//img.uscri.be/pth/4f4cce04b9af4ffd6d6dab6bd3de1091298e2e3e
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Exemple de mise en page

De
22 pages
Ce document à l'usage des auteurs indépendants doit leur servir de modèle pour la mise en page de leur roman. Cet exemple de mise en page reprend en effet les bases de la typographie, et vous montre comment tout roman devrait être agencé : couverture, titre, page de gardes, pages blanches, bibliographie, texte, copyright, etc. Ce modèle vous permettra d'avoir un exemple concret sous les yeux au moment de votre mise en page. Un moyen rapide et efficace de comprendre les bases de la typographie.
Voir plus Voir moins
CONSEILS
DÉCRITURE
Ouvrages du même auteur
Paru aux Éditions Xxxxxxxx
Mon livre, mode demploi, 2002
Conseils de lecture, 2001
Lécriture au théâtre et au cinéma, 1999
Paru aux Éditions du Vyyyyyyyyy
Les 9 vies du roman, 1998
Ma vie, mon livre, 1995
Nom de lauteur
CONSEILS
DÉCRITURE
Mieux écrire le roman
Copyright © nom de lauteur Impressions numériques de Bookpole ISBN : X-XXXX-XXXX-X
Partie 1
CONSEILS POUR LE ROMAN
« Écrire cest aussi ne pas parler. Cest se taire. Cest hurler sans bruit » Marguerite Duras
Chapitre 1
Bien appréhender le roman
Le roman, forme littéraire dominante aujourdhui, est un genre récent ; son origine est à chercher du côté de lépopée et des autres formes de récits primitifs. Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana  désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type duvre. Les récits en langue romane sont très souvent rédigés en vers ; lapparition de la prose ne modifiera pas la nature du « genre ». En revanche, ce type duvre, parce quil marque une rupture avec loralité, fonde progressivement une rhétorique nouvelle doù procédera le roman moderne : recours à des situations quotidiennes, souci de la vraisemblance, priorité de
Conseils décriture lindividuel sur le collectif, rapidité de la narration, goût de lamplication. Il est très difficile de donner une définition exhaustive du roman, tant ce genre est protéiforme ; on sen tiendra cependant à cette définition du Robert : « uvre dimagination en prose, assez longue qui présente et fait vivre dans un milieu des personnages donnés comme réels, nous fait connaître leur psychologie, leur destin, leurs aventures. »
Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana  désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type duvre. Les récits en langue romane sont très souvent rédigés en vers ; lapparition de la prose ne modifiera pas la nature du « genre ». En revanche, ce type duvre, parce quil marque une rupture avec loralité, fonde progressivement une rhétorique nouvelle doù procédera le roman moderne : recours à des situations quotidiennes, souci de la vraisemblance, priorité de lindividuel sur le collectif, rapidité de la narration, goût de lamplication. Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana  désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type duvre. Les récits en langue romane sont très souvent rédigés en vers ; lapparition de la prose ne modifiera pas la nature du « genre ».
10
Conseils décriture Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana  désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type duvre. Les récits en langue romane sont très souvent rédigés en vers ; lapparition de la prose ne modifiera pas la nature du « genre ». En revanche, ce type duvre, parce quil marque une rupture avec loralité, fonde progressivement une rhétorique nouvelle doù procédera le roman moderne : recours à des situations quotidiennes, souci de la vraisemblance, priorité de lindividuel sur le collectif, rapidité de la narration, goût de lamplication. Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana  désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type duvre. Les récits en langue romane sont très souvent rédigés en vers ; lapparition de la prose ne modifiera pas la nature du « genre ». En revanche, ce type duvre, parce quil marque une rupture avec loralité, fonde progressivement une rhétorique nouvelle doù procédera le roman moderne : recours à des situations quotidiennes, souci de la vraisemblance, priorité de lindividuel sur le collectif, rapidité de la narration, goût de lamplication. Le mot « roman » apparaît au Moyen Age pour désigner non un contenu mais un choix linguistique. La lingua romana désigne la langue parlée, vernaculaire, « vulgaire », par opposition à la lingua latina , langue savante et recherchée dans sont écrites les uvres sacrées. Le roman est donc dabord un mode dexpression avant dêtre un type
11