Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

quand la mer se retire

2 pages

quand la mer se retire

Publié par :
Ajouté le : 11 juillet 2011
Lecture(s) : 68
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

qUand la mer se reTire L’AcTUaliTé. – En QUoi le gisemenT fossilifÈre de CHerVes-RicHemonT esT-il eXcePTionnel ? Jean- MicHelMaZin. –Ce site nous apporte des À partir du site de Champblanc en Charente, documents sur une page de l’histoire de la planète, le Jean-Michel Mazin raconte l’évolution du paysage Berriasien continental, le tout début du Crétacé entre depuis 140 millions d’années. 142 et 143 millions d’années, dont on connaît peu de choses dans le monde. Il est d’une très grande diversité : EntretienAstrid Deroost on a mis en évidence 28 lignées différentes d’animaux e gisement fossilifère de Champblanc, situéqui vont des poissons aux requins, en passant par les L en Charente à Cherves-Richemont, daté duamphibiens, des lézards, des tortues, des crocodiles début du Crétacé, résulte du retrait des mersdont des nains (30 à 40 cm de longueur), des dino-à la fin du Jurassique. D’une lagune sursalée à un lacsaures divers et variés, des mammifères, des oiseaux, d’eau douce : le site charentais, composé de 81 niveauxdes ptérosaures... En gros, presque tout ce qui vivait à sédimentaires particulièrement abondants en micro-l’époque a été enregistré là. Sous la forme toutefois de restes et micro-fossiles, témoigne d’une histoire longuerestes éparpillés. On ne trouve pratiquement aucun reste de plusieurs milliers d’années. Récit par Jean-Micheld’animal entier sauf deux ou trois petites exceptions. Mazin, directeur de recherche au CNRS, Université deLe site est également très riche : on a trouvé près de Lyon I, spécialiste en paléobiologie et en paléoécologie2 000 macro-restes (crânes, vertèbres...). Quant aux du Mésozoïque. Précédemment en poste à Poitiers, lemicro-restes, on en a pour l’instant extrait 45 000 FoUilles danspaléontologue a dirigé le chantier de fouilles (2001-– et dix fois plus sont à trier – parmi lesquels il y la carriÈres de 2007) du site de Champblanc dont les conclusionsa de vraies pépites : des dents de mammifères qui CHamPblanc en 2007.scientifiques sont en cours de publication.mesurent un demi-millimètre et pèsent un demi-
12L’ActuALité Poitou-chArentesn° 89