Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

CANARD 435.p65

De
8 pages

CANARD 435.p65

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 61
Signaler un abus
déchaîné HEBDOMADAIRE SATIRIQUE NIGERIEN
Siège : Face Ministère du Transport Email : mossi_issa@yahoo.fr 93.82.81.80 / 96.75.34.12 BP:10220. NIF : 11390/R. ème ° 10 Année N 435 du 5 juillet 2010
Conférence de la CFDR pour le 17 juillet Hama et Issoufou peuventils sauver la CFDR du naufrage ?
Devenir héro et non martyr
C’est la grande équation que doit savoir résoudre tout homme d’Etat. Savoir marcher des œufs, agir et réagir avec tact et garder assez de recul pour maintenir le gouvernail sont les ingrédients de ce périlleux exercice. Et la transition du CSRD ne fait pas exception à la règle. Pour tout dire, en haoussa, le mot ‘’transition’’ se traduit par ‘’ le pouvoir de tenir la calebasse’’. Il y a une forte image sur la fragilité. Point donc besoin de rudesse, de distraction ou de précipitation ! Surtout quand la calebasse s’appelle assainissement. On ne peut pas foncer à 100 à l’heure, les yeux fermés car la méthode militaire ne sied pas. Il faut de la politique dans son sens le plus noble et fuir la bonne foi comme la peste. Peuton réussir l’assainissement sans inquiéter l’entourage du Chef de l’Etat ou la hiérarchie militaire ? Impossible eston tenté de répondre ! Et pour cause. Ceux qui ont servi dans les sérails du régime Tandja sont encore
L’UDR TABBAT: Une ascension qui fait peur P.5
de service. Ils travaillent à se sortir indemnes. Qui sera prêt à sacrifier sa propre personne, une épouse ou un frère ? Et seul Dieu connaît l’étendue de la parenté chez nous. Un autre grain de sable à surveiller comme du lait sur le feu : l’assainissement au ministère de la défense. Parce qu’elle concerne des militaires, particulièrement des officiers de l’armée, cette salubrité doit être menée avec le plus de circonspection possible. Alors, il faut revenir sur terre. L’avenir du pays repose sur une fin de transition sans cahots et porteuse d’espoir et des lendemains qui chantent. Balayer tout sur son passage peut soulever la poussière d’un retour à la case départ. Ce n’est le souhait d’aucun nigérien lucide et patriote. Nous avons besoin des héros et non des martyrs pour construire une nation unie, laborieuse, industrieuse et prospère. Car les martyrs, eux, peuplent les légendes et non le rêve ! A.I
Point de Presse de la CENI 7 scrutins pour un coût global de 30 000 000 000 de francs CFAP.8