Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Faculté des sciences sociales Automne 2010 Département de ...

De
4 pages

Faculté des sciences sociales Automne 2010 Département de ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 80
Signaler un abus
Faculté des sciences sociales
Automne 2010
Département de sociologie
François L’Italien
6459 DKN
Tél. 656-2131, poste 2883
SOC-2100 -
Théorie sociologique I : de Marx à l’École de Francfort
Ce cours vise à présenter les grandes lignes d’une tradition de pensée qui s’est élaborée à
partir d’une oeuvre charnière dans le développement de la théorie de la société, soit celle de Marx.
Nous aurons ainsi, dans un premier temps, à nous initier aux principaux thèmes de cette oeuvre
fondatrice, qui s’est engagée à clarifier avec une profondeur et une lucidité remarquables les
« grandes questions » de son temps, dont certaines sont encore les nôtres. Élaborée à un moment
décisif de l’histoire de la société occidentale, cette oeuvre a notamment proposé une théorie
générale du mode de production capitaliste dont nous allons examiner les principales
articulations, et ce, en les rattachant au contexte des transformations qui ont affecté le devenir des
sociétés modernes au 19
e
siècle. Nous verrons alors que le capital, loin d’être saisi comme une
catégorie économique amorphe, est au contraire étudié par Marx comme un système
d’accumulation de puissance sociale, basé sur la reproduction d’une
séparation réelle des
individus et du monde
contraignant ces derniers à passer désormais « librement » par le marché
du travail pour obtenir les objets nécessaires à leur vie.
Mais c’est aussi sur le fond de cette dépossession des conditions objectives de la pratique
individuelle que Marx va penser les formes nouvelles de coopération et de socialité qui ont
résulté de la division capitaliste du travail, et l’essentiel de la réflexion qu’il va mener sur un
éventuel dépassement du capitalisme prendra appui sur le processus de
socialisation de la réalité
économique
que ce système a enclenché. Pour Marx, la genèse et le développement du
capitalisme sont concomitants d’un processus de rationalisation fonctionnelle (ou de
« standardisation ») du temps et de l’espace mené sous l’égide de la forme valeur, ce qui a
entraîné la décomposition tendancielle des cadres traditionnels dominants qui maintenaient
bornées les pratiques économiques particulières. On appréciera progressivement la portée
sociologique fondamentale d’une telle compréhension du capitalisme et de la profonde parenté
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin