Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Couverture bulletin 70

De
28 pages

Couverture bulletin 70

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 147
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Bulletin Municipal
SAINT-SYMPHORIEN-SUR-COISE n°70 - Novembre 2006
Gouvard et son jardin sous le soleil d’octobre, Un moment rare et beau !
Vivre ensemble
ALRITODIÉomcnsaticanimummoc,nocestnemmcotenfsereainoc-îan,ertmocomprendre,commentescnoantîer,em?rfnrosiemtnixprueqàstec.séueCmixqilprslocauacteu-deleaunosàdetiselmiel.solacaismounrondientertonsncneidua
2
S A travers les âges, la communication a pris des visages divers, et recherché toujours plus d’efficacité. Ce furent au fil du temps, le geste, la parole, la peinture, l’écri-ture... Les individus ont communiqué d’abord en tête à tête, puis les supports se sont imposés : roches cal-caires des grottes préhistoriques, parchemin, papier… Aujourd’hui, notre société moderne dispose de moyens très puissants de communication : la presse, la radio, la télévision. Le livre est toujours présent, mais aussi la photographie, le cinéma. Les supports de communica-tion se nomment : téléphone (filaire ou portable), fax, CD ou DVD… Et de plus en plus, le numérique relie les individus d’un bureau à un autre, d’un continent à un autre, dans le même temps, dans le même instant… Communiquer est un art difficile : Exprimer simple-ment sa pensée en employant les mots justes ; écou-ter les paroles de son interlocuteur ; entendre le mes-sage qu’il veut faire passer ; comprendre son propos, sans calquer sur son discours notre propre vision des choses. Malgré nos efforts, nous sommes conscients de notre insuffisance dans ce domaine. Au plan local, notre communication s’appuie sur les supports de presse, le bulletin municipal, les réunions publiques, l’affichage. Elle utilisera peut être l’affichage par panneau électronique ; c’est notamment le vœu formulé par le conseil municipal des enfants exprimé à l’issu d’un long travail de collecte d’informations, d’é-changes et de réflexion. Hors de notre territoire pelaud, nous communiquons très peu ou pas du tout. Et pourtant nos patrimoines (naturel et paysager, architectural, industriel, culturel) méritent d’être connu, mis en valeur et porté à la connaissance des visiteurs. Il y a une richesse poten-tielle à exploiter, une ouverture à l’extérieur, une source d’animation pour notre ville. Dans quelques semaines, le site internet de Saint Symphorien sur Coise sera en ligne, accessible à tout public local, tout autant qu’à l’international. La mise en place a mobilisé beaucoup d’énergie pour que son contenu soit attractif et complet. Sa mise à jour perma-nente demandera un effort soutenu de l’ensemble des
Bulletin municipal de St-Symphorien-sur-Coise • n° 70 • Novembre 2006 Conception et réalisation : Commission Information du Conseil Municipal - Equipe technique du C.C.M.L. Siège : Mairie - 69590 St-Symphorien-sur-Coise - Tél. 04 78 44 37 57 Impression : Imprimerie Brailly - Tél. 04 78 86 47 47
Roger PEILLON Maire de Saint Symphorien sur Coise
Un petit guide découverte des richesses de notre cité va être édité. Il s’adresse à chacun de nous, car pour pouvoir faire la promotion de notre territoire, il nous faut d’abord bien le connaître soi même. Il s’adresse bien sûr à tous les visiteurs qui pourront se le procurer auprès des offices de tourisme. Enfin, le conseil municipal, dans sa séance d’octobre a décidé de solliciter son adhésion auprès de l’associa-tion« Les Plus Beaux Détours de France »pour l’an-née 2007. Si notre candidature est acceptée, après audit réalisé par la société Michelin Cartes & Guides, nous rejoindrons le réseau qui compte aujourd’hui 88 communes réparties sur l’ensemble du territoire fran-çais. Nous serons alors référencés sur un guide annuel diffusé à 160 000 exemplaires. Le challenge est ambitieux, car il nous faudra, a minima maintenir la qualité de l’existant, corriger les imperfec-tions et régulièrement progresser vers un objectif d’ex-cellence. Pour cela, nous avons besoin, dès mainte-nant, de l’implication de toute la population : • particuliers pour poursuivre l’effort d’embellisse-ment, la qualité du fleurissement, pour garantir la propreté de la ville, et pour une occupation citoyenne de l’espace public ; • commerçants pour la qualité de l’accueil et pour la diversité des services offerts, et tout particuliè-rement pour l’hébergement et la restauration. • partenaires associatifs pour la régularité et la diversité des programmes d’animations sportives culturelles ou festives. Si nous avons placé la barre très haut, c’est parce que nous connaissons la valeur des hommes et des fem-mes qui constituent le tissu social de notre cité. C’est aussi parce que nous sommes conscients de la richesse de notre village, de notre région. Pour gagner ce pari, il nous faut avoir l’ambition. Utilisons au mieux ces moyens de communication modernes, rapides, efficaces. Ce sont des outils fort utiles et cela constitue un progrès appréciable. Cependant ne négligeons pas, même si cela prend un peu de temps, de garder le contact et de converser avec son voisin.
É D I T ORIAL
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin