Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Chapitre"Industrie" extrait du Bilan économique et social 2003

De
12 pages
Fort ralentissement de l'activité industrielle en 2003. En 2003, le ralentissement de l'activité industrielle a été moins important, en Picardie comme en France. Si l'automobile et les IAA ont été particulièrement touchés, la branche des équipements électriques et électroniques est la seule à enregistrer une activité plus forte qu'en 2002. La fin de l'année a connu un redressement de la conjoncture et les perspectives de production des industriel picards et des autres régions sont optimistes pour le second trimestre 2004. En Picardie, l'atonie conjoncturelle de 2003 s'est traduite par un nouvel affaiblissement des marges et la persistance de tensions de trésoreries sur le premier semestre. La réactivité de nombre d'entreprises a néanmoins permis de contrer la tendance sur le second semestre. Ainsi, un renforcement global des trésoreries est observé en fin d'année. Néanmoins, les industriels ont contenu a minima les enveloppes budgétaires dédiées aux programmes d'investissement. La Picardie est la troisième région industrielle de France. L'année 2003 a été une année difficile pour l'industrie picarde avec de nombreux plans sociaux, même si plusieurs entreprises importantes sont venue s'installer dans la région. Par ailleurs, l'importance des SPL et des contrats de filière se confirme. Dans ce contexte, la remontée de la croissance prévue pour 2004 est très attendue. L' investissements en Picardie dans la R&D et l'innovation est resté soutenu en 2003 confirmant ainsi la bonne impression laissée à la suite du bilan de 2002.
Voir plus Voir moins
INDUSTRIE
Fortralentissementdelactivitéindustrieleen2003En2003,leralentissementdelactivitéindustrielleaétéimportant,enPicardiecommeenFrance.SilautomobileetlesIAAontétéparticulièrementtouchés,labranchedeséquipementsélectri-quesetélectroniquesestlaseuleàenregistreruneactivitéplusfortequen2002.Lafindelannéeaconnuunredressementdelaconjonctureetlesperspectivesdeproductiondesindustrielspi-cardsetdesautresrégionssontoptimistespourlesecondtrimestre2004.ux dires des chefs de se dégarnir au premier se- de commandes restaient en- le relais. En fin d’année, les IAAd’entreprises et mestre 2003 et une demande core relativement bas. ont de nouveau replongé et lesAcompte tenu de la en repli, l’activité a faibli auLutomobiletbiiveenmsednetcpornéssoemrvméastiosnu,rrelleas-structure industrielle de la ré- premier trimestre pour reculeragion, en Picardie comme en plus fortement au second tri-etlesIAAneufs premiers mois de l’an-France, l’année 2003 a été mestre. Au troisième trimes-artimarquée par un ralentissement tre, les carnets de comman-ptcouulicèhréesmentdneéem,Daoaunntvsaeinlsererésgisesucttlrteéautrés.gdaelemIAenAt,de l’activité industrielle par rap- des bien qu’insuffisamment sport à 2002. L’activité qui s’était remplis ont commencé à se Tous les secteurs ont souf- les industries de la viande etstabilisée fin 2002 a faibli au regarnir. Parallèlement, la de- fert de ce climat morose mais du lait ont accusé un très fortpremier trimestre et s’est for- mande réagissait de la même à des périodes différentes. Au repli au premier semestre. Lestement repliée au second tri- manière. L’activité est toute- premier trimestre, que ce soit autres IAA ont été relativementmestre. Au troisième trimestre, fois restée réduite car les in- en Picardie ou en France, l’in- épargnées par le délicat climatl’activité est restée anormale- dustriels ont préféré puiser sur dustrie automobile a été forte- conjoncturel. L’activité a étément faible. L’amélioration du leurs stocks sans relancer la ment touchée par la détériora- moins soutenue qu’en 2002contexte international explique production. Au quatrième tri- tion de la conjoncture avec un mais elle est restée cependantpour une bonne part le redres- mestre, le meilleur comporte- très fort recul de son activité. proche de la normale. Toutsement de la conjoncture au ment de la demande a permis Au deuxième trimestre, les comme en France, l’industriequatrième trimestre, que ce à l’activité de redémarrer. Les secteurs des IAA et des biens automobile a accusé une fortesoit pour notre région ou l’en- chefs d’entreprises ont continué intermédiaires ont été directe- contraction de son activité ausemble des régions. à alléger leurs stocks en attente ment affectés par le recul de premier trimestre. L’activité n’aDevant des carnets de d’une confirmation de l’amélio- l’offre. Au troisième trimestre, cessé de progresser les trimes-commandes qui n’ont cessé ration de l’offre car les carnets les biens d’équipement ont pris tres suivant.

                            


                                  ""# ""% ""$ """     
INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 200419
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin