La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

¿Vers quelle société du savoir?II Congrès EN LIGNE de l'Observatoire pour la cybersociété[2-14.11.2004]
juin 2004 (Actualisation juillet 2004)  A.Données du groupe de travail et texte de présentationB. Données personnelles (coordination)C. Sites Web associés
A. Données du groupe de travail et texte de présentation
Groupe de travail Nº 70 Inclusion, Diversité et Égalité de Genre ¿Création de Réseaux « Hispaniques» pour le Développement?
Mots clés congrès :
1 Brecha digital // digital divide // fracture digitale 2 Desarrollo // development // Dévelopement 3 Género // gender // genre -4 Herramientas de redes // tools for networking // Outils pour le réseautage 5 Sociedad Civil // société civile // civil society 6 Redes ciudadanas // citizen networks// Réseaux citoyens Texte de présentation:Ce groupe de travail veut ouvrir un débat sur lasociété du savoir et l'égalité de genre. Nous considérons qu'il est urgent tant pour les gouvernements tout comme pour la société civile de reconnaître l'égalité entre les genres ainsi que les droits des femmes comme principes fondamentaux de la société du savoir que nous sommes entrain de construire. L'égalité de genre doit garantir une véritable égalité d'opportunités entre les genres quant à l'accès aux technologies de l'information et de la communication ainsi qu'aux outils de mise en réseau.L'objectif visé est celui d'une société de l'information vraiment équitable qui fait la promotion du savoir et qui contribue à la réduction de la pauvreté; d'une société inclusive et diverse, qui élimine les fractures socioculturelles, technologiques et économiques à cause des inégalités de genre existantes. Lesaxes thématiquesdu débat proposé tournent autour d'une triple nécessité : 1.Nécessité de démocratiserl'accès et la diffusion du savoircomme base d'une citoyenneté en termes d'égalité et d'équité entre les genres. 2.Nécessité de réviser lescritères de définition et usage des TIClors du développement de la société du savoir.
3.nécessité de créer desréseaux d'échange de connaissances et d'expériencesde (et avec) lacommunauté hispaniquepourintégrer la perspective de genre.
Les points de départ sont :- Les recommandations du Caucus Genre du SMSI (Sommet Mondial de la Société de l'Information), un groupe inter-sectoriel d'hommes et de femmes issus de gouvernements nationaux, de la société civile, d'organisations non gouvernementales, du secteur privé et du système des Nations Unies, à la réunion préparatoire du SMSI de Genève en 2004, - La discussion en ligne GENDERICT sur les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) ainsi que l'égalité de genre. Cette discussion a eu lieu dans le cadre du programme Gendernet de la Banque Mondiale du 10 mai au 10 juin 2004. L'objectif est donc, à partir de ces deux premières étapes d'analyser et préciser de nouvelles propositions pour la SMSI de Tunis en novembre 2005. Thèmes et objectifs clé à développer:1 L'égalité de genre est un principe fondamental de toute mesureLa Déclaration et le Plan d'Action du SMSI doivent reconnaître les inégalités de genre qui existent actuellement et préconiser des mesures visant leur élimination.De telles mesures doivent être élaborées afin d'appuyer les individus et les communautés afin que ces derniers surmontent la persistance des obstacles socioculturels limitant leurs contributions et favorisant plutôt la pleine inclusion de la femme. 2 Participation équitable aux décisions donnant forme à la société de l'informationLes femmes sont des agentes de développement, et à ce titre doivent être actives dans la définition de la société de l'information, et assumer un leadership dans son développement. Une participation plus démocratique et plus équitable permettra de créer une véritable société de l'information, à laquelle tous et toutes contribueront et de laquelle tous et toutes bénéficieront. Les groupes moins représentés ou plus exclus doivent être intégrés aux phases de conceptualisation, de planification et de mise en œuvre de la technologie ; ils doivent aussi contribuer activement aux politiques et aux pratiques. 3 Une approche multimodale des nouvelles et anciennes TICUne approche multimodale est nécessaire afin d'augmenter l'accès aux anciennes et aux nouvelles TIC. Ceci permettra de garantir que les modes traditionnels de communication et d'échange d'information tout comme les nouvelles technologies seront réparties de façon équitable. D'autre part il est crucial pour les femmes appauvries des pays en voix de développement de faire appel de manière efficace à des outils de communication simples et abordables : leurs efforts doivent être reconnus et renforcés. Le contenu local et le développement d'applications doivent être encouragés et ce, dans une variété de langues. De la même façon, le soutien aux radios communautaires et aux centres d'information et de communication de femmes doivent être encouragés. 4 Pour qui conçoit-on les TIC? Concevoir les TIC pour servir la populationLes TIC ne doivent pas être neutres et ne sont pas non plus des produits statiques qui imposent une forme aux nations et aux peuples. Ils peuvent au contraire permettre d'évoluer à travers des mesures décisives répondant aux besoins et intérêts de la majorité de la population mondiale. Les femmes et autres groupes actuellement sous-représentés devraient
être représentés équitablement dans la recherche, la conception et le développement technologique, et être encouragés à la participation à travers une éducation adaptée et spécifique au domaine des TIC. Certaines expériences développées dans l'espace virtuel par des femmes serviront de référents sur comment la participation active et les réseaux d'échanges d'information et de savoir peuvent générer un savoir collectif fondamental pour avancer de manière stratégique vers l'égalité de genre.Un effort important est nécessaire pour intégrer aussi les intérêts et la participation d'autres groupes considérés comme « minoritaires » et enrichir le débat et les propositions d'actions 5 ¿Comment renforcer les habiletés en vue d'une participation réelle?Des mesures continues et spécifiques sont nécessaires à tous les niveaux pour renforcer les capacités des femmes et des filles afin qu'elles deviennent des utilisatrices efficaces des TIC, qu'elles développent et façonnent ces technologies et participent à résoudre les problèmes engendrés par celles-ci et la manière dont cette technologie sera intégrée à la société. 6 Recherche et évaluation pour guider l'actionLes gouvernements et autres groupes d'intérêt doivent adopter des méthodes créatives de recherche et d'évaluation des impacts des TIC - intentionnels ou non- sur les femmes en général et sur des sous-groupes de femmes. Les gouvernements et autres groupes concernés devraient au minimum colliger l'information ventilée selon les sexes, le revenu, l'âge, la situation géographique et autres facteurs pertinents. Sur la base de ces données, et en appliquant une perspective de genre, ils devront intervenir et prendre des initiatives qui permettront de s'assurer que les impacts des TIC sont bénéfiques pour l'ensemble de la population. Sites web y textes de référence
- WSIS Gender Caucus http://www.genderwsis.org/index.0.html (décembre 2003) (navigation en anglais, textes en français) - Information and Communication Technologies (ICTs) and Gender Equality: E-discussion à propos de l'impact des TIC sur les relations de genre et les manières d'utiliser les TIC pour dépasser les inégalités en partageant des idées, des opinions, des leçons apprises grâce aux acteurs/praticiens du développement, de la politique, ainsi que les universitaires. Modératrice Eva Rathgeber (en anglais) http://www.worldbank.org/gender/digitaldivide/http://www.dgroups.org/groups/worldbank/Gender-ICT/index.cfm- ¿Vers quelle société du savoir? Ligne éditoriale du II Congres ONLINE de l'Observatoire pour la cibersociété (5 langues mais pas le français) http://www.cibersociedad.net/congres2004/index_es.html- Manifeste pour l'exercice d'une cibercitoyenneté active, responsable et engagée (en espagnol) http://www.cibersociedad.net/inicio.htm___ Note : Egalité d'opportunités entre les genres* : égalité d'opportunités entre les femmes et les hommes, équité, définitions…. http://portal.unesco.org/shs/fr/ev.php-URL_ID=3941&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html (français, anglais) Lexique « Egalité » de la Commission Européenne (nombreuses langues), ici le français http://europa.eu.int/comm/employment_social/equ_opp/glossary/glossary_fr.pdf
B. Données personnelles (coordination)Coordinatrice-a #1 Prénom et nom: Anne le Maignan Courriel:anne(AT)lemaignan.net Institution d'appartenance: GENEROURBANhttp.//www.generourban.orgORÉGANDhttp://w3.uqo.ca/oregand/(Membre) Responsabilité/profession: Architecte. Coordinatrice de réseaux. Consultante TIC Français – Espagnol parlées et écrites, Anglais moyen Coordinatrice -a #2 Prénom et nom: Carmen Castro García Courriel: carmen(AT)singenerodedudas.com Institution d'appartenance: SinGENEROdeDUDAShttp://singenerodedudas.comComunidad LibrodeNotashttp://librodenotas.comResponsabilité/profession: Consultante Genre / Économie du savoir Espagnol – Galicien - Portugais, Anglais parlées et écrites Coordinateur/ Coordinatrice -a #3 (optionnel) Prénom et nom: Courriel: Institution d'appartenance: Responsabilité/profession: Téléphone de contact:
C. Sites Web associés :
GENEROURBANhttp.//www.generourban.orgORÉGANDhttp://w3.uqo.ca/oregand/SinGENEROdeDUDAShttp://singenerodedudas.comComunidad LibrodeNotashttp://librodenotas.com UPM ETSAM DUYOThttp://www.aq.upm.es/Departamentos/Urbanismo/inicio.html___ Des doutes, des questions, des suggestions, contact avec le groupe de travail …. GENRE ...CRÉATION DE RÉSEAUX? Écrivez nous àcreandoredes@generourban.orgDes doutes, des questions, des suggestions, contact avec le CONGRÉS CIBERSOCIETÉ Écrivez àcongreso@cibersociedad.net