Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La difficile installation de la liberté de la presse en France

De
13 pages

La difficile installation de la liberté de la presse en France

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 138
Signaler un abus
http://www.asmp.fr - Académie des Sciences morales et politiques  
Chapitre II   La difficile installation de la liberté de la presse en France
 
   (1) L’ancien droit de censure, de répression et de pol  ice  Il nous semble difficile aujourdhui dimaginueer  lqe droit de linformation et de la presse soit autre chose qu’un droit de liberté. C’est oublier qu’un considérable corpus juridique a longtemps régi l’information avant sa libération, en France plus longtemps que dans dautres pays. Loin dêtre ceulnuie  dliberté, ce droit fut celui de la censure, de la répression et de la police, un droit répressif de gens privés de droits. Descartes avait beau noter cs e n«timent vif et interne que nous avons dêtre libre s», il en allai ttout autrement sil sagiasist de libertés publiques, et en particulier pour une de toutes premières, celle de s’exprimer. C’est la raison même pour laquelle il partit écrire et publier à l’étranger. La censure précède de plusieurs siècles l’imprimerie. Des délits, toujours sanctio n és par lecode pénal de nos jours tels que la perturbation de l’ordre public, remontent loin dans le passé. Le développement de l’imprimerie concomitant aux agitations de la Réforme, la censure ecclésiastique se renforce et sétend à tous les ouvrages,  pleouvoir royal intervient. Aux vieu ixm «primatu r» ecclésiastiques s’ajoutent ceux du roi. Édits, ordonnances et règlements plus sévères les uns que les autres réglementent libelles, plaquettes, almanachs, tout ce qui simprime. Les infractions peuven t psaeyer de la peine de mort. Cest « sous peine dêtre pendu et étran »g léquune ordonnance royale du 10 septembre 1563 interdit les publications sans autorisation. L’Ordonnance de Moulins en 1566 sanctionne conjointemen ts c«ripteurs, imprimeurs et venrdse »u, un amalgame qui sera fréquemment utilisé par la suite, sils so nitn fr«acteurs de paix et perturbateurs du repos pub l»i.c Lensemble de la réglementation est reprise par Louis XIII dans une ordonnance de janvier 1629, instaurant, comme garaentie, un
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin