Cette publication est accessible gratuitement
Lire

55? Mackay et le syllabaire de Phaistos

8 pages
55? Le Disque de Phoîstas et lafarmule de Mackay. 1. Dans un article de 1965 paru 1n Statistical Methods in Linguisties' Alan Mackay proposéa qui pour une formule a ambition d'estimer plutôt à partir d'rm texte bref le nombre ûotal de signes du système pour d'ecriture employé le composet'. Cette formule est la suivante: Si L est le nombre total de caracGres du texte et M le nombre de caractères ou de sip.es différents l'étendue S du syllabaire ou de I'alphabet peut alors être estimée à: (t'lL-M)-L L'objectif initial principal et d'Alan Mackay est de déterminer les si sigpes du disque de Phaistos notent wre langue et, si tel est le colafign manquÊnt 45 signes qui y pornaux figurent !ns, completer I'alphabet ou le syllabaire utilisé3. il zuit pour cela une démarche empiriqueo. I estime la pertinence la predictive et c4acité de trois approches diftrentes sur les signes du disque €t rm texte japonais, en syllabaire puis valide ses conclusions sut des échantillons d'æabe, de grectrrc, de modeme et ùcien, d'arménien... Mackay débroussaille donc un long chemin avmt d'aboutir à cette formule. Cet article a suscité I'intérêÎ des archéologues, des philologues paleographesou des specialistes de la Cête confrontés aux témoignages souvent très patiels d'écriûreso probablement syllabiques, notânt rme ou des langues insomues. Richard Kamm a appliqué méthode la au Linéaire Matrrice Pope au Hiéroglyphique, et Yves Duhoux l'a utilisée à propos du disque de Pbaistos...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin