Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les processus de paix dans les sociétés démocratiques : Le rôle ...

De
13 pages

Les processus de paix dans les sociétés démocratiques : Le rôle ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 186
Signaler un abus
Les processus de paix dans les sociétés démocratiques : Le rôle des SIC Mathieu Crettenand Université de Genève, SES, Programme en sciences de la communication et des médias mathieu.crettenand@bluewin.ch Axe : SIC et Sociétés Mots-clefs : SIC – Médias - Politique – Conflit – Paix En ce début de XXIème siècle, les processus de résolution des conflits dans les sociétés démocratiques peuvent difficilement faire abstraction de la variable médiatique. La compréhension des enjeux communicationnels et médiatiques d’un processus de paix devient aujourd’hui indispensable à la maitrise des dynamiques et des temps de tels processus. En renversant la problématique du rôle des médias dans les conflits à celui dans la construction de la paix, cette communication a pour objet d’initier une réflexion sur les logiques d’action des journalistes dans le traitement médiatique des processus de paix. A partir de la tentative de résolution du conflit basque qui s’est déroulée entre 2005 et 2007, la communication éclaire les possibilités d’interventions des SIC dans les processus de paix dans les sociétés démocratiques en identifiant les mécanismes médiatiques dans de tels processus. Une attention particulière est portée sur les fonctionnements médiatiques pouvant favoriser l’apaisement ou inversement aggraver les tensions entre les antagonistes.  Introduction Les conflits armés de haute ou basse intensité sont des faits difficiles à décrypter. Pour les cerner complètement, dépassant la violence des affrontements, il est nécessaire de comprendre les multiples dimensions construisant et perpétuant les conflits. Ces analyses soulevant des questions identitaires, ethniques, religieuses, idéologiques, juridiques et territoriales font appel aux savoirs spécifiques des différentes sciences sociales. Le principe de la compréhension des causes d’un conflit constitue un des préalables nécessaires pour entrevoir les solutions de sortie. Les médiateurs et institutions de médiation, sous-pesant les intérêts respectifs des parties en conflit, élaborent des propositions de résolution articulées en tenant compte d’analyses scientifiques préalables. Si la science politique, la sociologie, l’histoire ou encore la géopolitique sont incontournables dans ce processus, les sciences de l’information et de la communication (SIC) sont amenées, à l’avenir, à devenir déterminantes dans les processus de résolution de conflits ou processus de paix. La compréhension des enjeux communicationnels et médiatiques d’un processus de paix devient aujourd’hui indispensable à la maitrise des dynamiques et des temps d’une telle transformation politique. Les sociétés démocratiques vivant dans un monde dans lequel les médias sont omniprésents ( media-centered world, Peri, 2004), les architectes de la résolution des conflits ne peuvent ignorer aujourd’hui la variable médiatique. Les médias ont changé les règles et la nature du champ politique des démocraties et les parties en conflit ont particulièrement besoin des médias pour communiquer. Nous pouvons émettre l’hypothèse que les médias ont, pour leur part, une dépendance moindre, étant donné qu’ils ont d’autres événements à couvrir. C’est justement cette asymétrie qui donne encore plus de pouvoir aux médias dans un conflit (Ellis, 2006). Il ne s’agit pas d’accorder une puissance démesurée et hégémonique aux médias, mais, inscrits dans la logique et la réalité de la communication moderne, les conflits politiques
 
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin