Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Molière et la mise en scène des jardins de Versailles by Elizabeth ...

13 pages

Molière et la mise en scène des jardins de Versailles by Elizabeth ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 73
Signaler un abus
 
Molière et la mise en scène des jardins de Versailles
by Elizabeth Woodrough  Tout le monde passe par les jardins de Versailles tôt ou tard, à la poursuite de la grandeur de Louis XIV. Le roi est lui-même ini-tiatique vers la fin du siècle dun itinéraire, deux fois révisé, qui fait le pourtour du petit parc, louvoyant pendant plusieurs kilomè-tres au détour des parterres, bosquets, bassins et fontaines, avec des pauses au points de vue sur le chemin, intitulé La Manière de mon-trer les jardins . Cest à Versailles que le jardin à la française, ca-ractérisé par le buis, lif et le charme, auquel on préfère souvent lexubérance du jardin anglais, trouve son expression la plus ache-vée. Cest lapothéose du « jardin de cognoyseance », dit dagrément, quil importe de bien connaître si on veut étudier le règne du Roi-Soleil. Lhistoire de la création et de la mise en scène, dans les plus belles années du règne, des premiers aména-gements dAndré Le Nôtre dans une série de trois fêtes de nuit en extérieur, est riche en documents et a été bien documentée ces der-nières années, quoiquil ny ait pas toujours unanimité pour dire ou certains divertissements ont été produits. Le clou de ces fêtes roya-les fut le plus souvent le théâtre de Molière, qui sut si bien simposer au programme varié des divertissements pendant dix ans et mettre en valeur le travail des autres, même si à la fin de sa vie il y avait un léger décalage entre les préparatifs élaborés dans le premier prologue du Malade imaginaire  pour exploiter le cadre pastoral avec une décoration représentant un lieu champêtre fort agréable, célébrant la paix quapporte le roi à la France, et la mise en scène de la fête versaillaise où cette dernière pièce sera montée après la mort de Molière. Un programme de spectacles montés par sa troupe avait consacré la saison de chasse de 1663, à Versailles, donnant le ton aux festivités qui devaient suivre.  Mon propos est détudier lemplacement des différentes pièces que Molière a jouées dans les jardins, et le rôle de la nature et de lartifice dans le décor de ses pièces jardinières, afin de faire de Versailles un lieu de pèlerinage pour les Moliéristes, en offrant au visiteur réel ou virtuel un agréable circuit réduit qui mène du châ- 
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin