La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Bilan Hollande : la vérité sur les impôts

1 page

Argumentaire UMP - Bilan Hollande : la vérité sur les impôts

Publié par :

Ajouté le : 09 avril 2015
Lecture(s) : 3
Signaler un abus
ARGU FLASH
BILAN HOLLANDE
LA VÉRITÉ SUR LES IMPÔTS
Suite de notre enquête chiffrée sur le bilan de François Hollande. Nous avons épluché tous les textes fiscaux depuis son élection. Les faits sont là et ils expliquent presque, à eux seuls, le décrochage économique de notre pays. Jamais les Français n’avaient connu un tel choc fiscal.
Premier constat
La frénésie fiscale du gouvernement a créé une instabilité particulièrement nocive pour l’investissement et la confiance. et 48 ont En trois ans, 103 impôts ont été créés ou augmentés été supprimés ou baissés.
Deuxième constat
LE CHIFFRE 55 Depuis 2012, 55 impôts ont été augmentésou créés. Un record !
Jamais un président de la République n’a autant taxé les Français. En trois ans, plus de 90 milliards d’euros supplémentaires cumulés ont été prélevés : 80,9 milliards d’euros sur le pouvoir d’achat des ménages. l l 9,4 milliards d’euros sur la capacité de financement des entreprises. Après le Danemark, la France est le pays européen où les impôts sont les plus élevés : chaque année, les pouvoirs publics prélèvent 150 milliards d’euros de plus qu’en Allemagne !
Troisième constat
Loin des vibrants discours sur la finance ennemie, François Hollande a concentré ses hausses d’impôts sur les classes moyennes et sur le travail.
Au premier rang des victimes du massacre fiscal socialiste, on trouve : avec la destruction méthodique du quotient familial. Les familles, l entraînant une baisse de l’activité et une hausse du travail au noir. Les emplois à domicile, l Loin des grands discours devant le Les salariés faisant des heures supplémentaires. l Medef, l’idéologie socialiste reste la même dans les faits : « travailler moins pour perdre tous ensemble ».
Comble de l’incompétence : ces hausses records n’ont même pas permis au gouver-nement socialiste de réduire les déficits et la dette.  Au contraire, Manuel Valls se trouve réduit à mendier des délais supplémentaires à Bruxelles pour ramener le déficit à 3 % du PIB.
Face à la réalité du désastre économique dans lequel François Hollande a conduit notre pays, le gouvernement tente de vendre aux Français une « pause fiscale » jusqu’à la fin du quinquennat. il est déjà trop tard : la France a perdu une place au classement des économies Mais mondiales et nous profitons moins que les autrespays de la reprise économique.
www.u-m-p.org
© Éditions de l’Union
16 mars 2015
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin