Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

BUT ET CLUB numéro 108 du 23 février 1948

16 pages
Découvrez avec la page de garde de l'édition N° 108 BUT ET CLUB et relisez pour votre plus grand plaisir les titres de l'actualité ce jour du 23 février 1948.
En exclusivité venez découvrir en page de garde de cette édition de 1948, les sujets poignants des actualités de cette époque :
-SUCCES DE KLEIN ET DEROUTE DES CROSSMEN PARISIENS DANS LES NEIGES DE SAINT-CLOUD
-YVEN BERGOUGNAN
-UNE VICTOIRE DE SWANSEA
-GONNET.
-BOXE
-ROBERT BORO
-STAN WILLIAMS
-RUBGBY
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi


Klein et déboute
parisiens dans m
6A Saint-Cloud
m
m
M
m *
••r mt -.i m
m £ € < • II » e rj
•pr-H(î r *
•* m <
Cela m'a coûte la victoire . r,•connut-il k moins que l'on puisse dire, cVsl que
les concurrents du i're National ensuite.
s'étaient rendu» midépart sans grand Ceci sans vouloir diminuer cil rien les mérites L
de Klein très facile au train, et qui était enthousiasme.
Sans doute, leurs mines se tussent-elles le meilleur de tous au sprint. à allongées davantage encore s'ils s'étaient Renard, d'Auxerre. comme Klein, fut égale-
doutés exactement de ce nui lis attendait. ment 1res bien, alors qu'on appréhendait, pour
' C'est Wen simple, j'ai cru m'évanouir lui. les diftlciiltés de ce parcours enneigé.
après l'arrivée, devait déclarer Maurice lîn revanche, outre .Manaire. Ilntta^lia et » IV>uzletix, donttes truits reflétaient une Sanders, qui ont abandonné, on note les mau- I M
Immense fatigue. vaises places de Itotilassel ( t.'t). Mrehkouc iT'.l'l
Ce fui. certes» un cross terrible et pitto- et fiamxa ê
resque, car les concurrents eurent rapidement l'ar équipes, la déroute du cross parisien 1 le* sourcils couverts (le neige, si bien qu'ils est complète. Certes, le Métro sauve l'honneur,
taisaient curieusement songer à une halluci- mais le C. A. S. fi., le t:. i». liiilarcourt et le
nante course de vieillards. Stade l'ranyais que l'on prévoyait- qualifiés
certains sont éliminés...
Le courage a manqué Marcel HANSENNE .
Comme on peut le penser, il y eut îles aban-
dons sensationnels, ce qui prouve que l'espril Les résultats d'équipe est un sentiment qui mérite encore
t. KI.KIN, S. Auxerrois, 15' i I" ; 2. Paris. d'être cultivé.
IloisguillaiHUc A. C.. t.V !'. ; 3. Henard. Certes, on veut bien admettre que les cumli-
S. Auxerrois. 15'3t"; t. l'ouiieux, M. C.. lions atmosphériques étnient plus particu-
15'51"; 5. t.oiiron. C. A. Coquelicots. 15'51" ; lièrement pénibles pour certains athlètes que
t.. Messère. F. A. tirenoble, t.V 56" ; 7. ICsposito l>our d'nutres. C'est une question de style,
A.. 1". A. V. II. Aubagiic 111'-. S. Mrahim. mais de cran aussi. Sans doute, Manaire et
!.. i). lUItantourl. Ill' m " ; !>. i>«h.v«i<l. I '. .s. A. fAittoxfia avaient-ils raison d'iiceuser «« sol
làèvin. Iti'tW"; tt». DulKils. C. S. A. I.iévin. fuyant de leur mauvais classement, dès te«
Iti'iHi": tt. Sassier, t'. s, Itenaudlne : 12. premiers kilomètres, mais ils se sont trop vite
Hoscq. A. S. Carcassonne ; 13. lîreistrotïer. découragés.
t . A. tirenoble ; 11. Aiincbiqac, C. O. Uillaii-
Faillite du cross parisien caurt : 15. Autissicr, S. Montluvou. m
Il est curieux de constater qu'un athlèlc Le classement par équipes \ ; réputé comme particulièrement fragile se m t. .MétTO|Kit(ti.!l dull, l'.Mi pis ; •£. fiofsguif-soît précisément faff remarquer dans des M conditions de course aussi épouvantables. On laume A. C-, ÏIH» pts ; 3. Stade Mont luvonnais.
113(1 pts ; I. f. S. A. Liévin, 27» pts ; 5. t". A. applaudira donc André l'arfs pour sa très
tirenoble. U72 pts ; ti. t;. A. Coquelicots. jolie performance. Parti sagement, le Normand, a ie cross de Samt-Cloud, disputé dans la neige, a été Klein qui, dans un dernier effort, a làcii «
'.186 pts ; 7. t". S. Rcntudinc. 33t> pts ; 8. C. (I. pointé quarantième vers le troisième kilo-tris dur. Seuls en tête, Klein (17), Paris (225) et Paris (au fond), après un court sprjn mètre, remonta ensuite avec licaucoup fie Billancourt. 37ti pts ; tt. Stade Auxerrois,
Renard (18) peinent en attaquant ta dernière boucle. facilité et un peu Irop de précipitation. 371" pts : Kl. Stade Toulousain. 388 pts. franchit en vainqueur la ligne d'arrivée
KS' 1
>•-s
:
LE RÉMOIS GONNET a'-'*
MAITRE CHEZ LUI !
m
-

m*
vm
.. , :-?• ,
3or -
wm
•m SS8« JB8» ,.r-
•Mf »
•Sv
.
.. - M
-V.Ï
fX: •• 't ; •
v r>.
: i : -."I r
*
•l: ir.t'- se rit Je ci oc nut s Jr!s dt'ux m-jm
to fée» Gcnnet f.j gauche •.•:*«> h>
'èussv à :::• -• '.or: ,iff•/•••:...-li.'••
:ô.t: l'i,-Vcii.î Jflî.tte; - la sep
I PAGES {
t'priss , 0'.< ni Ion' :.;i icqu'-tn
jritn&ce v-xz/r--ni,fito y> s• r-• ~*r r' LUNDI 23 FEVRIER 194S ENFIN, UNE VICTOIRE A SWANSEA...
V 108
Afrique du Nord • Avion !8 'r

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin