Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'héritage d'Andropov : L'Ğ ouskorenie ğ comme première étape de ...

De
19 pages

L'héritage d'Andropov : L'Ğ ouskorenie ğ comme première étape de ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 115
Signaler un abus
L'héritage d'Andropov : L'« ouskorenie » comme première étape de la « perestroïka » (1985-1986). Dans cette alternative claire et accessible aux citoyens du pays (ou bien des secrétaires généraux tombant en ruines, des vieillards séniles et l'irresponsabilité générale qui en découle, ou bien un chef exigeant et énergique, champion de la discipline, une « main ferme »), la majorité choisissait la seconde possibilité. Pour les uns, c'était la discipline et l'ordre rétablit par les gaillards du KGB, pour les autres, c'était les bulletins d'information hebdomadaire « Au Politburo du CC du PCUS », pour d'autres encore, c'était la vodka bon marché apparue à l'époque d'Andropov et appelée « andropovka » par ses admirateurs reconnaissants. Le règne de courte durée d'Andropov transforma ces 15 mois en confortable objet d'idéalisation. Les quelques mois de gouvernement Tchernenko fournirent une raison supplémentaire de se souvenir avec nostalgie des actions énergiques d'Andropov. On attendait de Gorbatchev qu'il poursuive sur la voie tracée par Andropov. Il savait cela et tenta de continuer. Si pour Andropov le KGB était un moyen de réalisation pour plusieurs de ses projets, Gorbatchev tâcha de conserver cet héritage au cours de la première étape de son règne.
« Ouskorenie » et économie.  Lors du plénum d'avril du CC du PCUS, première grande activité du Parti, préparée par « l'équipe
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin