Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Journalism Training Program lAUB lance un programme de formation au journalisme (JTP) Beyrouth le 16 mai, 2007- lUniversité Américaine de Beyrouth (AUB) lance un ambitieux projet de formation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en faveur de la presse arabe, des médias audio-visuels et des journalistes "en ligne", et ceci grâce au généreux parrainage de Mme Sarah S. ALFADL, avocateet activiste de nationalité saoudo-américaine. A propos de ce nouveau programme, intitulé “Journalism Training Program” (JTP) Mme ALFADL souligne : “Je crois que les gens ne peuvent pas participer au processus démocratique de façon intelligente, sans avoir accès en temps opportun à lInformation, que celle-ci soit précise et transmise par une presse libre et professionnelle.” Le JTP, qui fait partie des REP (Programmes Externes Régionaux) a lAUB, a prévu de mener son premier atelier sur "Le Journalisme d'investigation" en juillet 2007. D'autres cours sont également prévus pour les prochains mois, axés sur le "Journalisme citoyen", "la couverture des élections", "La gestion de la salle de rédaction", et "Le Journalisme (des rubriques) Sciences/Santé/Environnement". Sarah S. AlfadlLe JTP a été conçu pour doter les journalistes du Golfe arabe au Maroc des cours durant toute lannée, sur plusieurs sujets comprenant notamment le reportage de base avec ses textes et son édition, la couverture des situations de guerre/sécurité, le journalisme "en ligne", léthique des médias, en Arabe, Anglais et Français. Le “JTP” propose aussi des ateliers sur la connaissance des médias, la communication dans les entreprises, ainsi que la gestion des crises médiatiques. Ces ateliers se tiendraient à lAUB à Beyrouth, ou bien dans les institutions mêmes qui en feraient la demande. Il vise a devenir un centre régional pour la formation des journalistes arabes, ce que, espère Mme Al-FADL, encouragera d'autres donateurs. Mme ALFADL a été toute sa vie une militante de lEducation, ainsi que létaient ses parents –son père, éminent homme daffaires saoudien, Sheikh Saleh ALFADL et sa mère, professeur américaine, née Marthe Austelle King. Ils étaient convaincus que le changement pour le meilleur se réaliserait aux Etats Unis et au Moyen Orient, par une élite dirigeante forte et impliquée. Elle ajoute: “A cause de ma foi, et en l'honneur de mes parents, je me réjouis et suis fière dapporter ma petite contribution à létablissement dun Liban démocratique, en aidant à financer ce programme de formation de journalistes arabes.” Le REP de l'AUB qui a menéavec succès d'autres projets de formation et de conseil, vise par l'intermédiaire du JTP à combler le fossé séparant les efforts actuels entrepris par les médias et les nouveaux besoins qui s'imposent. En fait, le monde arabe a vu une prolifération de médias ces dernières années, et ceci na pas été soutenu par une formation adéquate qui permette de progresser avec les innovations technologiques existantes. Les organisations des médias, institutions académiques et ONG ont entrepris la formation des journalistes en établissant des Centres, des Instituts et, à loccasion, des programmes denseignement. Peu ont réussi à créer un dosage équilibré de formation solide avec des facilités techniques les plus récentes, une infrastructure administrative et un financement adéquat.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin