Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

D e l'A n tiquité a u IX siècle D u IX siècle À la fin d u XVII s ...

De
2 pages

D e l'A n tiquité a u IX siècle D u IX siècle À la fin d u XVII s ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 49
Signaler un abus
Arts, sociétés, cultures
Arts, mythes et religions
Art, espace, temps
Arts techniques,
Arts, atset pouvoir Arts, ruptures,
Nom de l’œuvre-Nom de l’auteur ou de l’artiste« Le mariae forcé » de Molière Reproduction de l’œuvre:Molière et la comédie-ballet. Littérature Définition de la Comédie-ballet  Comédiequi fait intervenir les ballets (des parties dansées au rythme d'une musique composée pour l'occasion) au cours de l'action de la pièce ou comme intermède entre les actes. Ces intermèdes sont le prolongement de l'action et peuvent même contenir des dialogues. Cette forme de comédie a été «inventée »par Molière et Lully au cours du XVIIème siècle, pendant le règne du Roi-Soleil, pour satisfaire aux goûts du roi. Outre le fait que le roi éprouve une véritable passion pour la danse, et qu'il n’hésite pas à participer lui-même avec quelques courtisans à certains ballets, il comprend aussitôt le parti qu'il pourra tirer, pour rehausser son prestige politique, de ce type de réjouissances éclatantes. Il confie au Dauphin : « Unroi de France doit voir dans ces divertissements autre chose que de simples plaisirs. Les peuples se plaisent au spectacle. Par là nous tenons leurs esprits et leurs cœurs quelquefois plus fortement peut-être que la récompense et les bienfaits et […] à l’égard des étrangers, ces divertissements font sur eux une impression très avantageuse de magnificence, de puissance, de richesse et de grandeur ». C’est Louis XIV qui a demandé à Molière et à Lully de collaborer à des spectacles communs: ainsi est née en 1664 la comédie-ballet. Pendant dix ans, ilsvont collaborer, composant ensemble 13 œuvres qui comportent autant de musique et de danse que de comédie.Molière, en tant que dramaturge, a profondément influencé l’art de Lully, en l’obligeant à insérer sa musique et sa chorégraphie dans une dramaturgie.Molière peut donc être considéré, sinon comme l’un des créateurs, du moins comme l’initiateur de l’opéra français par l’influence qu’il a exercée sur son collègue musicien.En 1670, Louis XIV cesse de danser;le ballet de cour disparaît.C’est Molière qui pousse encore Lully en lui suggérant la tragédie-ballet.Molière est le maître et dirige la dramaturgie de l’œuvre, laissant Lully à son service.Insupportable situation pour cet esprit autoritaire, ce sera la rupture entre les deux hommeset des tours de passe-passe habiles auprès du Roi Soleil pour se prévaloir de pouvoirs qui feront de Lully l’unique maître de musique pour tout l’empire…..Molière est trahi et déçu. Florentin d’origine, le violoniste Lully est venu en France comme tuteur mais très rapidement il se fait remarquer par le jeune Roi Louis.Il devient son favori et sous sa protection, Lully franchira les obstacles et deviendra, en 1669, le directeur de l’Académie Royale de Musique sous Louis XIV.Lully meurt de gangrène à la suite d’un accident en 1687.D'autres « inventions » de Molière Aumilieu des années 1660, Molière, ordonnateur des fêtes du roi, met au point d'autres formes de comédies : », où les intermèdes chantés et dansés n'ont pas de rapport direct avec l'action de laà divertissementsLa comédie « pièce, contrairement à ceux de la comédie-ballet. La comédie «à machines» où des personnages peuvent apparaître, disparaître ou s'envoler dans les airs grâce à des systèmes de trappes et de treuils. Une comédie-ballet : le Mariage Forcé.Le Mariage Forcéest au départ une pièce en trois actes et huit intermèdes de Molière et Lully qui fut présentée en 1664 au Louvre. Aujourd'hui le texte est en majeure partie perdu. On ne dispose que la réduction en un acte et sans ballets. Mais nous savons, grâce à des témoignages de contemporains, que les intermèdes faisaient partie intégrante de l'action et que la collaboration entre l'auteur et le musicien avait été très étroite afin de parvenir à un spectacle fluide et cohérent. Le rôle de Louis XIV dans le Mariage Forcé. Dansla première version de la pièce, présentée en 1664, le troisième intermède est composé d'une bourrée et d'une sarabande, danses populaires de France et d'Espagne, exécutées par deux égyptiennes et deux égyptiens. L'un des deux danseurs n'est autre que le Roi. Arts de l’espaceArts du quotidien Artsdu langage Arts du sonArts du spectacle vivantArts du visuel
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin