Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

INDUSTRIE
Fortralentissementdelactivitéindustrieleen2003En2003,leralentissementdelactivitéindustrielleaétéimportant,enPicardiecommeenFrance.SilautomobileetlesIAAontétéparticulièrementtouchés,labranchedeséquipementsélectri-quesetélectroniquesestlaseuleàenregistreruneactivitéplusfortequen2002.Lafindelannéeaconnuunredressementdelaconjonctureetlesperspectivesdeproductiondesindustrielspi-cardsetdesautresrégionssontoptimistespourlesecondtrimestre2004.ux dires des chefs de se dégarnir au premier se- de commandes restaient en- le relais. En fin d’année, les IAAd’entreprises et mestre 2003 et une demande core relativement bas. ont de nouveau replongé et lesAcompte tenu de la en repli, l’activité a faibli auLutomobiletbiiveenmsednetcpornéssoemrvméastiosnu,rrelleas-structure industrielle de la ré- premier trimestre pour reculeragion, en Picardie comme en plus fortement au second tri-etlesIAAneufs premiers mois de l’an-France, l’année 2003 a été mestre. Au troisième trimes-artimarquée par un ralentissement tre, les carnets de comman-ptcouulicèhréesmentdneéem,Daoaunntvsaeinlsererésgisesucttlrteéautrés.gdaelemIAenAt,de l’activité industrielle par rap- des bien qu’insuffisamment sport à 2002. L’activité qui s’était remplis ont commencé à se Tous les secteurs ont souf- les industries de la viande etstabilisée fin 2002 a faibli au regarnir. Parallèlement, la de- fert de ce climat morose mais du lait ont accusé un très fortpremier trimestre et s’est for- mande réagissait de la même à des périodes différentes. Au repli au premier semestre. Lestement repliée au second tri- manière. L’activité est toute- premier trimestre, que ce soit autres IAA ont été relativementmestre. Au troisième trimestre, fois restée réduite car les in- en Picardie ou en France, l’in- épargnées par le délicat climatl’activité est restée anormale- dustriels ont préféré puiser sur dustrie automobile a été forte- conjoncturel. L’activité a étément faible. L’amélioration du leurs stocks sans relancer la ment touchée par la détériora- moins soutenue qu’en 2002contexte international explique production. Au quatrième tri- tion de la conjoncture avec un mais elle est restée cependantpour une bonne part le redres- mestre, le meilleur comporte- très fort recul de son activité. proche de la normale. Toutsement de la conjoncture au ment de la demande a permis Au deuxième trimestre, les comme en France, l’industriequatrième trimestre, que ce à l’activité de redémarrer. Les secteurs des IAA et des biens automobile a accusé une fortesoit pour notre région ou l’en- chefs d’entreprises ont continué intermédiaires ont été directe- contraction de son activité ausemble des régions. à alléger leurs stocks en attente ment affectés par le recul de premier trimestre. L’activité n’aDevant des carnets de d’une confirmation de l’amélio- l’offre. Au troisième trimestre, cessé de progresser les trimes-commandes qui n’ont cessé ration de l’offre car les carnets les biens d’équipement ont pris tres suivant.

                            


                                  ""# ""% ""$ """     
INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 200419
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin