Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La topographie de l'artisanat et du commerce dans la Rome antique - article ; n°1 ; vol.98, pg 127-155

De
30 pages
Publications de l'École française de Rome - Année 1987 - Volume 98 - Numéro 1 - Pages 127-155
La richesse et la diversité des sources disponibles font de la Rome antique un champ privilégié pour les recherches sur la topographie de l'artisanat et du commerce, et, partant, sur les modalités de la production, sur l'organisation des espaces urbains, sur l'interventionnisme des pouvoirs publics, sur les représentations collectives. On étudie successivement l'implantation des manufactures; les tabernae, élément fondamental du commerce et de l'artisanat; les marchés; la séparation des fonctions et le rejet de la vie économique hors des quartiers centraux. Trois domaines significatifs donnent lieu à des analyses particulières : la toponymie; l'évolution de la Sacra Via (qui résume celle du cœur de Rome); les horrea (dont certains semblent être des groupements d'échoppes). L'histoire de l'Urbs à cet égard est faite de tensions entre l'ordre et le laisser-faire, la concentration et l'éparpillement, l'endiguement et l'empiètement, le regroupement topographique et la parcellisation du travail.
29 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
Jean-Paul Morel
La topographie de l'artisanat et du commerce dans la Rome antique In: L'Urbs : espace urbain et histoire (Ier siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C.). Actes du colloque international de Rome (8-12 mai 1985). Rome : École Française de Rome, 1987. pp. 127-155. (Publications de l'École française de Rome, 98)
Résumé La richesse et la diversité des sources disponibles font de la Rome antique un champ privilégié pour les recherches sur la topographie de l'artisanat et du commerce, et, partant, sur les modalités de la production, sur l'organisation des espaces urbains, sur l'interventionnisme des pouvoirs publics, sur les représentations collectives. On étudie successivement l'implantation des manufactures; les tabernae, élément fondamental du commerce et de l'artisanat; les marchés; la séparation des fonctions et le rejet de la vie économique hors des quartiers centraux. Trois domaines significatifs donnent lieu à des analyses particulières : la toponymie; l'évolution de la Sacra Via (qui résume celle du cœur de Rome); les horrea (dont certains semblent être des groupements d'échoppes). L'histoire de l'Urbs à cet égard est faite de tensions entre l'ordre et le laisser-faire, la concentration et l'éparpillement, l'endiguement et l'empiètement, le regroupement topographique et la parcellisation du travail.
Citer ce document / Cite this document : Morel Jean-Paul. La topographie de l'artisanat et du commerce dans la Rome antique. In: L'Urbs : espace urbain et histoire (Ier siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C.). Actes du colloque international de Rome (8-12 mai 1985). Rome : École Française de Rome, 1987. pp. 127-155. (Publications de l'École française de Rome, 98) http://www.persee.fr/web/ouvrages/home/p p /article/efr_0000-0000_1 _ _ _ _ rescri t 987 act 98 1 2966
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin