Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan 2004 de l'hôtellerie de tourisme en Bourgogne : Repli d'activité pour la seconde année

De
4 pages
En Bourgogne, comme au niveau national, l'année 2004 n'a pas été très favorable pour le tourisme. Pour la deuxième année consécutive, les hôteliers bourguignons ont enregistré, en 2004, une baisse de leur activité de 2%. La clientèle étrangère fait toujours défaut, tandis que la clientèle intérieure reprend un peu de vitalité. La Saône-et-Loire est le département le plus souvent touché par ce repli.
Voir plus Voir moins
BOURGOGNE INSEE
Juillet 2005
1,50 euro
Résultats statistiques58
Bilan 2004 de l’hôtellerie de tourisme en Bourgogne Repli d’activité pour la seconde année EÉvolution mensuelle des nuitées en Bourgogne n Bourgogne, comme au niveau national, l’année 2004 n’a pas été 700 000 Nuitées françaises très favorable pour le tourisme. Pour Nuitées étrangères 600 000 la deuxième année consécutive, les hôteliers bourguignons ont enregis 500 000 tré, en 2004, une baisse de leur acti 400 000 vité de 2 %. La clientèle étrangère fait toujours défaut, tandis que la clien 300 000 tèle intérieure reprend un peu de 200 000 vitalité. La SaôneetLoire est le dé 100 000 partement le plus souvent touché par ce repli.0 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 ASources : Insee  Secrétariat d’État au Tourisme  CRT. Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Se t. Oct. Nov. Déc. lors que le tourisme mondial affiche une croissance soutenue de l’ordre de 10%, l’Europe, avec 4 % reste à la traîne, soufSeule perspective prometteuse dans cefréquentation étrangère, les touristes fran frant probablement de l’appréciation decontexte assez sombre, les clientèles amériçais renouent avec le département. L’Yonne l’euro. caine(+ 5 %) et japonaise (+ 6 %) sont debénéficie d’un allongement de la durée des En France, le bilan de l’année 2004 est plusretour, et se profile l’émergence d’une clienséjours, malgré des arrivées en baisse. Les favorable que celui établi en 2003. Les arritèle en provenance de l’Asie.nuitées progressent légèrement de 1%, vées sont en hausse de 2,3 % et les nuitéesContrairement à l’année 2003, les hôtels demalgré une réduction de 11 % des nuitées quasiment stables, ce qui traduit malgré toutclasse économique et de moyenne gammeétrangères. un raccourcissement des séjours.ont davantage souffert de la baisse de clienLa Côted’Or, qui concentre à elle seule 45 % En Bourgogne, l’activité de l’hôtellerie est entèle étrangère que les hôtels haut dedes nuitées, enregistre une légère baisse retrait pour la deuxième année consécutive.gamme. d’activité( 1 %), freinée par la progression Toutefois, la diminution du nombre de nuiMais les hôtels de classe économique s’endes nuitées des touristes français (+ 2 %). Le tées s’est un peu ralentie par rapport à 2003sortent plutôt bien grâce à un afflux de clienrepli de la clientèle étrangère ( 6 % de nui et passe de 5 à 2 %.tèle française et leur fréquentation protées) s’accentue par rapport à 2003. Le taux d’occupation régional perd encoregresse de 4 %.La SaôneetLoire attire moins de touristes, 2 pointssur un an ; à 53%, il se situeLes autres catégories enregistrent une rétant français qu’étrangers. Aux arrivées en 5 points en dessous du niveau national.duction nette d’activité de 5 % pour les 2 étoimoins grand nombre ( 5 %) se conjuguent les, de 3 % pour les 3 et 4 étoiles.des séjours moins longs. Au total, le dépar Moins de touristes étrangers En conséquence, le taux d’occupationtement enregistre une baisse de fréquenta Ces résultats sont entièrement dus à lamoyen, toutes catégories confondues, s’esttion de l’ordre de 6 %. moindre fréquentation des touristes étranréduit de 2 points. Il se situe à 53 % sur l’enLe taux d’occupation baisse dans la plupart gers. La légère reprise de la clientèle fransemble du parc et à 64 % dans l’hôtellerie dedes zones touristiques de la région à l’ex çaise a atténué sans compenser ce nouveauchaîne. Il diminue de 2 points dans l’hôception de celles de l’Yonne, de la zone de repli de la clientèle étrangère.tellerie de classe économique, malgré uneDigoin  ParayleMonial où il est stable et de Les nuitées étrangères reculent de 7 % surfréquentation en hausse du fait de l’ouverla zone de Dijon où il augmente d’un point. un an. Elles représentent 34,5 % des nuitéesture de 3 hôtels de chaîne en cours d’année.Ces baisses du taux d’occupation, outre le totales soit 2 points de moins qu’en 2003, ceIl baisse d’un point dans les hôtels 2 et 3 étoirepli de la clientèle, sont aussi liées à qui porte à 5 points le recul sur deux ans.les et reste stable dans les hôtels 4 étoiles.l’accroissement de l’offre d’hébergement Parmi nos principaux clients, la fréquensur l’année 2004, suite à l’entrée dans le Stabilité dans la Nièvre t a t i o nd e sN é e r l a n d a i s( 1 3% )d e schamp de l’enquête de 8 hôtels supplémen Britanniques (11 %)et des AllemandsParmi les quatre départements bourguitaires en cours d’année dont 3 nouveaux ( 10 %) est en net repli. Il en va de mêmegnons, la Nièvre et l’Yonne s’en tirent plutôthôtels de chaîne. pour les Belges dont le nombre de nuitéesbien. La Nièvre conserve son activité de recule, comme l’an passé, de 5 %.l’année précédente. Malgré le net recul de la
Document réalisé par l’INSEE BOURGOGNE, À partir de l’exploitation de l’enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie, Avec la collaboration duComité Régional du Tourisme et de la Direction du Tourisme.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin