Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

LES INégALItéS ENvIRONNEMENtALES

8 pages

LES INégALItéS ENvIRONNEMENtALES

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Air Pur N° 76 - 2009 -
5
INTRODUCTION
Isabelle ROUSSEL
1
LES INégALItéS
ENvIRONNEMENtALES
RéSUMé
La notion d’inégalités environnementales a été
largement diffusée ces dernières années. Mais,
comme souvent, l’utilisation de certains termes est
plus rapide que la stabilisation de leur contenu.
Cette problématique jeune et complexe est en
cours d’appropriation par différentes disciplines,
avec la difficulté majeure que présente son
individualisation par rapport aux inégalités sociales,
économiques, voire même sanitaires, constatées
depuis plus longtemps.
Cette notion interroge les définitions accordées à
l’environnement et à la santé en sachant que la
relation entre l’environnement et la santé est encore
en cours de construction et repose également sur
un flou sémantique que cristallisent les hésitations
dans la traduction du terme anglais « environmental
health » que l’on retrouve sous le vocable prudent
mais peu esthétique de « santé environnement ».
Ces imprécisions peuvent avoir la vertu de ne
pas figer la réalité au sein d’un périmètre dont la
rigidité serait contraire à la réalité en continuelle
évolution. Ces difficultés de vocabulaire peuvent
également contribuer à confiner ces notions dans
un champ symbolique en les coupant de la réalité
qui demanderait à être précisée pour intervenir
dans le domaine de l’action. La parole et la
médiatisation peuvent servir, paradoxalement, à
masquer l’inaction en dépit du caractère incitatif
que peut avoir la perception d’inégalités pour
mobiliser des revendications.
Quelles que soient les définitions adoptées, le
travail de L. Laigle (2005), faisant autorité en la
matière, définit plusieurs caractéristiques possibles
de ces inégalités qui interrogent les liens entre
l’environnement et la santé. La notion d’égalité
interpelle nécessairement l’idée de justice mais,
même sans avoir une traduction à travers une
procédure juridique, la conscience même d’une
inégalité représente un moteur pour l’action animée
par une revendication égalitaire et un combat pour
plus de justice.
I – INégALItéS,
ENvIRONNEMENt Et SANté :
DES NOtIONS tRèS LIéES,
AUX CONtOURS FLOUS
En dépit de nombreux articles rédigés par L. Charles
(2001, 2007b, 2008, 2009) pour reprendre l’histoire de
l’environnement, le flou persiste au sujet de cette notion.
La comparaison avec l’écologie montre les différentes
perceptions possibles de la notion d’environnement
souvent réduite à la question de l’environnement
naturel. Pour les uns, l’écologie est plus englobante que
l’environnement limité à des considérations naturelles
voire même au cadre de vie (Chaumel, 2008). Pour les
autres (Charles, 2007)
« ce que recouvre la substitution
d’écologie à environnement, c’est un manque à penser
la notion d’environnement (…). L’originalité massive de
l’environnement ne tient-elle pas au fait d’avoir posé
ce rapport d’ensemble des individus les uns avec les
autres, comme avec le monde naturel, sans hiérarchie
ni distinction ? »
.
Les inégalités environnementales ne se limitent pas
à l’inégale répartition et à l’inégale utilisation des
ressources naturelles, elles touchent le plus intime de
l’individu dans la richesse de sa spécificité différente
de celle du voisin :
« C’est quelque chose de cet ordre
que l’on retrouve avec le terme d’inégalités écologiques.
Celui-ci renvoie à la confrontation inégale, diagnostiquée
et cartographiée, entre individus ou groupes sociaux à
un certain nombre de facteurs naturels (eau, air, etc)
considérés comme importants mais en même temps
envisagés comme externes. Elle marque une coupure
entre un univers réputé naturel et l’homme, qui
offre une apparence de clarté, mais qui est en même
temps trompeuse du point de vue de la complexité du
rapport des hommes avec l’environnement qui y mêle
inévitablement des composantes collectives, sociales et
individuelles, émotionnelles, cognitives et pratiques, et
qui est tout sauf neutre (…). L’opération qui, au plan
cognitif, métrique, consiste à séparer un environnement
naturel et des dimensions sociales en nommant l’un
écologique et l’autre social constitue un véritable casse-
1
Professeur émérite
à l’Université Lille 1
Sciences et Technologies,
Vice-Présidente de l’APPA.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin