La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Que faisons-nous de notre mandat régional ?

10 pages
p o i n td ’ é ta p e 2 0 1 6 - 2 0 1 7 q u ef ai s o n s - n o u s d en o t r em a n d at r é g i o n a l? Depuis l’installation du nouveau Conseil régional, le 4 janvier 2016, notre groupe écologiste et citoyen compte 9 femmes et 9 hommes issus des 12 départements de la région. Elu•e•s sur une liste de fusion conduite par Alain Rousset au second tour, nous sommes engagé•e•s dans ce mandat sur la base d’un accord programmatique de transition écologique et énergétique en Nouvelle-Aquitaine. Nous ne sommes pas seulement des conseillers régionaux, nous sommes avant tout des militants de l’écologie qui mettons collectivement en œuvre la transition écologique partout où nous nous trouvons. Nous considérons que l’Assemblée régionale et toutes les structures où nous siégeons en son nom sont autant de leviers pour faire partager et concrétiser nos valeurs. Après plus d’un an et demi de mandat, notre groupe peut présenter ses principales contributions à la politique régionale, le travail déjà effectué et les perspectives d’avenir. Tour d’horizon. 1 Énergie Climat Agriculture 2 4 Revenu de base 5 Biodiversité Citoyenneté 6 8 Climat Agissons dans la transversalité 2 a transition énergéL tique doit s’appliquer à l’ensemble des domaines de compétences de la Région et c’est le sens de l’action engagée par les écologistes, en co-construction avec les acteurs de terrain.
Voir plus Voir moins
p o i n t d ’ é t a p e 2 0 1 6  2 0 1 7
q u e f a i s o n s  n o u s d e n o t r e m a n d a t r é g i o n a l ?
Depuis l’installation du nouveau Conseil régional, le 4 janvier 2016, notre groupe écologiste et citoyen compte 9 femmes et 9 hommes issus des 12 départements de la région. Elues sur une liste de fusion conduite par Alain Rousset au second tour, nous sommes engagées dans ce mandat sur la base d’un accord programmatique de transition écologique et énergétique en Nouvelle-Aquitaine. Nous ne sommes pas seulement des conseillers régionaux, nous sommes avant tout des militants de l’écologie qui mettons collectivement en œuvre la transition écologique partout où nous nous trouvons. Nous considérons que l’Assemblée régionale et toutes les structures où nous siégeons en son nom sont autant de leviers pour faire partager et concrétiser nos valeurs. Après plus d’un an et demi de mandat, notre groupe peut présenter ses principales contributions à la politique régionale, le travail déjà effectué et les perspectives d’avenir. Tour d’horizon. 1
 Énergie Climat
Agriculture
2
4
Revenu de base 5
Biodiversité
Citoyenneté
6
8
Climat Agissons dans la transversalité
2
a transîtîon énergé-L tîque doît s’appîquer à ’ensembe des do-maînes de compétences de a Régîon et c’est e sens de ’actîon engagée par es écoogîstes, en co-constructîon avec es acteurs de terraîn. Des objectîfs précîs et ambîtîeux ont été po-sés : d’îcî à a in de a mandature, dîmînuer de 30 % es consommatîons d’énergîe et de 30 % es émîssîons de gaz à effet de serre ; atteîndre 32 % d’énergîes renouveabes.
Le COPTEC : transversaîté et co-constructîon Le Conseî permanent de a tran-sîtîon énergétîque et du cîmat (COPTEC) améîore a gouver-nance et favorîse ’întégratîon de a transîtîon énergétîque dans ’ensembe des poîtîques portées par a Régîon (agrîcuture, trans-ports, envîronnement, déveop-pement économîque, formatîon, empoî…). En înterne du Conseî régîona, î crée a transversaîté entre es dî-rectîons quî mettent en pace es actîons décîdées par es éus. En externe, son comîté régîona des acteurs rassembe pus de cînq cents organîsatîons ; c’est un îeu de proposîtîons par es acteurs ocaux, pubîcs et prîvés.
COPTEC
L’AREC : Agence régîonae d'évauatîon envîronne-ment et cîmat L’AREC, étendue de Poîtou-Cha-rentes à a Nouvee-Aquîtaîne, a pour mîssîons ’observatîon et e suîvî des poîtîques envîron-nementaes de a Régîon dans es domaînes de a productîon et a consommatîon d’énergîe, es émîssîons de gaz à effet de serre, es ressources de bîomasse aîn-sî que a préventîon et a gestîon des déchets. Ee permet de dîs-poser de données chîffrées par secteur et par terrîtoîre.
Stratégîe bas carbone : une neutraîté carbone d’îcî 2050 La « stratégîe Nouvee-Aquîtaîne bas carbone » a pour objectîf de réduîre es émîssîons de gaz à ef-fet de serre tout en préservant es ressources naturees, de créer des empoîs non déocaîsabes en favorîsant es énergîes renou-veabes produîtes et consom-mées sur pace. Ee întègre es facteurs socîaux et vîse à adapter es stratégîes de déveoppement, pour remettre en cohérence pro-ductîon et consommatîon.
3
Terra Énergîes : un fonds d’învestîssement pour es énergîes renouveabes Terra Énergîes a pour mîssîon d’accompagner inancîèrement des projets dans e domaîne des énergîes renouveabes. Ce fonds favorîse a structuratîon de i-îères contrîbuant à améîorer e mîx énergétîque. I partîcîpe à créer de a vaeur économîque au nîveau oca. I dîspose sur 4 ans de 8,2 mîîons d’euros devant engendrer envîron 150 mîîons d’euros de projets.
ARTÉÉ : massîicatîon et ré-novatîon énergétîque go-bae des ogements L’Agence Régîonae pour es Travaux d’Économîes d’Énergîe (ARTÉÉ) va aîder à massîier a rénovatîon énergétîque des o-gements des proprîétaîres prî-vés en Nouvee-Aquîtaîne. Ee accompagne es partîcuîers de manîère personnaîsée : conseî, dîagnostîc, travaux, suîvî post travaux pendant 3 ans et aîde au inancement. Depuîs févrîer 2017, es partî-cuîers, sous condîtîon de res-sources, peuvent obtenîr une aîde au dîagnostîc et à ’accompagne-ment de eurs travaux : 710 € par foyer.
Custer énergîe et stockage: structurer des iîères de productîon énergétîque Ain de paîer a dîsponîbîîté întermîttente des énergîes re-nouveabes, un custer énergîe et stockage a été créé e 12 juî-et 2017 en partenarîat avec ’Agence de déveoppement et d’înnovatîon, ’Ademe (Agence de ’Envîronnement et a Maïtrîse de ’Energîe) et e CEA-LITEN (a-boratoîre d’înnovatîon pour es technoogîes des énergîes nou-vees et es nanomatérîaux). Son but est de répondre aux op-portunîtés îndustrîees des nou-veaux marchés de ’énergîe. I va aussî soutenîr e déveoppement de ’économîe cîrcuaîre et de a consommatîon ocae.
Accîmaterra : un rapport scîentîique sur es dérè-gements cîmatîques Présîdé par e cîmatoogue Hervé Le Treut, expert auprès du GIEC (Groupe d’Experts Intergouverne-menta sur ’Évoutîon du Cîmat), ce comîté scîentîique réunît 22 spécîaîstes de toutes dîscîpînes de a régîon Nouvee-Aquîtaîne. Son rapport, prévu in 2017, îden-tîiera es moyens d’agîr sur es dérègements cîmatîques.
Suivez les vidéos deFrançoise Coutant sur notre site: économies d’énergie, transition écologique, agriculture et alimentation
Et aussî…
• Encouragement à a créatîon de statîons de bîo-méthane, carburant pour es transports de marchandîses et de voyageurs ; • Soutîen aux projets partîcîpatîfs et cîtoyens de transîtîon énergétîque ; • Soutîen à a productîon d’éectrîcîté en autoconsommatîon, dont e stockage, pour es coectîvîtés, es entreprîses, es assocîatîons ; • Extensîon du dîsposîtîf Réno’Aqt à ’ensembe de a Régîon, pour a rénovatîon thermîque des ogements socîaux des petîtes communes ; • Accompagnement des Espaces Info-Energîe (52 conseîers pour 33 structures) ; • Appe à projets en partenarîat avec ’ADEME pour accompagner 12 nouveaux terrîtoîres à énergîe posîtîve (TEPOS) s’ajoutant aux 12 exîstants ; • Premîer partenarîat purîannue entre a Régîon et es 13 syndîcats départementaux d’éectrîcîté et d’énergîe de Nouvee-Aquîtaîne ; • Appe à projets « înnovatîon » pour e déveoppement des énergîes marînes ; • Structuratîon et accompagnement des iîères vertes : matérîaux de constructîon et d’îsoatîon (paîe, boîs, chanvre…) ; énergîes renouveabes (hydroîen, hydrogène…) ; • Aîdes aux entreprîses condîtîonnées à ’eficacîté énergétîque et mîse en pace de conventîons d’eficacîté énergétîque. La premîère a été sîgnée avec ’une des 50 îndustrîes es pus consommatrîces d’énergîe de a régîon.
3
4
Agriculture biologique Nous choisissons l’ambition
ous ’împusîon des S . . éu e s écoogîstes, un travaî de fond a été mené pour aboutîr à des aîdes stabîîsées pour a conversîon et e maîn-tîen en agrîcuture bîo et pour construîre un pacte d’ambîtîon régîonae en assocîant toute a iîère.
Un pacte unîque en France Le pacte d’ambîtîon régîonae pour ’agrîcuture bîoogîque vîse à mutîpîer par deux a surface agrîcoe utîe de a Nouvee-Aquî-taîne en bîo et à déveopper ’en-sembe de a iîère. Unîque en France, î assocîe acteurs et i-nanceurs. Après son adoptîon par ’assembée régîonae, e pacte a été sîgné par ’État, a Régîon, es agences de ’eau, es chambres d’Agrîcuture et es organîsatîons professîonnees d’agrîcuteurs et de transformateurs. L’approche transversae retenue pour sa mîse en œuvre permet-tra d’ampîier ’actîon régîonae en întervenant à chaque étape de a iîère bîo : de a formatîon à a productîon, en passant par a transformatîon et ’approvîsîon-nement de a restauratîon coec-tîve.
Sécurîser es aîdes à a conversîon et au maîntîen Face à une demande toujours pus împortante de produîts îs-sus de ’agrîcuture bîoogîque, a Nouvee-Aquîtaîne, premîère régîon agrîcoe de France, a un rôe essentîe à jouer. Sous ’îm-pusîon du groupe écoogîste, es inancements ont été sécurîsés pour es aîdes à a conversîon des expoîtatîons vers e bîo aînsî que es aîdes destînées au maîn-tîen de cees déjà en bîo. L’ob-
Suivez la vidéo deJérôme Orvaininterviewé parLéonore Moncond’huy sur notre site
jectîf est d’atteîndre 10 % de a surface agrîcoe utîe en bîo en 2020, puîs 20 % en 2027. Pour y parvenîr, e budget pour a pérîode 2017-2020 est aug-menté de façon sîgnîicatîve : aux 85 mîîons d’euros déjà programmés, vont être ajoutés 28 mîîons d’euros, dont 19 mî-îons réaffectés depuîs des fonds européens FEADER (Fonds euro-péen agrîcoe pour e déveoppe-ment rura) et 9 mîîons en fonds propres.
os socîétés sont fragîîsées par des bouever-Nsements technoogîques, économîques et so-cîétaux d’une ampeur înédîte. I faut donc envîsa-ger des soutîons înnovantes pour sortîr des crîses structurees auxquees nous faîsons face.
Loîn des préjugés, nous devons expérîmenter e revenu unîverse Les écoogîstes réléchîssent depuîs ongtemps à ’înstauratîon d’un revenu unîverse (ou revenu de base). C’est pourquoî ’accord pro-grammatîque des éectîons régîonaes a prévu que soît menée une rélexîon sur cet outî socîéta înnovant. I s’agît de questîonner es îens tradîtîonnes quî reîent depuîs pus d’un sîèce e revenu et ’empoî. Cette recherche-actîon doît per-mettre, dans un premîer temps, d’étudîer a faîsabîîté d’une expérî-mentatîon sur e revenu unîverse, maîs égaement es changements économîques et socîaux qu’înduîraît une tee mesure. Ce travaî est effectué par un comîté scîentîique, composé de chercheurs venus de dîfférents horîzons ain de prîvîégîer une approche înterdîscîpînaîre. Ee devraît déboucher sur a proposîtîon d’hypothèses à tester ors d’une expérîmentatîon.
Les sémînaîres quî font avancer a rélexîon Le revenu unîverse est envîsagé par ses partîsans comme un iet de sécurîté pour es entrepreneurs et es étudîants, un compément pour es travaîeurs précaîres, un moyen de rémunérer des actîvîtés exîstantes non-saarîées et une partîe de a soutîon à a pauvreté et à ’excusîon. Permettant d’assurer a sécurîsatîon des parcours de vîe de chacun, î pourraît constîtuer un vérîtabe outî d’émancîpatîon. À ’îssue d’un travaî en ateîers partîcîpatîfs, une conférence ouverte au pubîc s’est tenue et dîfférents întervenants ont pu débattre des enjeux du revenu unîverse. Un deuxîème sémînaîre du comîté de ré-lexîon étudîera a questîon du inancement.
Nous travaillons à un avenir sans violence pour le Pays Basque
5
Revenu de base Inventons de nouvelles formes de solidarité
e groupe a soutenu sans réserve ’înîtîatîve de L désarmementauPaysBasque. Nous avons a convîctîon que e dépôt des armes est îndîspensabe à une résoutîon déinîtîve du conlît et pour empê-cher un retour de a vîoence. Les éu-es écoogîstes se sont donc mobîîsés pour défendre des « artîsans de a paîx » et nous avons partîcîpé au grand ras-sembement pour e désarmement, en avrî 2017 à Bayonne.
Environnement et biodiversité Remettons la nature au centre de nos actions
e nombreux chan-Dtîers ont été ouverts en ce début de mandat, et queques-uns déjà aboutîs, pour que ’en-vîronnement et a bîodî-versîté soîent des enjeux poîtîques majeurs. De ’înventaîre scîentîique à a protectîon des es-pèces et des mîîeux et au renforcement du îen avec a nature comme source d’émerveîement et de connaîssance.
Un « GIEC » bîodîversîté Un comîté scîentîique sur a bîo-dîversîté a été ancé pour fournîr des données précîses sur a bîodî-versîté et son érosîon, ain que a Régîon puîsse aer pus oîn dans ses poîtîques pubîques. L’état des îeux s’întéresse aux mîîeux aquatîques, marîns, terrestres un rôe cé pour a bîodîversîté et fera a synthèse des travaux en permettant a reproductîon déjà réaîsés dans ces domaînes. sexuée des pantes à leurs : 80 % Face à ’érosîon spectacuaîre des cutures à travers e monde de a bîodîversîté observée – un sont dépendantes de ’actîvîté cînquîème de toutes es espèces des însectes pour a poînîsa-vîvantes pourraît dîsparaïtre dans tîon, au premîer rang desques es 30 ans –, î s’agît d’évauer es abeîes. La dîsparîtîon de ces ’ampeur des conséquences sur însectes met en pérî ’équîîbre es actîvîtés humaînes, sur a aîmentaîre humaîn. L’urgence santé et sur e cadre de vîe. à agîr pour enrayer a très forte mortaîté des poînîsateurs est Protectîon des însectesdésormaîs prîse en compte en poînîsateursRégîon Nouvee-Aquîtaîne. Ce Un pan de protectîon des po- pan dîspose d’un budget sîgnî-înîsateurs a été adopté in juîn. icatîf d’un demî-mîîon d’euros. Les însectes poînîsateurs jouent C’est une premîère en France. 6
Bîomîmétîsme : respecter a nature et s’en înspîrer L’escargot adhère aux surfaces humîdes grâce à sa bave : cecî înspîre es chercheurs pour în-venter des coes médîcaes non soubes dans e sang.L’IFREMER (Instîtut Françaîs de Recherche pour ’Expoîtatîon de a Mer) dé-veoppe une hydroîenne basée sur une membrane soupe quî ondueraît sous ’eau à ’îmage de ’anguîe. Ce projet vîse à obte-nîr une énergîe propre, durabe et moîns chère. Ces démarches d’înnovatîon, dont e prîncîpe se nomme bîomîmétîsme, s’îns-
pîrent des organîsmes vîvants pour tîrer partî des înventîons produîtes par a nature. C’est une doube révoutîon cuturee et în-dustrîee. Grâce aux écoogîstes, a Nouvee-Aquîtaîne a ’ambî-tîon d’être une régîon pîote dans e déveoppement de cette iîère.
Apprendre du contact avec a Nature À ’îssue d’une concertatîon avec es assocîatîons, acteurs înstîtu-tîonnes, entreprîses, ou syndîcats nous avons faît e choîx d’une ap-proche gobae : mettre a reatîon Homme-Nature au centre d’une nouvee poîtîque « éducatîon nature et envîronnement pour un déveoppement soutenabe ». I s’agît de permettre à tous es pu-bîcs de s’émerveîer et de se re-connecter à notre envîronnement pour acquérîr des connaîssances, des vaeurs, des compétences, une expérîence et une anayse. Objectîf : agîr, îndîvîdueement et coectîvement ain de résoudre es probèmes actues et futurs de ’envîronnement et dîmînuer notre empreînte écoogîque.
Pas de Pyrénées sans ses ours ! La survîe du pantîgrade dans es Pyrénées occîdentaes ne tîent pus qu’à un i, ou pus précîsé-ment à a vîe de deux mâes. Le groupe écoogîste œuvre sans reâche pour a réîntroductîon de femees, ain de ne pas réduîre à néant pusîeurs décennîes d’ef-forts en faveur de a bîodîversîté et de a cohabîtatîon entre ’ours et e pastoraîsme. La présence de ’ours, étroîtement îée à ’îdentîté profonde des Py-rénées est un atout pour e déve-oppement d’un tourîsme durabe dont certaînes coectîvîtés o-caes se saîsîssent pour créer de ’empoî oca et préparer ’avenîr. La décîsîon est désormaîs dans es maîns du mînîstre de ’écoo-gîe et nous espérons qu’î saura prendre a décîsîon quî s’împose.
Suivez les vidéos deNicolas Thierry sur notre site: 7 ours, pollinisateurs, biodiversité
Et aussî…
• Créatîon de ’agence régîonae de a bîodîversîté Nouvee-Aquîtaîne, née du regroupement de 'ARBA (Agence régîonae de a bîodîversîté Aquîtaîne) et de 'ORE (Observatoîre régîona de ’envîronnement Poîtou-Charentes) ; • Concertatîon avec des scîentîiques et avec es usagers, sur es enjeux de a ressource en eau, préaabement à a déinîtîon d’une nouvee poîtîque régîonae ; • Nouveau cadre d’înterventîon purîannuee pour es PNR (Parcs natures régîonaux), co-éaboré avec es parcs, vote de a charte pour cassement du PNR Médoc et ancement des études d'opportunîtés pour es deux nouveaux PNR de Gâtîne poîtevîne et Montagne basque ; • Préparatîon d’un règement d’înterventîon pour a protectîon du îttora et a gestîon des rîsques côtîers ; • Préparatîon du Pan régîona de préventîon et de gestîon des déchets, assortî d'une feuîe de route pour ’économîe cîrcuaîre.
7
e groupe s’est mobîîsé sur un voet împortant Lde a poîtîque régîonae : e soutîen à a structu-ratîon du monde assocîatîf et à ’engagement de a jeunesse à travers e Servîce cîvîque.
La Régîon compte pus de 120 000 assocîatîons, grâce à ’împîca-tîon de 1,2 mîîons de bénévoes – soît 25 % des Néo-aquîtaîn-e-s et de 160 000 saarîés –, soît 11 % de ’empoî saarîé en Régîon. Ees jouent un rôe essentîe dans a vîtaîté socîae, cuturee, économîque de notre terrîtoîre. Dans un contexte d’harmonîsatîon dîficîe, e premîer règement d’în-terventîon voté en févrîer 2017 a permîs de réafirmer notre soutîen à a structuratîon et au déveoppement des réseaux assocîatîfs, à a formatîon des bénévoes, au dîsposîtîf oca d’accompagnement maîs aussî à ’empoî au seîn des assocîatîons et aux projets assocîatîfs înnovants, en partîcuîer en mîîeu rura. Le voontarîat des jeunes vîa e Servîce cîvîque est égaement un axe fort de notre poîtîque en matîère de cîtoyenneté. I nous sembe es-sentîe de réafirmer que e Servîce cîvîque doît rester une expérîence d’engagement, au servîce de causes prîorîtaîres d’întérêt généra. Un règement d’înterventîon spécîique a été voté, afirmant e Servîce cîvîque en tant qu’espace de formatîon des jeunes comme cîtoyens, tout en favorîsant eur însertîon professîonnee. Ces deux règements d’înterventîon ont bénéicîé du soutîen du Conseî Économîque Socîa et Envîronnementa Régîona (CESER), quî regroupe es acteurs so-cîaux de notre grande régîon.
Vie associative et Service civique Des missions d’intérêt général
RéRdéadcMtauqteîdcercîtîoneCrét:neohpJhgcAn:etnfaè:soCV-SCéor:juonruuqnîSîsnkPae,tFerédîarssc,îDIsanrd,LsVîdorgèeCa,ornbmearaubreeeBîNdoèenRvîvue,én,HemsodDrDqîî,nîN,eauaoncCîheueoacsJustnreenîdîseeDGy
Groupe écologiste et citoyen EELV Région Nouvelle-Aquitaine Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes Hôtel de Région, 14, rue François-de-Sourdis 33077 Bordeaux Cedex 8 ElusEELVNvleAqueluesecologistes.regionaquitaineelus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr05 57 57 80 95
Groupe écologiste et citoyen EELV Région Nouvelle-Aquitaine Aquitaine–Limousin–Poitou-Charentes Hôtel de Région 14, rue François-de-Sourdis 33077 Bordeaux Cedex
Vice-présidente climat et transition énergétique FRANÇOISECOUTANT Angouême Membre de la Commission permanente Commission 10 Transition énergétique et écologique FCoutant GIA 8 Transition énergétique et écologique 16 FrancoîseCoutant.NouvelleAquîtaîne francoîse.coutant@nouvelle-aquîtaîne.fr
NICOLASTHIERRY
nthîerry nîcolas.thîerry.14 nîcolas.thîerry@nouvelle-aquîtaîne.fr
LIONELFREL
LîonelFrel lîonel.frel lîonel.frel@nouvelle-aquîtaîne.fr
MARTINEALCORTA
martalcorta martîne.alcorta martîne.alcorta@nouvelle-aquîtaîne.fr
Vice-président environnement et biodiversité Créon Membre de la Commission permanente Commission 10 Transition énergétique et écologique GIA 8 Transition énergétique et écologique 33
Président du groupe Membre de la Commission permanente Bergerac Commission 1 Finances Budget Commission 9 Formation professionnelle 24 GIA 2 Formation professionnelle GIA 10 Education Lycées
Missionnée sur le revenu de base Bèges Membre de la Commission permanente Commission 3 Développement économique et TIC GIA 12 Economie territoriale et innovation sociale 33
Délégué à l’agroécologie et à l’agriculture biologique JÉRÔMEORVAIN Élu de territoire Pays Sud Creusois Vîdaîat Membre de la Commission permanente GIA 5 Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer, montagne 23 jerome.orvaîn Commission 6 Agriculture, agroalimentaire, jerome.orvaîn@nouvelle-aquîtaîne.fr forêt, mer, montagne
MARYSECOMBRES
MaryseCombres maryse.combres maryse.combres@nouvelle-aquîtaîne.fr
NICOLASGAMACHE
nîcolas.gamache3 nîcolas.gamache@nouvelle-aquîtaîne.fr
Déléguée à l’efIcacité énergétique et aux énergies renouvelablesSte-Coombe en Bruîhoîs Membre de la Commission permanente Commission 3 Développement économique et TIC 47 GIA 1 Développement économique et TIC
Délégué au patrimoine naturel Élu de territoire de Gâtine Coutîères Commission 1 Finances Budget GIA 9 Enseignement supérieur et recherche 79
Déléguée à la vie associative et au volontariat LÉONOREMONCONDHUY Poîtîers Commission 2 Éducation, Lycées, Maîtrise d’ouvrage www.vertetpasmure.fr Commission 8 Enseignement supérieur et recherche L_Moncondhuy GIA 11 Sports, jeunesse, solidarités, handicap 86 LMoncondhuyCR leonore.moncond-huy@nouvelle-aquîtaîne.fr
Délégué au littoral VITALBAUDE Président du GIA 5 Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer, Arcachon montagne VîtalBaude Commission 5 Aménagement du territoire, 33 Vîtal Baude (EELV Bassîn d’Arcachon) santé, tourisme vîtal.baude@nouvelle-aquîtaîne.frMembre de la Commission d’Appel d’offres
CHRISTINEMOEBS
ChrîstîneMoebs chrîstîne.moebs chrîstîne.moebs@nouvelle-aquîtaîne.fr
Déléguée à l’innovation sociale et sociétale St-Médard Présidente de la Commission 4 Infrastructures,en-Jaes transports, intermodalité, mobilités GIA 4 Infrastructures, transports, intermodalité 33 GIA 7 Coopération interrégionale, Europe et international
STÉPHANETRIFILETTIDélégué à l’éducation à la nature et à l’environnement Port Commission 5 Aménagement du territoire, santé, tourisme d’Envaux GIA 6 Aménagement du territoire, santé, tourisme StephTRIFILETTI stephane.trîilettî 17 stephane.trîilettî@nouvelle-aquîtaîne.fr
, patrimoine, KATIABOURDINPrésidente de la Commission 7 Culture La Rochee identités régionales, sports, jeunesse, solidarités, handicap Élue de territoire Île de Ré / La Rochelle / Aunis KatîaBourdîn GIA 3 Culture, patrimoine, identités régionales katîa.laplaceclaverîe 17 katîa.bourdîn@nouvelle-aquîtaîne.fr
THIERRYPERREAU
Ecolos86CR ThîerryPerreauCR thîerry.perreau@nouvelle-aquîtaîne.fr
Président de la Commission d’évaluation Loudun des politiques publiques Élu de territoire Loudunais / Thouarsais Commission 4 Infrastructures, transports, 86 intermodalité, mobilités GIA 12 Economie territoriale et innovation sociale
ALICELEICIAGUEÇAHARPrésidente de la Commission 6 Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer, montagneUhart Cîze GIA 4 Infrastructures, transports, intermodalité, mobilités bentaxurîa 64 alîce.leîcîaguecahar alîce.leîcîaguecahar@nouvelle-aquîtaîne.fr
JEANFRANÇOISBLANCOPrésident du GIA 7 Coopération interrégionale, Europe et international Pau Commission 8 Enseignement supérieur et recherche jfblancoMI GIA 9 Enseignement supérieur et recherche JeanFrancoîsBlanco jean-francoîs.blanco@nouvelle-aquîtaîne.fr
64
LAURENCEMOTOMANPrésidente du GIA 8 Transition énergétique et écologique Commission 2 Education, lycées, maîtrise d’ouvrage Montgaîard GIA 10 Éducation lycée et maîtrise d’ouvrage LaurenceMotoman Membre du comité technique et du CHSCT lola.motoman.1 40 Membre de la CEPP laurence.motoman@nouvelle-aquîtaîne.fr
JEANLOUISPAGÈSCommission 7 Culture, patrimoine, identités régionales GIA 3 Culture, patrimoine, identités régionales Lîmoges GIA 11 Sports, jeunesse, solidarités, handicap PagesJL jeanlouîs.solîlang 87 jean-louîs.pages@nouvelle-aquîtaîne.fr
MUMINEOZSOYCommission 9 Formation professionnelle, apprentissage, emploi Lapeau Membre de la Commission d’Appel d’offres et du CHSCT OzsoyMumîne GIA 2 Formation professionnelle, apprentissage, mumîne.ozsoy 19 formations sanitaires et sociales, emploi mumîne.ozsoy@nouvelle-aquîtaîne.fr GIA 1 Développement économique et TIC
ElusEELVNvleAqu
Crédit photos: A_Gilbert –Composition: Malcy Cathelineau
eluesecologistes.regionaquitaineelus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr05 57 57 80 95