Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

L’industrie agroalimentaire face à la crise Perspectives de marché à l’horizon 2010 Stratégies de riposte et relais de croissanceEdition : Juin 2009 Madame, Monsieur, Quelles sont les capacités de résistance de l’industrie agroalimentaire française face à la crise ? Elle Mesurerpeut tout d’abord compter sur deux puissants facteurs de soutien : le caractère quasiincompressible les perspectives des dépenses alimentaires et le rôle de la démographie. Ceci permettra à la production des industries de croissance agroalimentaires de se redresser dès 2009, une évolution qui contrastera avec le plongeon de l’industrie dans son ensemble. Des marchés restent également porteurs et créateurs de valeur ajoutée, à l’image des produits considérés comme plus naturels ou plus sains (bio, aliments fonctionnels). Certains segments, à l’instar des boissons non alcoolisées ou des produits de la mer, continueront ainsi à séduire les consommateurs. L’axe de la praticité restera également une valeur sûre pour les industriels, qui multiplieront les produits «prêts à l’emploi» (déjà découpés ou préparés, en petits conditionnements, réchauffables au microondes, etc.). Pour autant, les difficultés auxquelles font face les industriels ne doivent pas être minimisées. Soucieux Analyserde maîtriser leurs dépenses, les Français réalisent des arbitrages dans leurs dépenses alimentaires, les performances notamment en se reportant vers des offres plus économiques (marques de distributeurs, hard financières discount). Les opérateurs devront également composer avec une demande en berne sur deux de leurs grands débouchés, la restauration hors foyer et l’export. Ce contexte difficile pèsera sur les performances financières des industriels de l’agroalimentaire. L’analyse menée parXerfi surun échantillon de plus de 2000 sociétés montre en effet que face à la dégradation de leur activité, les entreprises devront réaliser d’importants ajustements sur certains postes clés (frais de personnel, investissements, autres achats et charges externes). Contraints de s’adapter, certains industriels de l’agroalimentaire demeurent offensifs. Les initiatives se Identifier les stratégiesmultiplient ainsi sur différents fronts : de riposte  lapoursuite des politiques de croissance externe, à l’image des opérations d’envergure réalisées récemment dans le secteur des viandes (reprise de Socopa par Bigard, acquisition d’Arrivé par LDC). La multiplication des défaillances offrira par ailleurs de nouvelles opportunités de rachats ;  laréorganisation des outils industriels et des structures logistiques, pour gagner en efficacité ;  le développement d’offres économiques (Ecopack de Danone, opération «Ma marque à prix doux » de Bongrain, etc.) ;  lamultiplication des lancements sur les segments qui conservent la faveur des consommateurs : produits bio, à connotation santé ou terroir, etc. L’innovation garde ainsi un rôle majeur dans les stratégies des industriels. Monter en gamme est en effet l’une des seules alternatives offertes aux marques nationales pour défendre leur place face aux marques de distributeurs, plus légitimes sur le terrain des prix. Seul bémol, les industriels devront démontrer le «plus »apporté par la marque, au risque de s’aliéner un consommateur toujours plus volage. Vous trouverez en pages intérieures un plan détaillé de l’étude, ainsi que la liste des sociétés analysées. Pour recevoir cet outil d’analyse surles perspectives de l’industrie agroalimentaire française, il vous suffit de nous retourner le bon de commande au verso. Je demeure à votre disposition pour tous renseignements complémentaires, et vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations. Valérie Cohen Directrice de la diffusion
XERFI SAS 1315, rue de Calais 75009 Paris – tél : 01 53 21 81 51 – fax : 01 42 81 42 14 etudes@xerfi.fr Société par actions simplifiée au capital de 1 180 840 euros  RCS Paris B 392 691 853 000 72  APE 5811Z – TVA intracommunautaire : FR9539269 1853
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin