//img.uscri.be/pth/2ad3d1fd45e39a19e1ef82f4564812c8751c50ce
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Revue de presse « Défense » Date : 4 janvier 2011 Sommaire des ...

De
41 pages

Revue de presse « Défense » Date : 4 janvier 2011 Sommaire des ...

Publié par :
Ajouté le : 05 juillet 2011
Lecture(s) : 126
Signaler un abus
 
Revue de presse «Défense »
contact : adulou@numericable.fr Votre avis nous intéresse : si vous voulez réa ir à un article de la Revue de resse, vous pouvez soit contacter directement le responsable de thème de Défense soit réagir sur les forums de discussion de laCommunauté deDéfense. L’équipe de la Revue de presse Défense vous remercie de votre confiance et de votre intérêt our son travail, toutes vos su estions sont les bienvenues.
La remière la ue d’immatriculation (en haut : 01) Du véhicule 5135 P8 (numéro de fabrication)  Date : 4 anvier 2011 Sommaire des articles ro osés 1 Enjeux de la Défense, Doctrine, Concepts, Missions :   ne ire la crainte en France comme en AllemaL'islam ins  : la Hongrie n’est pas un cas isoléLiberté de la presse  La communauté internationale impuissante : piratage au large de la Somalie : un business florissant 2Relations internationales - Europe de la défense - OTAN :  Pertes record de l’OTAN en Afghanistan : étape « malheureusement nécessaire »   rêt à un dialo ue direct avec la Corée du NordTok o 3 : ÉconomieArmements - Industries - Rafale : Abu Dhabi réactive les négociations avec Paris    Nouvelles mesures françaises pour les hommes d’affaires algériens 4Les forces armées - Air - Marine - Terre - Gendarmerie :  Promotion dans les cadres de réserve  Les avions du Charles de Gaulle ont réalisé 180 missions en Afghanistan mais sans larguer de bombes  française reçoit ses premiers missibles Exocet MM40La marine Block3  Dassault Aviation livre le Rafale M 31
oZnes de cnofltis : 
5   du Pen ab tué dans une atta ueLe ouverneur à Islamabad  La crise en Côte d’Ivoire en six actes  par un obus qu’il tentait de désamorcerAfghanistan - un policier tué 6 :Rensei nements ue économi ence intérieurs extérieurs intelli  Europe : des transferts financiers illégaux ?  Côte d’Ivoire : Sarkozy exclut une intervention militaire 7Sécurité intérieure :  Paris prêt à brancher ses caméras   resse deS nthèse de la douane 8Menaces :   ourEtat d’alerte maximale te la Noël Co   font scandale uiCis ordanie : deux morts 9Énergie environnement climat :   à visiter ses sites ersNucléaire Iranien : Téhéran invite des ambassadeurs étran 10Géopolitique de l’information  Microsoft alerte sur une atta loitant une faille d’Office ue ex our Windows   lorerInternet Ex irates bientôt victime des chinois?  Le botnet Geinimi sur Android en Chine est confirmé  Hadopi détourné : MegaUpload attire de plus en plus de Français  La VoIP (téléphonie par le Net) dans le collimateur des autorités chinoises les nouveaux processeurs d'Intel intègrent uneSandy Bridge :   rotection matérielle contre le irata e   lancer son ourraitGoo le ue kios re ro ues numéri ournaux à  connaît quelques problèmes avec les SMSAndroid   les petits pains lors du Nouvel a multiplié les SMS comme Oran e An. Bouygues Telecom, mis en cause, se défend 11Géo oliti ue de la culture  Quelques lettres de vœux de personnages célèbres  l’Europe est gravée dans nos pierres 12Jour après Jour :le 4 janvier  13 resse internationale en lanRevue de ère : ue étran  New missile systems join Iran Navy  DCNS be ins ate construction of third FREMM fri for French Nav   oEU Could End China Arms Embar 2011 In Earl  Nav Mala sianSix Patrol Vessels for Ro al  14Titres d’articles publiés sur le site de la revue Défense de l’IHEDN :http://www.cybel.fr/html/Communaute/defense/forums/index.php  *****  Votre avis nous intéresse : si vous voulez réagir à un article de la Revue de presse,
vous pouvez contacter directement le responsable de thème ou réagir sur les forums de discussion de la Communauté deDéfense.   1/ ENJEUX DE LA DEFENSE - DOCTRINE - CONCEPTS - MISSIONS       :TITRE 1 - 1 ireL'islam ins la crainte en France comme en Allemagne Source, journal ou site Internet : Le Figaro Date : 4 janvier 2011 Auteur : Constance Jamet Adressé par : Jean-François Mazaleyrat
Quarante our cent des Fran ais et des Allemands estiment ue l'islam re résente « lutôt une menace», selon un sondage du Monde. Les sondés dénoncent en priorité l'échec de l'intégration des communautés musulmanes. Jugement sévère sur l'islam des deux côtés du Rhin. Un sondage de l'Ifop, publié mardi par Le Monde, révèle que la communauté musulmane représente «plutôt une menace sur l'identité de leur pays» pour 40% des Français et 42% des Allemands. Seuls 22% des Français et 24% de leurs voisins voient dans l'islam «un facteur d'enrichissement culturel». Ces réserves sont uasiment homo ènes uel ues soient les classes d'âge en France. Entre 41% et 44% des sondés de 25 à 65 ans partagent ce constat. Seule exception les jeunes de 18 à 24 ans. Seuls 28% d'entre eux se déclarent inquiets. En Allemagne, la tendance est au contraire inversée. Les plus méfiants sont les jeunes, à 47%. La génération née avant 1945 ne fait part de craintes que dans 36% des cas.
Des deux côtés de la frontière, lus de deux-tiers des sondés dénoncent avant tout le man ue d'inté ration des communautés musulmanes. Un échec imputable aux principaux intéressés, selon 61% des Français et 67% des Allemands. Viennent ensuite les différences culturelles our 40% des interro és hexa onaux et 34% du panel germanique, puis le fait que les personnes d'origine musulmane soient regroupées dans certains quartiers et certaines écoles. Le racisme et le manque d'ouverture de certains Français et Allemands arrivent en quatrième position pour 18% des tricolores et 15% de leurs voisins.
Le poids des débats politiques nationaux
Sans sur rise, l'ima e de l'islam est sombre. Un tiers du anel lui associe en riorité le label «re et des valeurs occidentales». Ce score a bondi en France. En 2001, ils n'étaient que 17% à le penser. Par le passé, les expressions les plus citées étaient «fanatisme» et «soumission», rappelle Le Monde. La similarité des résultats interpelle. «Malgré une histoire coloniale, une immigration et des modes d'intégration différents, le constat, dur et massif, est le même dans les deux pays», note Jérôme Fourquet,qui a réalisé l'étude. Il voit dans ce hénomène l'influence des discours oliti ues. Pour l'anthro olo ue Dounia Bouzar, interro ée a Le Monde, ce durcissement peut être lié aux responsables politiques. De droite comme de gauche, ils fustigent des aspects de l'islam, qui ne sont véhiculés que par les musulmans radicaux. Or,en Allemagne, où vivent 4 millions de musulmans dont 2,5 millions d'origine turque, comme en France, le débat sur la place de l'islam dans la société est au centre des préoccupations politiques. Outre-Rhin, la chancelière Angela Merkel a levé un tabou en affirmant ue le modèle multiculturel dans le uel cohabiteraient harmonieusement différentes cultures avait «complètement échoué». Sans oublier le pamphlet anti-islam écrit par un ancien dirigeant de la Banque centrale allemande, Thilo Sarrazin, vendu en quatre mois à 1,25 million d'exemplaires. Dans l'Hexagone, l'été a été dominé par les questions d'identité nationale et d'interdiction du voile intégral avant que le Front national ne mette en avant les prières de rue. Le poids des débats nationaux
est notamment visible sur le thème du voile dans la rue. 59% des Français y sont opposés désormais. En 2003, ils n'étaient que 32%. TITRE 1 - 2 :Liberté de la presse : la Hongrie n’est pas un  cas isolé Source, ournal ou site Internet : Der Standard (Presseuro ) Date : 4 anvier 2011 Auteur : Gerfried Speri Adressé ar : Jean-Fran ois Mazale rat
Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán à la sortie du bureau de vote lors des législatives d'avril 2010. AFP Budapest, mouton noir de la liberté de la presse sur le continent européen ? Pas du tout, écrit le Standard. Dans tous les pays, la classe politique est tentée de contrôler les médias indépendants. Avec la Hongrie, c'est un pays qui a annulé l'un des biens les plus importants, la liberté de la presse, qui prend la présidence de l'UE en cette nouvelle année. Les critiques des autres gouvernements, y compris autrichien, se heurtent au silence de Buda est. Le Premier ministre Viktor Orbán eut se le ermettre : en énéral, Bruxelles n'intervient as dans les questions médiatiques. L'UE agit en cas de menace sur la concurrence économique, mais pas pour favoriser la liberté de la presse. Quand celle-ci est en danger, elle passe son tour [le 3 janvier, la commissaire à l’Economie numérique a fait savoir qu’elle"a des doutes" sur la loi hongroise]. Elle aurait pourtant eu, depuis des années, l'occasion de mettre au point des procédures, pour l'Italie par exemple. La façon dont Silvio Berlusconi traite la RAI est di ne d'un Vladimir Poutine. Mais comme Bruxelles le laisse a ir à sa guise, l'Europe de l'Ouest connaît elle aussi une situation à la russe : des médias tenus en laisse. Une justice mise au pas En Autriche, certains ne cessent de tenter de contrôler l'ORF [la télévision publique] comme les médias imprimés. La ministre de la Justice n'a renoncé que récemment à certaines dispositions en tout point semblables à celles de la loi sur les médias hon roise (notamment les oursuites contre les ournalistes). Quand elle est saisie, la Cour européenne des droits de l'homme prend généralement des décisions qui corri ent le com ortement hostile aux médias de la ustice autrichienne, ce ui est tout à son honneur. Sau qu'un phénomène normal pour une ancienne république soviétique, une justice mise au pas par les responsables politiques, gagne aussi le reste de l'UE. Berlusconi ne cesse de faire adopter des lois qui n'accordent lus aux tribunaux la moindre ossibilité de lutter contre la corru tion. Et ils ne euvent s'exprimer que de façon très limitée dans les journaux. En France, le président Nicolas Sarkozy a fait racheter toute une série de ournaux im ortants ar des entre reneurs amis. Mais, de toutes fa ons, l'o inion préfère les articles sur Carla Bruni aux scandales qui dépassent la capacité de compréhension du citoyen lambda. La république des vassaux est un vieux phénomène français. Elle correspond à la "proportionnelle" autrichienne [le système par lequel les partis politiques se répartissent les postes dans les entreprises semi-