Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La réaction de la société à une crise : l'inconnue du concept ...

De
5 pages

La réaction de la société à une crise : l'inconnue du concept ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
1
La réaction de la société à une crise :
l’inconnue du concept français de résilience.
Par le chef d’escadron Ronan Lahuec,
promotion maréchal Lyautey,
juin 2010
Présentée par Boris Cyrulnik comme étant « l’art de naviguer dans les torrents », la résilience
se définit comme la capacité d’un individu à absorber un choc tant physique que
psychologique pour ensuite « rebondir » et se reconstruire.
Cette notion apparaît également dans le
continuum
sécurité-défense présenté dans le Livre
Blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale
1
paru en 2008. Joseph Henrotin la définit comme
« l’aptitude, de l’individu comme d’une société donnée, à dépasser le traumatisme
psychologique généré par une situation de crise. Cette résilience pourra alors s’observer tant
dans les réactions face à une catastrophe technologique qu’à un désastre naturel ou un acte
terroriste »
2
. Si chacun s’accorde sur la nécessité pour la France de se préparer au pire pour
éviter une surprise stratégique, peut-on appliquer ce concept à l’ensemble d’une société ?
Alors qu’il semble que notre pays voit sa cohésion sociale menacée par les montées du
communautarisme et de l’individualisme, est-il possible de faire adhérer la nation à la
préparation d’une attaque ou d’une catastrophe ?
Certes, la nouvelle stratégie définie dans le Livre Blanc réside, entre autre, dans l’aptitude de
la population à faire face à des catastrophes ou des attaques. Pour autant, la capacité de cette
dernière à encaisser un choc et à reprendre une vie normale, parce qu’elle sous-tend la
cohésion nationale, demeure une inconnue.
Le Livre Blanc développe l’idée d’une stratégie de défense et de sécurité nationale au coeur de
laquelle la résilience occupe une place toute particulière sans pour autant pouvoir estimer
quelles seraient les réactions de la population en cas de crise. Cependant, l’examen
d’évènements récents tend à démontrer que les Français seraient en mesure de faire preuve de
résilience en cas de besoin.
* * *
La résilience, un nouveau paradigme dans la stratégie de sécurité nationale française
L’innovation majeure du Livre Blanc réside dans la définition d’une stratégie de sécurité
nationale
globale apportant des réponses à « l’ensemble des risques et menaces susceptibles
de porter atteinte à la vie de la nation »
3
. Au-delà des cinq fonctions stratégiques dont les
forces de défense et de sécurité doivent avoir la maîtrise - connaissance et anticipation,
prévention, dissuasion, intervention et protection – apparaît le concept de « résilience ». Ce
1
Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale
, Paris, Odile Jacob (la documentation française), juin 2008.
2
Joseph Henrotin,
La résilience, nouveau bouclier au terrorisme ?,
Défense Nationale et Sécurité Collective,
décembre 2005, p. 97.
3
Op. cit
. p. 313.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin