La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Propositions pour une ville plus attractive, solidaire et écologique

8 pages

Propositions pour une ville plus attractive, solidaire et écologique

Publié par :
Ajouté le : 11 juillet 2011
Lecture(s) : 557
Signaler un abus
VIVRE ENSEMBLE Venir en aide aux personnes âgées.
COLLEGES Sécurité, informatique, rénovation, Saint-Denis a besoin du Département.
ENVIRONNEMENT Logement et transports : l’écologie est un défi social.
SAINTDENIS
«Pour une ville plus attractive, solidaire et écologique» Emploi, éducation, petite enfance, cadre de vie... Fatima Larondeprésente le programme du rassemblement des écologistes et des socialistes pour changer Saint-Denis.
ÉLECTIONS CANTONALES20 MARS
La gauche unie pour changer Saint-Denis.
BUDGET L’État doit rembourser ses dettes pour nous permettre d’investir.
< ÉDUCATION >Investissons pour la réussite de tous les jeunes < TRANSPORTS >Exigeons plus et mieux pour Saint-Denis
DÉFENDRE Parce que le développement économique est une priorité pour la Seine-Saint-Denis, nous facilitons l’implantation d’entreprises innovantes en ciblant les filières créatrices d’emplois pour les habitants du département.
A.comme «art et culture» Pour rendre la culture accessible à tous les collégiens de Seine-Saint-Denis.
A.comme aides financières Pour préserver les aides aux associations sportives et culturelles.
C.comme cartable interactif Le cartable interactif en ligne, Celi@, est déjà déployé dans 36 collèges.
C.comme climat Une thermographie infrarouge des bâtiments pour lutter contre les gaz à effet de serre et la précarité énergétique.
C.comme «culture en danger» L’appel de 32000 personnes contre la baisse de l’aide à la création.
E.comme enfance Avec 3500 places d’accueil pour les petits et 10000 familles aidées pour payer les nounous (ADAJE).
E.comme emploi Pour attirer les entreprises avec l’agence Seine-Saint-Denis Avenir et financer des pôles d’excellence économique.
E.comme environnement Avec des parcs «Natura 2000», pour ère la 1 fois en milieu urbain.
G.comme grand âge Pour le « bien-vieillir » : 1000 nouvelles places et 12 établissements pour personnes âgées dépendantes.
H.comme handicaps 6000 personnes handicapées utilisent, par an, le service de minibus PAM.
H.comme habitat insalubre 6 millions € pour rénover les logements indignes.
I.comme investissements 723 millions d’euros en 5 ans pour construire et rénover 21 collèges, 12 gym-nases, 10 cuisines centrales, 3 internats.
J.comme jeunes Création du « Permis, sport, emploi » avec Suez et des partenariats avec d’autres entreprises pour favoriser l’insertion (TF1, BNP, RATP, SNCF).
M.comme microcrédits Accordés lors d’accidents de la vie ou pour rebondir dans l’emploi (1,4 million €).
R.comme réhabilitation Avec un plan d’aide exceptionnel (7,8 millions €) pour des écoles primaires.
T.comme transports Avec le Grand Paris Express, une double boucle de métro (Bobigny-Neuilly-sur-Marne, Saint-Denis-Villepinte).
V.comme voyages éducatifs Odyssée jeunes : des voyages éducatifs pour 8500 collégiens.
V.comme violences Des téléphones d’urgence pour que les femmes puissent joindre la police en cas de menaces du conjoint.
Z.comme «zéro élève dans la rue» Un dispositif unique en France pour lutter contre le décrochage scolaire des élèves exclus.
PROTÉGER Pour plus de solidarité, nous protégeons les plus vulnérables. Avec des places d’accueil et le maintien à domicile, nous accompagnons les personnes âgées et les personnes handicapées.
Depuis plusieurs années, politique transforme notre vie Fatima milite pour que l’écologie au quotidien. Dionysienne de longue date, elle a l’envie, l’énergie, la détermination le savoir-faire pour à la fois relever les défis de Saint-D et participer à la conversio écologique du départemen
Fatima au Conseil général, c’est un atout pour Saint-D un atout pour tout le 93 et un atout pour l’écologie. Secrétaire nationale Cécile Duflot d’Europe Écologie - Les Verts
INNOVER Aujourd’hui, éducation rime avec innovation. Avec des collèges sécurisés et de qualité, avec l’Internet à haut débit et des tableaux numériques interactifs, nous préparons l’avenir.
TRANSFORMER Avec des crèches HQE, des véhicules moins polluants, des espaces verts qui préservent la biodiversité, l’écologie est au cœur de nos projets pour un département durable.
Entretien avecimatFndroLaa,e candidate à Saint-Denis du rassemblement de la Gauche avec les écologistes et les socialistes pour les élections cantonales du 20 mars 2011
- AVEC VOUS -Vous êtes la candidate du rassemblement Les écologistes ont choisi de porter avec la Gauche réunie, de la Gauche et des écologistes aux prochaines élections la voix du changement dans le Département. cantonales. Quel regard portez-vous sur Saint-Denis ? Quel sens donnez-vous à ce rassemblement ? Fatima Laronde -Arrivée dès mon plus jeune âge enFatima Laronde -Malgré un contexte financier difficile, France et à Saint-Denis, j'ai habité de nombreux quartiers conséquence de la gestion passée et des attaques du gouverne-de la ville: Auguste Poulain, Pierre Sémard et aujourd'hui le ment, nous avons porté le changement à gauche depuis 3 ans en centre. Saint-Denis, c’est ma ville, c’est mon histoire, j’y suis Seine-Saint-Denis en agissant pour relever les défis des crises . Vivant et sociales, économiques et écologiques. L’éducation, l’emploi et s toujours l’environnement sont devenus des priorités. Avec Claude Barto-s, je suis lone, je souhaite poursuivre ce changement à gauche en portant aux difficultés un projet ambitieux pour les habitants. nes que - Quelles sont vos priorités pour notre ville de Saint-Denis ? ent les habitants ville.Je refuseFatima Laronde -Ma première priorité sera l’éducation signer à la particulièrement mise à mal par la politique de la Droite pour ion continue que l'École remplisse à nouveau son rôle de promotion sociale itions de vie et d’insertion dans le monde du travail. Je souhaite poursuivre le ysiens. Plan Petite Enfance afin d'apporter une solution aux familles qui son pour ne parviennent pas à trouver un mode de garde. Ensuite, il est ouhaite indispensable d'appuyer le développement économique et d'agir ngement à pour qu'il permette l'emploi des habitants de notre territoire. âtir une ville Enfin, au-delà des compétences propres du Département, je , plus solidaire, serai la porte-parole des intérêts des habitants du canton, tant au t plus niveau de l'État que localement, notamment en ce qui concerne la nécessaire amélioration du cadre de vie. «compter sur moi pour défendre vos Je serai à vos côtés et vous pourrez » intérêts à tous les niveaux.
Rénovation de logements insalubres àAubervilliers, SaintOuen, SaintDenis, Montfermeil,leBourget,LePréSaintGervais.
2979 logements sociauxnancés par une prime àla construction,dont656 déjà livrés et 3608 propriétaires aidés pour la rénovation de leur logement.
Création de résidences d'artistesetsoutien aux grands lieux culturels (Centres Dramatiques Nationaux, MC93, scènes conventionnées,théâtresdevi , cinémas publics,lieux intermédiaires).
Construction de laMaison Mandarine pour faireconnaîtreles trésors de la biodiversitédu parcde la Courneuve.
Construction du chemin des Parcs pour relierles espaces verts du département par des pistes cyclables.
1 000 nouvelles places et12nouveauxétablissements (EHPAD), pour les personnes âgées dépendantes.
50 km deroutes rénovées sur les 358 quidépendent du département.
Soutien aux pôlesde compétitivité Cap Digital (image et numérique), Medicen (biotechnologies) et son parc technologique Biocitech, Astech (aéronautique), Advancity (ville durable).
Plan climatdépartemental : réalisationdunethermographieaérienne infrarougedes bâtiments pour détecter lespertes de chaleur et agir.
500 associations et club de proximité aidés nancièr par le Département.
Aider les jeunes à trouve grâceàdes partenariats d'en CF,TF1, BNP Paribas,etc.)
3500 nouvel d'accueil pour 8 crèchesou P ou rénovées.
Cultureet artau collège : 40 h d'apprentissage avecun artiste.
Prolongementdu tramwayT1 (vers Asnières et Gennevilliers etenprojetversValdeFontenay). Créationdedeuxnouvelleslignes: le T5(SaintDenis,Garges et Sarcelles) et leT8(SaintDenis,Epinay,Villetaneuse).
8 500 collégiens ont bénécié des voyages éducatifs Odyssée jeunes.
Rénovation des écoles primaires : aide exceptionnelle à ClichysousBois, Montfermeil,Sevran, Stains et PierrettesurSeine.
bs sportifs rement
llesplaces r les toutpetits. MI construites
Grand Paris Express : adoption du tracé de la liaison de SaintDenis à NoisyleGrand, via Bobignyd'un côtéet via Sevran, Clichyet Montfermeil de l'autre.
6000personnes handicapées bénécientdu servicede transport en minibus PAM.
Prolongement de la ligne 12 du métro (mairie d’Aubervilliers) et de la ligne 11.
Investissement massif dans les collèges :21 établissements rénovés ou construits,12gymnases, 10 cuisines centrales et 3internats d'ici 5 ans.
Création de la brigadede choc EMIR pour réparer les pannes du quotidien dans les collèges.Mise en placed’une équipe mobile d'agents pour remplacer les absences (cantine,nettoyage,accueil,etc.).
er un premier emploi ntreprises (Suez, RATP,.
Bus à Haut niveaude Service sur la RN3, à l'étude.
Déploiementdu cartable interactif en ligne Celi@36 collèges dans l'année scolaire.
52 collèges concernés par le plan de luttecontrele décrochage scolaire : 67 à la n de l'année 2011.
Tangentielle nord(dEpinay au Bourget).
Notre combat avec Claude Bartolone
Gérer mieux et agir plus
Emprunts toxiques et spéculation En 2008, la nouvelle majorité a trouvé une dette avec 97 % d’emprunts « toxiques » ruineux, dépendant des cours du yen, du dollar ou du franc suisse, vendus par des banques peu scrupuleuses. Par des renégociations fermes, ils se limitent désormais à 72 % et, face aux banques récalcitrantes, nous attaquons en justice.
Immense dette de l’État L’État transfère au Département des compétences coûteuses (RSA, aide aux seniors et aux handicapés), sans compensation suffisante. En 6 ans, la dette de l’Etat s’élève à 690 millions € (soit 32 collèges !). Nous l’avons dénoncé devant la justice, avec succès comme pour l’insuffisance de financement de la protection de l’enfance. Nous passons aujourd’hui à la vitesse supérieure en saisissant aussi le Conseil d’État pour faire reconnaître constitutionnellement cette injustice.
Un combat pour pouvoir agir toujours plus Avec l’adoption d’un « budget de révolte », nous refusons la disparition des services publics locaux. Avec une gestion plus saine, nous investissons pour bâtir une Seine-Saint-Denis solide et solidaire.
Fatima,candidate du rassemblement de la Gauche avec les éco Mes proposit
Cadre de vie Le logement et les transports seront nos 2 priorités pour améliorer votre vie quotidienne.Nous développerons le programme dépar temental de lutte contre l’habitat indigne et nous renforcerons l’accès au logement pour les jeunes ménages. Nous poursuivrons notre investissement dans les projets de long terme (Grand Paris Express) mais aussi de plus cour t terme (tramways T1, T4, T5, T8, Bus à Haut Niveau de Ser vice sur la RN3 et prolongement des lignes de métro 11, 12 et 14). Nous ferons enfin démarrer le projet « Territoires de l’Ourcq » dont l’aménagement et l’essor économique, culturel, touristique et de loisir, mettront en valeur ce cœur du dépar tement dans une logique de développement durable.
Solidarités À chaque âge de la vie, le Conseil général est votre partenaire.Pour les personnes âgées, nous lancerons le chèque emploi ser vice universel facilitant le paiement des ser vices à domicile. Nous créerons de nouvelles places en EHPAD pour les personnes dépendantes et nous développerons l’alternative de l’accueil familial. Pour les tout-petits, nous ouvrirons 3 500 nouvelles places d’accueil d’ici 2014 et nous reconduirons l’allocation versée aux parents qui souhaitent confier leurs enfants à une assistante maternelle (ADAJE). Enfin, pour lutter contre les inégalités d’accès à la santé, nous créerons des Maisons médicales de proximité, en partenariat avec les communes, tout en renforçant notre soutien à la médecine scolaire dans les collèges.
Insertion et emploi Nous favoriserons l'installation des entreprises sur toute la ville qui devra profiter aux habitants du territoire par une embauche prioritaire.L'économie sociale et solidaire sera privilégiée afin de promouvoir une économie de proximité en direction des publics les plus défavorisés. Pour faciliter le retour à l'emploi, nous impulserons la création d'un centre de formation pour adulte sur Saint-Denis et nous proposerons des formations préparant aux emplois de demain.
logistes et les socialistes ions
Éducation Nous ferons du collège notre priorité, en dé-ployant un plan exceptionnel d’investissement avec 21 nouveaux établissements dans les 5 ans.L’architecture de ce collège du futur sera mise au service du projet éducatif avec des salles numériques, des foyers de vie scolaire réservés aux élèves, des Maisons de Parents et des salles polyvalentes.Nous g n raliserons le dispositif ˙˚z ro l ve exclu  laArpruèes.l˚arénova-tion du collège Fabien, notre action se traduira par la reconstruction du collège Jean-Lurçat (2012) et ème la construction d'un 9 collège à Pleyel (2014). Nous mettrons en place le numérique dans tous les établissements avant 2013.
Logement Réduire le coût énergétique et lutter contre l'habitat indigneFace à l'augmentation croissante des dépenses d'énergie des familles, nous nous engagerons pour réduire le coût des charges dans le parc de logement. À Saint-Denis, nous soutenons déjà dans le cadre de la résorption de l'habitat indigne les petites copropriétés en difficulté pour lutter contre les marchands de sommeil. Nous maintiendrons et nous amplifierons cet effort de solidarité.
Transports en commun Nous veillerons à la désaturation de la ligne 13 et au prolongement de la ligne 14 jusqu’à Saint-Denis.Nous accompagnerons la modernisation des RER et des trains desservant Saint-Denis. Nous nous assurerons du respect des délais pour le prolongement du T1, et des créations du Tram’Y (T8) et du T5. Enfin, nous nous engagerons pour obtenir le prolongement du Tram’Y jusqu’à la porte de La Chapelle.
Écologie urbaine
Nous voulons faire du département un territoire d’excellence écologique. Nous mettrons en place une clause environnementale pour chaque projet financé par le Dépar tement, nous poursuivrons le développement de la trame ver te (parcs ou corridors écologiques) et le travail engagé pour mettre en valeur les chemins de l’eau et créer des zones humides favorisant la biodiversité. Nous encouragerons le recours à des énergies renouvelables à travers le développement de la géothermie, du photovoltaïque et de l’éolien.
Toutes mes propositions sur
Qualité de vie Aujourd'hui les habitants subissent au quotidien l'insécurité dans un environnement dégradé par les problèmes de propreté.Nous refusons de nous résigner à cette situation. Nous continuerons d'exiger de l'État les 400 policiers qui manquent en Seine-Saint-Denis ou l'ouverture en continue du poste de police de la gare. Nous nous mobiliserons pour que localement tous les moyens humains et techniques soient mis en œuvre pour que les habitants obtiennent un environnement de qua-lité dans un cadre apaisé auquel ils ont droit.
www.fatimalaronde.fr
Fatima Laronde et Claude Bartolone, portrait Président du Conseil général croisé Claude Bartolone,59 ans est président du conseil général de Seine-Saint-Denis.Fatima Laronde,41 ans est candidate aux élections cantonales pour Europe Écologie-les Verts et le Parti socialiste. Le premier est arrivé à 9 ans en Seine-Saint-Denis : « en quarante huit heures, j’étais passé de l’odeur des orangers, des couleurs blanches et bleues de la Tunisie, de la Méditerranée, à la banlieue de Paris ». La seconde est née au Maroc et a grandi à Saint-Denis. C’est sur l’autre rive de la Méditerranée qu’ils se sont rencontrés. Et c’est autour d’une vision partagée pour la Seine-Saint-Denis qu’ils se retrouvent aujourd’hui pour faire bâtir un territoire plus attractif, plus solidaire, plus humain et écologique.Pour Fatima Laronde les questions écologiques (environnement, « J'ai besoin de logement, santé, alimentation, énergie) ne sont pas le domaine Fatima Laronde réservé des plus favorisés. Son père était ouvrier sidérurgiste : à mes côtés pour elle est bien placée pour savoir que les cancers professionnels bâtir, avec vous, sont la « maladie du pauvre ». Elle sait aussi que les charges de un territoire plus chauffage ne pèsent pas de la même manière à Saint-Denis et attractif, plus à Neuilly, que la transition écologique de l'économie c'est créer solidaire, plus des emplois durables pour ceux qui en sont privés. La crise humain et plus écologique est à l’évidence une crise sociale, face à laquelle écologique. ».elle veut opposer un même droit pour tous. L’accès au droit de chacun quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, quoiqu’il gagne, Claude Bartolone, Présidentc’est le sens de son engagement. Ses combats citoyens, elle les du Conseil généralpoursuit depuis 2007 en politique parce qu’elle est persuadée qu'il est nécessaire de changer la vie des Dionysiens.
« Ensemble, réussissons le rendez-vous du 20 mars prochain » Georges Sali, Conseiller municipal, Président du groupe PS & Partenaires, suppléant socialiste Le rassemblement des socialistesj ’ appel l e à l ’ él ect i on de Fat i m a avec les écologistes permettra deLaronde. Celle-ci aura à cœur de mieux battre les forces de Droite et d'Ex-faire bénéficier aux Dionysiens des trême-Droite.:mesures prises par le Conseil général Il rend possible l’amélio- ration de la vie quotidienne grâce à des ai de à l ’ accuei l du j eune enf ant , politiques publiques nouvelles répon- rénovation des PMI, action sociale, dant mieux aux attentes des habitants. politique en direction des personnes En tant que président du groupe des handicapées, plan ambitieux pour les élus dionysiens PS & Par tenaires, collèges.
Mon parcours personnel Née en 1969 au Maroc, je n'ai pas quitté Saint-Denis depuis mon arrivée en France à l'âge de 3 ans. Je suis mariée et mère de trois enfants, scolarisés en collège et lycée à Saint-Denis. Je mène de front vie professionnelle, vie familiale, et engagement politique.
Ma carrière professionnelle J'ai toujours voulu mettre mon activité professionnelle au service de l'intérêt général. J’ai travaillé à l'association Juris-cité où j'ai agi en faveur de l'accès au droit, puis dans mes fonctions d’agent municipal de Saint-Denis où j'ai été confrontée aux difficultés quotidiennes que rencontrent nos concitoyens. Aujourd'hui, je suis responsable administrative à Plaine Commune.
Mes engagements Fille de syndicaliste, mon père m'a transmis les valeurs de l'engagement et le sens de l'intérêt général. Militante associative et syndicale, je me suis engagé contre les injustices. Après l’élection de Nicolas Sarkozy, il m'est apparu nécessaire d’aller plus loin dans mon engagement citoyen, naturellement à gauche, en rejoignant les écologistes.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin