Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Chiffres clés de l'énergie en Bretagne. Edition 2012.

De
28 pages
Cette brochure fait le point sur le bilan énergétique régional, la production régionale d'énergie, l'approvisionnement, le transport et la distribution d'énergie, la consommation d'énergie finale, les consommateurs par secteur, la production d'énergie renouvelable dans les différentes filières, l'électricité et les émissions de CO2. Evolutions du secteur depuis l'année 2000.
Rennes. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068362
Voir plus Voir moins

12 397
6 559
2 156
660
61
36
34
CHIFFRES CLÉS DE L’ÉNERGIE EN BRETAGNE
ÉDITION 2012
Observatoire de l’énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011L’énergie en Bretagne
Introduction Sommaire
Cette brochure éditée par le GIP (51%) devant l’électricité qui est Le bilan énergétique régional en 2011 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Bretagne environnement présente cependant en baisse -6,9% de La production régionale d’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 et 5
l’état des lieux pour l’année 2011 2010 à 2011.
Approvisionnement, transport et distribution d’énergie. 6 et 7et depuis 2000 de la consomma- La Bretagne a produit 544 ktep
tion, de la production d’énergie La consommation d’énergie finale . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 et 9d’énergie finale, soit 8,1% de ses
et des émissions de CO énergé-2 besoins. Cette production est en
tiques de la Bretagne. Elle synthé- Les consommateursbaisse de 8% par rapport à 2010
tise l’ensemble des données du fait de la moindre consomma-
Le résidentiel – tertiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10collectées auprès des institu- tion de bois (pour le chauffage)
tions régionales, producteurs et L’industrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10qui reste cependant la première
distributeurs d’énergie, collecti- énergie produite (55% en 2011). Les transports . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
vités, associations et experts du L’éolien représente, en 2011, 52%
L’agriculture et la pêche. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11domaine, après consolidation et de la production d’électricité
traitement. Des bilans à d’autres régionale. La Bretagne a livré 2
La production d’énergie renouvelableéchelles territoriales (départe- 137 GWh au réseau électrique en
mentale, communale, etc.) sont 2011, c’est 6% de mieux qu’en Le bilan de la production d’énergie renouvelable . 12
disponibles sur le site Internet 2010 et cela représente pour la
L’éolien terrestre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13de l’observatoire : www.obser- première année plus de 10%
vatoire-energie-ges-bretagne.fr. Les énergies marines (La Rance) . . . . . . . . . . . . . . . . 14de sa consommation électrique.
Les principaux chiffres clés pour La production photovoltaïque a L’hydroélectricité 15
l’année 2011 sont synthéti- été multipliée par 2 en un an et
Le bois bûche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
sés dans le schéma ci-contre. par 8 en deux ans ; elle représente
Le bois (déchiqueté) des chaufferies . . . . . . . . . . . . 172011 a été une année particuliè- en 2011 4,2% de la production
rement chaude, entraînant une totale d’électricité. Le solaire thermique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
baisse de 6,1% de la consomma- La consommation d’énergie finale Le solaire photovoltaïque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
tion finale (par rapport à 2010) a occasionné l’émission de 15,8
Les usines d’incinération des ordures ménagères . . 20qui s’élève à 6 757 ktep, soit envi- Mt de CO en 2011 dont 89% 2
ron 4,5% de l’énergie finale en Le biogaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21ont été émis en Bretagne. Le
France. 10% de l’énergie consom- développement des EnR a permis
mée est d’origine renouvelable. d’éviter l’émission de 0,8 Mt de L’électricité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 à 24
Les produits pétroliers constituent CO en substitution aux énergies 2
la première énergie consommée fossiles, un résultat très proche de Les émissions de CO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 252
celui de 2010.
Les définitions et acronymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Page de couverture : Courbe d’évolution du nombre d’installations
photovoltaïques en Bretagne depuis 2005.
Avertissement
VERSION CORRIGÉE DU 31 JANVIER 2013
Les méthodes appliquées pour le calcul des chiffres clés à l’échelle de la Les résultats proposés intègrent une part d’incertitude, notamment
Bretagne sont cohérentes avec les méthodes de référence nationale et pour les consommations par secteur, ce qui est à considérer lors de
internationale permettant des comparaisons avec différentes échelles leur exploitation et de leur comparaison à d’autres exercices de même
territoriales et notamment le niveau national. Tout en s’appuyant sur les nature.
statistiques mises à disposition pour la région Bretagne par le service La consolidation des données entreprise depuis le précédent exercice
des statistiques et de l’observation du ministère de l’écologie, de l’éner- publié dans l’édition 2011 peut entraîner quelques écarts sur les résultats
gie, du développement durable et de la mer (SOeS/ MEEDDTL), ces sur la période 2000 – 2010 entre cette nouvelle édition et l’édition 2011.
dernières sont enrichies de données locales et régionales conduisant Les données présentées dans la brochure, des résultats complémentaires
à des différences de faible ampleur. et le détail des méthodes sont disponibles sur le site de l’observatoire :
L’approche générale retenue pour la comptabilisation des consomma- www.observatoire-energie-ges-bretagne.fr.
tions d’énergie repose sur la prise en compte des livraisons d’énergie A noter que le travail de récupération et de fiabilisation des données,
sur le sol breton. Les résultats proposés peuvent donc différer des tributaire de multiples fournisseurs, à l’édition de la présente brochure
consommations d’énergie et des émissions de CO extraites des simu-2 en toute fin d’année 2012, pour des données au 31 décembre 2011.
lations de l’outil «Ener’GES territoires Bretagne» mis à disposition des
Ce document comporte de nombreux acronymes et abréviations.
collectivités pour élaborer leur diagnostic territorial et introduisant
Des définitions sont disponibles en page 26 pour en faciliter la
la notion de « responsabilité » vis-à-vis de leurs émissions.
compréhension.
Chiffres clés de l’énergie en Bretagne / Édition 20122Le bilan énergétique régional en 2011
Approvisionnement Production finale Consommation finale
en 20116 266 ktep 544 ktep 6 757 ktep
Évolution par rapport à 2010- 6,5% - 8,0% - 6,1%
Synthèse du bilan énergétique régional en 2011 (ktep)
6 Approvisionnement hors Bretagne 6 266
part EnR 3%
4 Production régionale d'énergie primaire 590Charbon PP GN Elec Bois
19 3 443 1 206 1 553* 46 part EnR 90%
Elec Bois SolaireSolaire Biogaz DDéchetsDéchets
151151 299 Th. 1 14,2 124124
Eolien / En. marinesEli /E iine
Hydro / PV
Transport de l'énergie 6Légende
Biogaz DDécDéchets hets Bois
Renvoi vers les pages de la brochure 2 124 1
traitant de la thématique
Charbon
Gaz naturel
PP GN
Electricité
9 45
Bois
Produits pétroliers
Solaire thermique
Biogaz
4 Production régionale d’énergie secondaire 82
Chaleur réseau
part EnR 27% partDéchets 12 à 21EnR
Part EnR
ElecElec CChaCCCCCCCCCCChCCCChal. rés.C l. rés.
3232 5050
Emissions 25
de CO
2
Charbon PP GN Elec Bois Solaire Biogaz 15,8 Mt de COChal. rés.C 2
Th.1 12**19 3 434 1 161 1 737*1 737* 343**50
22 à 24
Consommation finale 6 7578 à 11
part EnR 10%
(*) électricité livrée par le réseau, après prise en compte des pertes sur le réseau
(**) hors Chauffage Urbain
Chiffres clés de l’énergie en Bretagne / Édition 2012 3%
1
2
e
r
i
e
i
a
g
r
d
e
n
n
é
'
o
l
s
c
r
e
e
v
s
La production d’énergie
Production finale Besoins couverts Première énergie produite Part EnR
en 2011544 ktep 8,1% Bois (55%) 89%
Évolution par rapport à 2010- 8,0% - 0,1 pts + 2,3 pts
Bilan 2011 de la production régionale d’énergie
La Bretagne a produit 544 ktep (6 329 GWh) d’énergie pour sa consom- L’industrie de l’énergie est peu développée en Bretagne, la majorité
mation finale en 2011 dont 89% renouvelables (+2 points par rapport de la production est d’origine primaire, à 85%, et livrée aux consom-
à 2010). mateurs sans transformation. Il s’agit du bois, de l’électricité éolienne,
hydraulique ou marémotrice pour les plus importantes. La production La production bretonne d’énergie a couvert 8,1% des besoins en éner-
secondaire d’électricité et de chaleur réseau est réalisée par combustion gie finale de la région. Elle est en baisse de 8%, l’année 2011 ayant
de déchets*, de gaz naturel, de fioul, et depuis peu à partir de bois été plus chaude et la consommation d’énergie moindre par rapport
et de biogaz.à 2010. L’énergie finale produite est constituée à 55% de bois et à
(*) : 50% des déchets sont d’origine renouvelable (biomasse)34% d’électricité.
La production régionale d’énergie en 2011 (ktep)
Énergie primaire
EnR 90% Déchets* 21%
Bois** 51% Électricité primaire 26%
Solaire Photovoltaïque 1,3% Biogaz 2,4%
Én. marine (Rance) 8%
590 ktep
Hydroélectricité 0,5% Solaire thermique 0,2%
Éolien 16%
Énergie secondaire
Energie nécessaire à la production
d'électricité et de chaleur réseau
secondaires
Chaleur réseau Electricité secondaire
secondaire (***)Énergie consommée 87 ktep
Énergie consommée 94 ktep
Bois 2%
GN 29% Déchets 72% Déchets 61% GN 24% Biogaz 1%
PP 2% PP 7%
TAC et diesels 3% UIOM 27%
Chauffage UIOM 59%
Cogé.66% EnR 19% urbain 44% EnR 32%
Biogaz 3%Énergie Finale
Biogaz 2,2% Electricité secondaire produite 38 ktep Chaleur réseau produite 50 ktep Solaire thermique 0,2%
Elec. primaire 28%
Bois** 55% 544 ktep
Elec. secondaire 6%
EnR 89%
Chaleur Réseau 9%
Énergie primaire 85%
(*) 50% des déchets sont d’origine renouvelable par convention
(**) bois : bois bûche, bois déchiqueté et liqueur noire des papeteries
énergie livrée aux consommateurs
Les sources de données : SOeS, DREAL, EDF OA, ErDF, ADEME, CRB, ALOEN, CG22, Rennes métropole, BMO, exploitants des UIOM, AILE, ABIBOIS
Chiffres clés de l’énergie en Bretagne / Édition 20124
%
9
7

e
l
a
n
i
f

e
i
g
r
e
n
é
'
l

s
r
e
vLa production d’énergie des territoires en 2011
Production d’énergie finale par Pays en 2011 (ktep)
Pays de Trégor-Goëlo
Pays de Brest
Pays de Saint-Malo
Pays de Morlaix
Pays de Guingamp
Pays de Saint-BrieucPays de Centre-Ouest-Bretagne
Pays de Dinan
Pays de Fougères
Pays de Cornouaille
Pays de Centre-Bretagne
Pays de Vitré
Pays de RennesPays de Brocéliande
Pays de Lorient
Pays de Pon vy
Pays de Ploermël
Coeur de BretagneProducon d'énergie en ktep : Pays des Vallons de Vilaine
70
Pays d'Auray
Pays de
30
Redon et Vilaine
5 Pays de Vannes
Réparon par type d'énergie :
Électricité primaire 010 20 30 40
Électricité secondaire Kilomètr es
Solaire thermique
Bois
Fonds : © IGN BDCARTO ® 2010, © IGN GEOFLA ® Départements
Chaleur réseau
Biogaz
La production d’énergie est de Saint-Malo et de Rennes. Le A l’échelle régionale, la chaleur territoire l’usine marémotrice de
répartie sur l’ensemble des Pays de Saint-Malo a produit 65 réseau est produite à 61% par la Rance.
Pays bretons. Selon la nature ktep d’énergie finale en 2011. les UIOM. Tous les Pays bretons La présence d’unités de cogénéra-
de l’énergie produite, elle est Le bois reste l’énergie produite sont producteurs d’électricité tion (une trentaine en Bretagne),
consommée localement (la majoritairement dans la plupart primaire à des niveaux différents. d’UIOM ou de TAC (Brennilis et
chaleur par exemple) ou trans- des Pays en 2011. Cependant, la Cette production est fonction Dirinon) renforce la part de la
portée vers d’autres territoires présence de réseaux de chaleur, principalement du nombre et de production d’électricité secon-
(l’électricité livrée au réseau). à Brest et à Rennes particulière- la puissance des parcs éoliens daire qui atteint 15% pour le Pays
Deux Pays contribuent chacun ment, modifie cette répartition installés, à l’exception du Pays de de Rennes par exemple.
à plus de 10 % à la production et augmente notablement la Saint-Malo qui possède sur son
régionale d’énergie, les Pays production des Pays concernés.
Évolution 2000-2011 de la production d’énergie
Évolution 2000-2011 de la production d’énergie en Bretagne
ktep700 9,0% Depuis 2000, le fort développe-
8,3% 8,1%
ment de la production d’électricité 8,0% 600
primaire s’appuyant sur l’éolien a
Biogaz 7,0% 6,1%6,1% permis à la Bretagne d’augmen-500 Solaire thermique 6,0% ter la part des besoins couverts
Chaleur réseau 400 de 6,1% à 8,1% en 2011. Le bois 5,0%
Electricité primaire participe également à cette évolu-4,0% 300
tion notamment grâce au nombre Electricité secondaire
3,0% croissant de chaufferies collectives 200 Bois
2,0% au bois déchiqueté. Le biogaz
Besoins couverts % 100 et le solaire thermique, bien 1,0%
qu’encore faibles en proportion,
0 0%
constituent de nouvelles sources 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
d’énergie.
Les sources de données : SOeS, DREAL, EDF OA, ErDF, ADEME, CRB, ALOEN, CG22, Rennes métropole, BMO, exploitants des UIOM, AILE, ABIBOIS
Chiffres clés de l’énergie en Bretagne / Édition 2012 5
945
Approvisionnement et transport d’énergie
Approvisionnement total Indépendance énergétique Première énergie acheminée Part EnR
en 20116 266 ktep 8,6% PP (55%) 3%
Évolution par rapport à 2010- 6,5% + 0,2 pts
L’approvisionnement et le transport d’énergie
L’approvisionnement en énergie primaire entrant en Bretagne en 2011 (ktep)
LANNION
MORLAIX
SAINT-MALO 19GUINGAMP
46
SAINT-BRIEUC
BREST 1055*
DINAN
895* FOUGÈRESCHATEAULIN
54*DOUARNENEZ
RENNES
QUIMPER
407*
Export
LORIENT 1553

en ktep


1600 REDONVANNES



900 903*


!
1206200
"

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin