Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Eurotestudo, kézako

De
8 pages

Eurotestudo, kézako

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 42
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Eurotestudo, kézako ? Version du 16/02/2008
Je propose ici de faire un petit tour simplifi des caractristiques qui diffrencient lesEurotestudodes autres Testudo.
Et puis on va ensuite raconter un peu leur histoire, ainsi qu’une histoire parcellaire du genreTestudoau sens large, cartes gographiques  l'appui.
Je vous invite auparavant  lire ou relire ce document o je rappelle certains termes et certaines notions importantes de taxonomie :
http://pagesperso-orange.fr/jacques.prestreau/tortues/pdf/28_taxonomie art bien nommer_especes.pdf _ _ _
Prt(e) ? Alors maintenant, on y va !
L'aspect anatomique desEurotestudo
Le corps d'un animal, quel qu'il soit, est fait de diffrentes matires. Certaines se dgradent  la mort de l'animal, et d'autres se conservent, voire modifient leur composition chimique. La partie d'un animal qui se conserve durablement aprs sa mort est celle qui apparatra comme fossile de l'animal. Ce sont les parties de son squelette. Ces parties sont donc dites fossilises, ou plus simplement "parties fossiles". Il est trs rare que des parties diffrentes du squelette soient fossilises.
Dans la reconnaissance des caractristiques qui diffrencient les animaux, les parties fossilises sont les plus importantes, car elles sont les seules  permettre cette reconnaissance du taxon (l'espce ou la sous-espce) des centaines, des milliers, voire des dizaines de millions d'annes aprs la mort de l'animal, et qui plus est... mme aprs l'extinction de l'espce.
D'autres caractres distinctifs du taxon, situes sur les parties non fossilisables de l'animal, peuvent tre utiliss dans la diagnose (la diagnose, je vous le rappelle si vous n'avez pas lu le renvoi au début de ce présent exposé, c'est l'identification précise du taxon d'un animal qu'on a sous les yeux). Les parties non fossilisables, ce sont les parties molles, les chairs, les textures ou les couleurs. Ces lments restent donc secondaires dans la description d'une espce sur la longue dure, ils ne sont pas dterminants dans la diagnose d'un animal, vu qu'ils disparaissent  sa mort.
On va faire un petit tour des caractristiques (les "cls") principales qui nous permettent de reconnatre une Eurotestudo, fossile ou vivante, parmi les autres tortues du genreTestudoau sens large. Dans le tableau qui va suivre, je prends tels quels des petits passages de la premire monographie descriptive faite par France de Lapparent de Broin, Roger Bour (que je remercie), James F. Parham et Jarmo Perl en 2006. Je me suis content simplement d'apporter des repres sur des photos. Les photos d'une tortue vivante ci-dessous sont celles de ma petite Estrella.
La description sera simplifie mais trs largement suffisante pour les amateurs dsirant reconnatre des Eurotestudodans leur entourage ou sur diverses photos.