La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Le projet de Benoit Hamon pour faire battre le coeur de la France

40 pages
Mes chères concitoyennes, Mes chers concitoyens, Ce qu’on appelle depuis de longues années « la crise » est un changement de monde. Il suscite bien des inquiétudes, des tensions. Il peut être au contraire source d’espoir et de progrès. En tournant la page des solutions du passé, nous pouvons anticiper pour ne pas subir. Nous avons le pouvoir de casser la machine à désespérer. Je vous propose de construire le projet d’un futur désirable et commun. Les grandes transitions que nous vivons déjà bouleversent les repères, remettent en cause bien des institutions, perturbent des équilibres qui semblaient acquis. La responsabilité de la gauche est plus que jamais celle des réponses collectives aux déis posés par ces transitions. Toutes les grandes conquêtes sociales sont nées ainsi. Le monde fait face à des déis inédits : « Je veux vous le terrorisme qui a fait 230 victimes, en 2015 proposer unet 2016, dans nos villes et dans nos rues, le dérèglement écologique, le changement chemin, celui du du travail, l’affaiblissement de la démocratie, courage et de le retour d’inégalités que rien ne peut justiier. l’inventivité. » La fuite en avant identitaire, le repli dans l’obscurantisme, le commerce des peurs sont autant de tentations auxquelles il est trop facile de céder. Ce sont les impostures classiques suscitées par ceux qui sont prêts à tout pour conserver leurs privilèges.
Voir plus Voir moins
Mes chères concîtoyennes, Mes chers concîtoyens, Ce qu’on appee depuîs de ongues années « a crîse » est un changement de monde. I suscîte bîen des înquîétudes, des tensîons. I peut être au contraîre source d’espoîr et de progrès. En tournant a page des soutîons du passé, nous pouvons antîcîper pour ne pas subîr. Nous avons e pouvoîr de casser a machîne à désespérer. Je vous propose de construîre e projet d’un futur désîrabe et commun.
Les grandes transîtîons que nous vîvons déjà boueversent es repères, remettent en cause bîen des înstîtutîons, perturbent des équîîbres quî sembaîent acquîs. La responsabîîté de a gauche est pus que jamaîs cee des réponses coectîves aux déis posés par ces transîtîons. Toutes es grandes conquêtes socîaes sont nées aînsî.
Le monde faît face à des déis înédîts : « Je veux vous e terrorîsme quî a faît 230 vîctîmes, en 2015 proposer unet 2016, dans nos vîes et dans nos rues, e dérègement écoogîque, e changement chemin, celui du du travaî, ’affaîbîssement de a démocratîe, courage et de e retour d’înégaîtés que rîen ne peut justîier. l’inventivité. » La fuîte en avant îdentîtaîre, e repî dans ’obscurantîsme, e commerce des peurs sont autant de tentatîons auxquees î est trop facîe de céder. Ce sont es împostures cassîques suscîtées par ceux quî sont prêts à tout pour conserver eurs prîvîèges. Et pourtant, e cœur de a France contînue de battre de mîîers d’înîtîatîves quî montrent chaque jour que ’on va pus oîn ensembe.
Je ne détîens pas a vérîté, maîs je veux vous proposer un chemîn. C’est ceuî du courage et de ’înventîvîté. Toujours, notre socîété a vouu mettre es grandes transformatîons au servîce du progrès et de ’humanîté. De a Révoutîon françaîse à a COP 21, de a Résîstance aux grands combats ouvrîers, ce fut e combat résou de a Répubîque et, en son seîn, a mîssîon contînue de a gauche et des écoogîstes. Nous sommes déposîtaîres de cette hîstoîre, et devons en être es contînuateurs.
Afirmons a force de a France, de son hîstoîre et de sa géographîe, de ses vaeurs, de sa angue et de sa cuture, de sa dîpomatîe îndépendante et de ses armées au servîce de a sécurîté et de a paîx dans e monde. Soyons iers des atouts de a France et des Françaîs,
3
de notre jeunesse, de notre recherche, de notre puîssance marîtîme, de nos servîces pubîcs, de notre agrîcuture, de notre îndustrîe, de notre artîsanat, de nos terrîtoîres en Hexagone et dans es outre-mer, des pus ancîennes aux pus récentes.La gauche et es écoogîstes portent une espérance quî est aussî une exîgence : progresser et protéger. « À portée de vote existe un futurOuî, j’afirme qu’î est possîbe de progresser. Notre pays revendîque ’ouverture au monde désirable. » et croît à a coopératîon înternatîonae en même temps qu’î veut ixer des règes à a mondîaîsatîon et des îmîtes à un modèe de déveoppement dévoreur de ressources naturees et générateur d’înégaîtés. Cette voonté de conjuguer économîe et écoogîe, démocratîe et justîce socîae est attendue par notre peupe et par ceux du monde entîer. Je veux e progrès dans toutes ses dîmensîons.
4
Ouî, j’afirme qu’î est îndîspensabe de protéger. La protectîon n’est pas dans e repî, qu’î soît terrîtorîa, îdentîtaîre, communautaîre, maîs dans es droîts garantîs par a Répubîque îndîvîsîbe, aque, démocratîque, e socîae, décentraîsée, que je veux rénover dans une 6 Répubîque. Nous vouons a protectîon dans toutes ses dîmensîons. Protectîon socîae, écoogîque, terrîtorîae et physîque. Protectîon de a France et du contînent européen.
À portée de maîn, à portée de vote, exîste un futur désîrabe, où e travaî n’est pas facteur de souffrance maîs d’émancîpatîon, où notre modèe de productîon întègre réeement ’exîgence écoogîque, où a démocratîe retrouve e soufle qu’ee a perdu.
Au fond, nous partageons bîen pus d’aspîratîons que nous ne ’îmagînons. Ce sont ees quî ont nourrî ce projet : demaîn, î peut être e vîsage de a France, e quotîdîen des Françaîs, a base soîde sur aquee nous pourrons nous appuyer pour avancer vers un futur désîrabe.
Ce futur désîrabe, je veux e rendre possîbe, avec vous. Pour faîre battre à nouveau e cœur de a France.
Benoît HAMON
POUR UN FUTUR DÉSIRABLE, VOULOIR LE PROGRÈS SOCIAL, ÉCOLOGIQUE ET DÉMOCRATIQUE
Nous entrons dans un monde nouveau. Tout change : cîmat, technoogîes, économîe, attentes îndîvîduees et demandes coectîves. Ces boueversements portent des promesses, des déis, des dangers aussî. Dans un monde goba et compexe, î exîste un chemîn.
Innover, entreprendre, se former, maïtrîser a révoutîon numérîque, soutenîr ’agrîcuture durabe et ’économîe beue, es iîères îndustrîees d’avenîr avec eurs métîers et eurs savoîr-faîre, es petîtes et moyennes entreprîses à chaque étape de eur déveoppement ain de créer des empoîs. Bâtîr es protectîons pour es travaîeurs et es actîfs face aux évoutîons du travaî. Je propose de fonder un nouveau pîîer de a protectîon socîae, e revenu unîverse d’exîstence. I nous permettra d’aborder es mutatîons du travaî et a révoutîon numérîque avec sérenîté. I représente un soutîen înédît au revenu des casses popuaîres et moyennes, un înstrument puîssant de utte contre a pauvrété et toutes es précarîtés.
Faîre naïtre un nouveau modèe de déveoppement tempérant et durabe. Les objectîfs sont caîrs et mobîîsateurs pour notre socîété : învestîr massîvement dans a rénovatîon thermîque des ogements et es transports durabes ; poursuîvre a transîtîon énergétîque pour es partîcuîers, es entreprîses, es bassîns de vîe ; utter contre es poutîons et pour a santé envîronnementae, faîre respecter des règes socîaes, sanîtaîres, envîronnementaes, éthîques dans a monde.
Faîre respîrer a démocratîe. Je vous propose de construîre e une 6 Répubîque quî remettra e cîtoyen au cœur de a décîsîon pubîque. Une démocratîe quî ne se résîgne pus à être întermîttente et îmmature, maîs quî croît à ’înteîgence coectîve pour faîre ensembe es choîx quî décîderont ’avenîr de notre pays.
7
8
POUR LE TRAVAIL ET L’EMPLOI, RÉUSSIR LA TRANSITION ÉCONOMIQUE
Pour créer esEMPLOIS DE DEMAINet réduîre vraîment e chômage, je dépoîeraî un programme d’învestîssements stratégîques. Je porteraî ’effort de recherche et déveoppement à 3 % du PIB. Je anceraî un pan de 100 mîîards d’euros sur cînq ans pour a rénovatîon urbaîne et thermîque, et pour e bîen vîvre en vîe et dans a ruraîté.
J’encourageraî es entreprîses àRÉINVESTIR LEURS BÉNÉFICESpar a moduatîon de ’împôt sur es socîétés.
Nous ferons de a FranceUN PAYS EN POINTE SUR LE NUMÉRIQUE, en déveoppant ’accès au très haut débît ixe et mobîe sur ’ensembe du terrîtoîre. J’assureraî a transîtîon numérîque des organîsatîons et ’approprîatîon des usages numérîques par tous (a médîatîon numérîque, e numérîque éducatîf et a montée en compétences des actîfs).
Pour une économîe renforcée face à a mondîaîsatîon, j’accorderaî a prîorîté auMADE IN FRANCE: 50 % des marchés pubîcs seront réservés aux petîtes et moyennes entreprîses (PME-PMI-TPE), j’întroduîraî des causes socîaes, envîronnementaes, d’empoî et de « produîre oca ». Les entreprîses quî déocaîsent devront rembourser es aîdes pubîques reçues. Je m’opposeraî aux traîtés de îbre-échange (CETA et TAFTA) quî menacent nos préférences coectîves. J’excuraî es servîces pubîcs et ’agrîcuture du champ des négocîatîons commercîaes.
Pour aîder nosPETITES ET MOYENNES ENTREPRISESà se déveopper, je facîîteraî eur accès aux inancements à tous es stades de eur croîssance. La Banque Pubîque d’Investîssement (BPI) întervîendra en garantîe comme en prêteur orsque es banques seront rétîcentes à accompagner es projets. Je créeraî une monnaîe aternatîve înter-entreprîses quî eur permettra de s’échanger des servîces sans mobîîser eur trésorerîe.
PourPROTÉGER NOS AGRICULTEURS, je défendraî eur posîtîon dans es contrats avec a grande dîstrîbutîon, j’améîoreraî eurs condîtîons de travaî, ’accès aux soîns et à eurs droîts socîaux. Je défendraî une poîtîque agrîcoe commune (PAC) quî prévoît des mécanîsmes de réguatîon des marchés et des rîsques, et donne une prîorîté aux petîtes et moyennes expoîtatîons.
Nous poursuîvrons e changement d’échee de ’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE(ESS)en nous donnant pour objectîf a créatîon de 500 000 empoîs. Le programme d’învestîssement d’avenîr sera mobîîsé au servîce des secteurs prîorîtaîres (petîte enfance, grand âge....)
Ain de protéger nos entreprîses et nos empoîs de a inance spécuatîve, je révîseraî aLOI DE SÉPARATION BANCAIREen cantonnant effectîvement ’ensembe des actîvîtés de marché des banques. Pour promouvoîr une inance pus încusîve et pus dîversîiée, je favorîseraî es banques éthîques en mettant en pace une régementatîon dîfférencîée, adaptée aux étabîssements vertueux.
Je favorîseraî ’étabîssement deCONTREPARTIES RÉELLESet négocîées, en termes d’empoî, de recherche, d’înnovatîon, ou de réductîon du temps de travaî, au crédît d’împôt pour a compétîtîvîté et ’empoî (CICE) dans es entreprîses de pus de 50 saarîés.
Pour répondre aux mutatîons du travaî, je créeraî uneCONTRIBUTION SOCIALE SUR LES ROBOTS. Ee aîmentera un Fonds de Transîtîon Travaî (FTT), dont a mîssîon sera de créer autant d’empoîs nouveaux que ceux quî dîsparaïtront, et de inancer a formatîon des saarîés à ces nouveaux métîers. Les entreprîses dont a robotîsatîon s’accompagne d’une augmentatîon des effectîfs seront dîspensées de cette contrîbutîon.
Pour permettre à ceux quî ont moîns de vîvre mîeux,NOUSAUGMENTERONS LE SMIC ET LES MINIMA SOCIAUX. J’encourageraî a négocîatîon des partenaîres socîaux, notamment sur es saaîres, ’encadrement des contrats précaîres, a reconnaîssance des quaîicatîons, ’améîoratîon des condîtîons de travaî.
Je créeraîUN REVENU UNIVERSEL D’EXISTENCE(RUE). I permettra, dans une premîère étape, d’augmenter, automatîquement, e revenu des actîfs, ouvrîers, empoyés, îndépendants et étudîants dont es revenus sont înférîeurs à 2 200 euros net, et prîorîtaîrement ceux dont es moyens sont es pus faîbes.
DÈS 2018 :
Un étudîant quî travaîe 1 jour par semaîne
Un agrîcuteur ou une assîstante maternee quî perçoît 50% d’un smîc
Un coupe d’ouvrîers au smîc
AVANT
231 €
576 €
2 304 €
APRÈS
749 €
973 €
2 694 €
EXTENSION :Je réunîraî ensuîte une conférence socîae pour programmer es étapes suîvantes quî permettront a généraîsatîon progressîve du RUE à ’ensembe des Françaîs et son augmentatîon à 750 euros.
9
10
Pour progresser tout au ong de a vîe, chaque actîf auraDROIT À UN AN DE CONGÉFORMATIONpour acquérîr un dîpôme ou une quaîicatîon. Je déveopperaî égaement ’apprentîssage.
Je reconnaïtraî eBURNOUT(syndrome d’épuîsement professîonne) comme maadîe professîonnee, et j’învîteraî es entreprîses à engager des actîons de preventîon.
NousREMPLACERONS LA LOI TRAVAIL PAR UNE NOUVELLE LOI, quî, en concertatîon avec es partenaîres socîaux, encouragera a poursuîte de a réductîon coectîve du temps de travaî sur a base du voontarîat et par a négocîatîon, renforcera e compte pénîbîîté et e compte personne d’actîvîté, confortera e droît à a déconnexîon, rétabîra e prîncîpe de faveur.
Nous engagerons aRÉFORME DU RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS(RSI)pour qu’îs aîent es mêmes droîts que es saarîés.
Pour garantîr à tous e meîeur nîveau de protectîon et utter contre ’ubérîsatîon débrîdée, je créeraî un STATUT DE L’ACTIF. I permettra aux travaîeurs quî ne bénéicîent pas aujourd’huî de a protectîon du Code du travaî et du régîme généra de a Sécurîté socîae d’accéder à un soce de protectîons et de droîts fondamentaux.
POUR PRÉSERVER NOTRE PLANÈTE, TRANSFORMER NOTRE MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT
Au moîns50 % DE REPAS BIOou îssus des cîrcuîts courts seront servîs dans a restauratîon coectîve. J’appîqueraî un taux de TVA réduît aux produîts bîo et j’aîderaî à a structuratîon des iîères de productîon bîoogîque et équîtabe.
J’înterdîraî esPERTURBATEURS ENDOCRINIENSet proposeraî desALTERNATIVES AUX PESTICIDES, en commençant par es pus dangereux.
Je anceraî un pan d’eficacîté et deSOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE(îsoatîon, transports en commun, véhîcues propres). J’încîteraî à a réutîîsatîon des matérîaux, à ’éco-conceptîon, à des pans zéro déchet et à a sortîe programmée de ’încînératîon.
Je porteraî à50 % LA PART DES ÉNERGIES RENOUVELABLESdans e mîx éectrîque d’îcî 2025 en favorîsant a productîon décentraîsée et cîtoyenne d’énergîe, avec un objectîf de 100 % de ’énergîe en 2050. Pour sortîr du nucéaîre à ’horîzon d’une génératîon (objectîf 25 ans), je fermeraî es réacteurs en in de vîe durant e quînquennat et je garantîraî es empoîs du secteur énergétîque.
Pour uneFISCALITÉ PLUS VERTE, je modueraî a TVA en fonctîon de ’empreînte envîronnementae, je pafonneraî puîs supprîmeraî progressîvement es nîches iscaes antî-envîronnementaes en commençant par a iscaîté du dîese, en mettant en pace une taxe carbone. Les ressources correspondantes seront rendues aux ménages et aux terrîtoîres.
En in de mandat, es oîs de inance devront être conformes avec esOBJECTIFS DE LA COP 21.
Pour préserver aBIODIVERSITÉ, je créeraî un Conservatoîre des terres agrîcoes ain de rendre opposabes es schémas d’aménagement et de protectîon de a nature. J’agîraî pour enrayer ’artîicîaîsatîon des sos et ’étaement urbaîn. Je déveopperaî e bîomîmétîsme.
PourLUTTER CONTRE LES PARTICULES FINESdans ’aîr, responsabes de pus 40 000 décès par an, je programmeraî a sortîe maïtrîsée du dîese à horîzon 2025 pour es voîtures neuves.
Pour déveopper esNOUVELLES MOBILITÉS, j’offrîraî des aternatîves à a voîture îndîvîduee. Je donneraî a prîorîté à a rénovatîon et au déveoppement du ferrovîaîre. Je conieraî a gestîon e de ’écotaxe aux Régîons. Je m’opposeraî au nîveau européen au 4 paquet ferrovîaîre quî entend întensîier a concurrence. Je refuseraî a prîvatîsatîon des aéroports régîonaux.
J’înscrîraî dans a Constîtutîon aPRÉSERVATION DES BIENS COMMUNSenvîronnementaux, comme ’eau et ’aîr.
Je veîeraî auBIENÊTRE ANIMALen mettant en œuvre es préconîsatîons de a commîssîon d’enquête sur es abattoîrs en s’assurant des condîtîons d’éevage et de transport et en déveoppant des méthodes de rempacement à ’expérîmentatîon anîmae.
J’organîseraî desCONFÉRENCES DE CONSENSUSorsqu’est étabîe ’exîstence d’un ourd împact écoogîque d’un grand projet d’învestîssement oca ou natîona. Cea permettra ’émergence de soutîons devant aîer économîe, socîa et écoogîe.
11
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin