Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Délégation à la Recherche
07/09/2009
FICHE TECHNIQUE Evaluation écologique préliminaire des plateaux de la vallée de la Punaru’u (Puna’auia, Tahiti) et recommandations de conservationin situpar Jean-Yves MEYER (Dr.) Délégation à la Recherche Ministère de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Culture et de la Recherche B.P. 20981 Papeete, Tahiti, Polynésie française jean-yves.meyer@recherche.gov.pfCadre et objectifs Cette fiche technique s’inscrit dans le cadre général d’un programme de recherche, mené et financé par la Délégation à la Recherche depuis 2006, portant sur l’identification, la caractérisation et la localisation des «Espaces Naturels d’Intérêt Ecologique et Patrimonial» (acronyme ENIEP) dans l’ensemble des îles de Polynésie française. Un intérêt particulier est porté auxzones humides, l’un des écosystèmes d’importance écologique les plus menacés par les activités anthropiques en Polynésie française. L’un des objectifs de ce projet est de fournir des recommandations deconservationin situet ex situpour les gestionnaires d’espaces naturels, s’intégrant à la fois dans une stratégie globale de la conservation de la biodiversité terrestre en Polynésie française, et basées sur des méthodes et protocoles scientifiques de terrain, rigoureux et testables, tout en prenant en compte la nécessité de renforcer la capacité locale (« capacity building ») pour une gestion participative plus efficace et réaliste dans les différentes îles et sites. Cette étude complète également une série de travaux menés depuis une dizaine d’années sur les hauts plateauxde l’île de Tahiti; Orofero, MEYER & (Faufiru, MEYER & JAY, 2000 BUTAUD, 2003, Viriviritera’i et Terepo, MEYER, 2004 ; Tupa et Ma’a’iore, MEYER & TAPUTUARAI, 2005 ; Anaori’i, MEYER, 2009) et leurs intérêts floristiques et faunistiques. 1 Une première prospection botanique avait été effectuée le29 juillet 2005dans la vallée de Punaru’u, sur le plateau Tetamanu et ses environs, avec Jean-François BUTAUD (ingénieur forestier, alors au Service du Développement Rural et doctorant en chimie des substances naturelles à l’Université de Polynésie française pour une étude sur les santals), Fred JACQ 1  Le botaniste Jacques FLORENCE (IRD, Muséum national d’Histoire naturelle, Paris) avait récolté des échantillons d’herbier sur les plateaux Tetamanu et Rata les 10-11avrilet 16novembre 1987(comm. pers., 2009 et « Base de données botanique de l’herbier de Polynésie française »,www.herbier-tahiti.pf).
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin