Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Gemdev – groupe mondialisation

De
4 pages
Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 196
Signaler un abus
GEMDEV – Groupe Mondialisation
Compte-rendu de la Séance du 10/10/05 Rédigé par Delphine Sangodeyi Présents :Anne Androuais (AA), Barbara Despiney (BD), Bernadette Mabeuf (BM), Jean-Louis Margolin (JLM), Sophie Bessis (SB), Birgit Müller (BMU), Irène Bellier(IB), Fabienne Boudier (FB), Stéphanie Treillet (ST), Delphine Sangodeyi (DS) Excusée : Kirsten Koop La séance s’ouvre sur le rappel des thèmes abordés lors de la séance précédente: La préparation d’une publication collective par le groupe mondialisation dans la perspective de la production de résultats (communications, publications) et commentaires sur le rapport intermédiaire (un point global sur les recherches du groupe) - Calendrierprévisionnel : 1. Remise des articles pour la séance prochaine (le 14 novembre 05) 2. Publication des Cahiers du Gemdev début 2006 er trimestre 20063. Colloque international au 1 4. Publication finale (éditeur à définir) - Dansl’ouvrage précédent du GEMDEV, La mondialisation : les mots et les choses ainsi que dans la première partie du programme, nous avons abordé la question des différentes approches disciplinaires de la mondialisation - Nousdevons le plus possible nous orienter vers l’approche interdisciplinaireet comment nous bougeons de nos pratiques de recherche - Nousavons/pourrions aborder les questions relatives aux : oRéseaux – Comme moyens de représentations de la mondialisation: nos usages du concept de réseau oTerrains – Les différentes conceptions des terrains de recherche, concepts et méthodes o», comment cela affecte notresaute aux yeuxImages – La mondialisation « approche de la mondialisation oNormes – Valeurs et résistances aux normes en fabrication, ex: fabrication des normes institutionnelles par les mouvements politiques BM insiste sur les tensions entre échelles locales et globale. Une opposition intéressante à explorer serait : fixité / mobilité Les marchés sont fluides mais les ressources sont immobiles Les discours méta-globalisants gagnent en abstraction en opposition aux réalités locales Cette approche participe ainsi des impacts de la mondialisation pour faire bouger les normes par rapport au local. SB :A l’UNESCO, les affrontements actuels autour de la diversité culturelle sont significatifs. Diversité culturelle comme objet non marchand discuté. Les USA se battent pour que la diversité ne soit pas dans la convention de l’UNESCO car cela pourrait être repris par différents Etats pour préserver une politique culturelle nationale, notamment devant l’OMC. BD renchérit en soulignant qu’ils étaient ainsi contre la candidature de l’Union Européenne en tant qu’observateur, du fait desa position plus nuancée. Elle a suivi ce sujet depuis plusieurs années. Cette étude est relative au thème de la mondialisation et l’homogénéisation. FB reprend l’idée de BM sur la mondialisation, mobilités et immobilités. La mondialisation se fait d’abord par les échanges, mouvements des travailleurs vers les lieux de production. D’une certaine forme, la mobilité accrue du secteur économique limite les migrations. BM : Les assiettes fiscales sont localement fixées mais le capital échappe à la taxation. Le savoir est mobile.
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin