÉLÉGATION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE POUR L'UNION EUROPÉENNE (1), surla lutte contre le terrorisme : un révélateur des progrès et des insuffisances de lUnion européenne,
ET PRÉSENTÉ PARM. ALAINBARRAU, Député.
________________________________________________________________ (1) La composition de cette Délégation figure au verso de la présente page.Sécurité publique.
La Délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne est composée de :M. Alain Barrau,président Fuchs, Nicole; Mme Gérard Catala, MM. Jean-Claude Lefort, Maurice Ligot,ivecré-pdesisnt; Mmes Michèle Alliot-Marie, Nicole Ameline, M. René André, Mme Marie-Hélène Aubert, MM. Jean-Marie Bockel, Pierre Brana, Yves Bur, Mme Monique Collange, M. Camille Darsières, Bernard Derosier, Philippe Douste-Blazy, Mme Nicole Feidt, MM. Yves Fromion, Gaëtan Gorce, Michel Grégoire, François Guillaume, Christian Jacob, Pierre Lellouche, Pierre Lequiller, François Loncle, Mme Béatrice Marre, MM. Gabriel Montcharmont, Jacques Myard, Daniel Paul, Joseph Parrenin, Mme Catherine Picard, MM. Jean Proriol, Jean-Bernard Raimond, Mme Michèle Rivasi, MM. François Rochebloine, Michel Suchod.
- 3 -
SOMMAIRE _____
Pages
INTRODUCTION.....................................................................7
I. UNE COOPERATION RENFORCEE AVEC LES ETATS-UNIS ET AVEC NOS PARTENAIRES............11 A. La consolidation des relations entre l'Union européenne et les Etats-Unis nefface pas des divergences de fond...............................................................11 B. Le rapprochement accéléré de la Russie et de l'Union européenne.............................................................................14 C. Lassociation immédiate des pays candidats ......................15
II. UNE MISE EN UVRE RAPIDE DU PLAN DACTION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL EUROPÉEN .......................................................................17 A. Lamélioration de la coopération policière et judiciaire ................................................................................17 1) Laccord politique sur la définition et les sanctions du terrorisme................................................................................... 17 2) Le difficile compromis sur le mandat darrêt européen ........ 19 3) Un rôle accru pour Eurojust .................................................... 21 4) Lextension du mandat dEuropol ........................................... 22
- 4 -
5) Linsuffisant renforcement des capacités européennes de renseignement ....................................................................... 23 6) Des contrôles aux frontières plus sévères ................................ 24 7) Un début de mobilisation contre le bioterrorisme .................. 25 8) Une prise en compte de la cybercriminalité ............................ 27 B. La lutte contre le financement du terrorisme ....................28 1) Les premiers résultats concrets de la politique européenne en matière de blanchiment (document E 1823) :...................................................................................... 28 2) La participation aux travaux du GAFI (Groupe daction financière internationale)........................................... 29 C. Le renforcement de la sécurité aérienne et laide aux compagnies ............................................................................30 1) Restaurer la confiance dans la sécurité des transports aériens......................................................................................... 30 2) Aider les compagnies aériennes confrontées à une hausse brutale du prix des assurances..................................... 32 a) Un encadrement des aides dEtat exceptionnelles.................. 32 b) Lappréciation des aides américaines..................................... 33 c) Des mesures non financières .................................................. 33
III. LA NÉCESSITE DUN PLAN DE RELANCE EUROPÉEN .......................................................................35 A. La Banque centrale européenne a discrètement contribué au bon fonctionnement des marchés financiers................................................................................35 B. Une baisse concertée des taux avec la Réserve fédérale américaine...............................................................36 C. Restaurer la confiance par une relance à léchelle européenne.............................................................................37
IV. UNE PRESENCE ACCRUE DE L'UNION EUROPÉENNE SUR LA SCENE INTERNATIONALE.........................................................39 A. Une activité diplomatique plus soutenue ............................39 B. Une aide rapide à la reconstruction de lAfghanistan .......40
- 5 -
C. Un dialogue euroméditerranéen revivifié .........................42
D. Une attention nouvelle à laide au développement ............43
E. Une initiative en faveur de la maîtrise des armements......44
F. Les lacunes de la politique européenne de sécurité et de défense...............................................................................45
CONCLUSION........................................................................49
TRAVAUX DE LA DELEGATION .....................................51
ANNEXES................................................................................55
Annexe 1 : Déclaration sur lamélioration des capacités militaires européennes (Conférence des ministres de la défense du 19 novembre 2001)........................................57
Annexe 2 : Conseil européen de Laeken (14 et 15 décembre 2001) : Conclusions de la présidence (extraits)..............................................................65