Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

SOMMAIRE
1 - REPÈRES. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1 - CONTEXTE HISTORIQUE ET LITTÉRAIRE. . . . . .7 Le déclin du Roi-Soleil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Le climat nouveau de la Régence. . . . . . . . . . . . . . . . . . .8 Du classicisme aux Lumières. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 2 - VIE DE MONTESQUIEU. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12  Une formation multiple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 La surprise desLettres persanes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Le temps des grandes œuvres philosophiques. . . . . . . . .14
3 - SINGULARITÉ DESLETTRES PERSANES. . . . . . . . .17 La genèse de l’œuvre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17 Les sources. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 Le genre du roman épistolaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22 La réception desLettres persanes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25
2 - ÉTUDE DU TEXTE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27
1 - RÉSUMÉ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27 La préface de 1721. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27 Le voyage vers Paris (I à XXIII). . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 La société parisienne (XXIV à LXVI). . . . . . . . . . . . . . . .29 De la philosophie à la politique (LXVII à CXXIII). . . .31 La dégradation de la société française (CXLVII à CLXI). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33 Le drame du sérail (CXLVII à CLXI). . . . . . . . . . . . . . .34
2 - COMPOSITION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 Constitution du recueil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 Perturbations chronologiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 Les deux chaînes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37
3 - LA FORME ÉPISTOLAIRE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 La question du romanesque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 La polyphonie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42 La « révolution sociologique ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46 4 - LE SYSTÈME DES PERSONNAGES. . . . . . . . . . . . . .49 Organisation générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .49 Usbek et Rica. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52 Les femmes du sérail. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .54 Les eunuques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56
3 - THÈMES . . . . . .. . .61  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1 - LA SATIRE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .61 Les cibles de la satire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .61
REPÈRES5
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin