Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Veille documentaire sur le Web

7 pages

Veille documentaire sur le Web

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 59
Signaler un abus
Introduction
On parle en général de «syndication de contenu» pour désigner la possibilité de republier sur un site
Web - en principe de façon automatisée - du contenu provenant d’un autre site Web.
Depuis l’origine du Web ou presque, de nombreux procédés ont vu le jour, pour permettre cette syndi-
cation. Les éditeurs Web ont rapidement perçu l’intérêt d’afficher sur leur site des actualités provenant
d’autres sources, sans avoir à produire eux-mêmes ce contenu. Pour les sites «classiques», c’était un
bon moyen de faire vivre la page d’accueil sans avoir à effectuer des mises à jour quotidennes. Pour
les sites d’actualités, il s’agissait à l’inverse de gagner du trafic, en étant «visible» sur d’autres sites :
seuls les titres des actualités étaient «syndiqués», et il fallait cliquer pour parvenir à l’information pro-
prement dite.
Par la suite, la syndication de contenu a également constitué une possible source de revenus pour les
éditeurs Web. Via des processus automatiques, il devenait possible de «livrer» du contenu périodique à
d’autre éditeurs, de façon plus simple qu’en envoyant des fichiers par email par exemple.
Dans les dernières années, un ou plutôt plusieurs format(s) se sont imposés pour assurer la syndica-
tion de contenu, regroupés sour le terme «RSS».
RSS n’est pas une norme, comme nous le verrons, et
fait même l’objet d’une véritable bataille de standards.
Pourtant, ce format est aujourd’hui très populaire, et
va assurément jouer un rôle majeur dans l’avenir du
Web, changeant nos habitudes de consommation de
l’information, et constituant une alternative aux lettres
d’information diffusées par email.
Du reste, si RSS est particulièrement bien adapté aux
sites d’actualités, donc aux weblogs, il peut également
être utilisé dans d’autres cadres.
Qu’est ce que RSS ?
RSS signifiait initialement «Rich Site Summary» (Som-
maire de site enrichi) mais l’acronyme est souvent
interprété comme «Really Simple Syndication» (une
Syndication vraiment simple).
Concrètement, RSS est un moyen de décrire un con-
tenu Web, à l’aide de balises spécifiques. Le principe
de fonctionnement de RSS est très simple : un fichier
texte est généré par un site Web ou un blog. Ce fichier
comporte des «tags», qui caractérisent le contenu et
sont décodés par des logiciels conçus à cet effet. Le principe est donc très similaire à celui de HTML. Un
fichier HTML est décodé par un navigateur Web, qui «comprend» la signification des balises, les inter-
prète, et affiche le résultat sans les tags (texte formatté, liens hypertextes actifs, etc.). C’est la même
chose pour RSS, dont la lecture nécessite un outil spécial, un «agrégateur» ou «lecteur RSS».
Ce qu’on appelle «flux» ou «fil» RSS est donc un simple fichier texte, comprenant du contenu (en
général une succession d’actualités) et des balises délimitant les champs de ce contenu (titres, dates,
auteurs). En quelque sorte, c’est un «résumé propre», formatté dans une syntaxe précise, de ce qu’il y
a de nouveau sur un site Web.
Ce fichier est le plus souvent généré automatiquement, au fur et à mesure de la publication de nouvel-
les actualités, de sorte qu’il n’existe qu’un fichier RSS pour un site Web ou blog donné (il est toutefois
possible de générer plusieurs fils RSS, un par rubrique du site par exemple, mais le principe reste le
même). L’utilisateur qui veut ensuite tirer parti de ce contenu, c’est-à-dire le syndiquer sur son propre
site ou simplement consulter le fil d’actualités correspondant, n’a plus qu’à récupérer ce «fichier RSS»,
accessible par une URL unique.
Dans les faits, les choses sont un peu plus compliquées, du fait de l’histoire mouvementée de la syn-
taxe RSS, et des conflits d’intérêt qui en ont découlé. Par abus de langage, j’ai parlé de «fichier RSS»,
mais il existe en réalité plusieurs types de flux RSS, correspondant à des formats différents.
Veille documentaire sur le Web
Utilisation des fils de nouvelles
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin